Fil info
18:19RT : Déraillement d’un train à Bégaar (40) : le wagon d’ammoniaque évacué mardi matin https://t.co/1F6zmCHEx8 https://t.co/9XSHz12zyg
18:17RT : À Alger, plusieurs dizaines de journalistes et autres personnels de la TV nationale ont manifesté aujourd'hui pour… https://t.co/dNCgsfju3i
18:16RT : Journée Nationale du Sport et du Handicap ce mercredi au champ de juillet . Cette journée a pour objectif d… https://t.co/8f4SbSQmuU
16:29 Eyrolle # - -Vienne : Le voyage de pierre digan premier roman de max eyrolle est paru -> https://t.co/iRyLuxZX5w
16:09Bergerac : Dégradations sur la future mosquée : « Ils n’auront pas notre colère » -> https://t.co/FAgeabA8Qr
16:00Dordogne : Les méfaits de la réforme du ferroviaire -> https://t.co/c1CRO1oDAc
15:48Dordogne : L’occitan vivant et contemporain -> https://t.co/g3gv1aIXrm
10:55Guéret : Une panne de réveil douloureuse | L'Echo https://t.co/j728aOzsqi via
10:28 a commencé en Corrèze. Un spécimen géant a été vu ce matin au pied de la collégiale Sain… https://t.co/gEc1ncGXA9
09:22# # - Grands-Chézeaux : Maçons et paveurs migrants à l’honneur -> https://t.co/liZyD5c2CD
09:18# # - : Un concours de belote qui a fait salle comble -> https://t.co/YkOIdUh1ZC
09:16# # - : L’association des commerçants de la ville mis en veille -> https://t.co/d1Tjql8aKn
09:13Région : Unis pour la maison de santé et pour les services publics de Chabanais (16) ! -> https://t.co/5QOHB586v4
09:10# # - -Anne-Saint-Priest : Editions La Veytizou, la mémoire se perpétue -> https://t.co/AciWv1WdnH
09:02# # - : Faites des Livres 2019 : une formation au Kamishibai, une autre façon de lire -> https://t.co/oGtFwSUjUH
08:58# # - -Martin-de-Jussac : Une fête toujours populaire sous le signe de Panazô -> https://t.co/t0SXJjZyxq
08:55# # - -Vienne : Agathe en concert vendredi à Limoges -> https://t.co/LQWPTocB73
08:53# # - -Vienne : Vendredi à Jean-Gagnant: trio de cordes improvisé -> https://t.co/7FuegBnzdE
08:51# # - : Valoriser les métiers de la salle et des arts de la table -> https://t.co/jgbadjZgmc
07:58# # - -Vienne : Lutte Ouvrière se bat pour une Europe qui porte les intérêts des travailleurs -> https://t.co/cE177b1CfZ
07:55# # - -Vienne : Les Gilets jaunes toujours inventifs -> https://t.co/TXGqMoxu4c
07:53Région : Loger pour rebondir -> https://t.co/YjIvr9MTxT
07:51Région : La Région et le CNRS renforcent leur coopération -> https://t.co/YX8T5WeSVs
07:36 Retrouvez le questionnaire en ligne : https://t.co/fAdpBdQPtk, à vous de jouer !
21:23Naves : L’agglo de Tulle mise sur les circuits courts -> https://t.co/QWWfgVIdne
19:42Boulazac : Souvenir et vigilance -> https://t.co/OUB59l94YS
19:36Périgueux : Ta différence, c’est ma richesse -> https://t.co/IzYsbhRbgm
19:28Trélissac : Besoin d’honnêteté en politique -> https://t.co/SxaTVJI2tz

Apprendre aux agriculteurs à utiliser... la nature

Agriculture

Demain au Domaine des Chaulnes à Grignols la chambre d’agriculture, avec son service Productions végétales et son observatoire de la biodiversité, propose une journée dédiée à la « biodiversité fonctionnelle ».

Demain se déroulera la matinée de la biodiversité fonctionnelle avec une conférence animée par Jean-Pierre Sarthou, maître de conférences en agroécologie-entomologie, chercheur à l’Inra et agriculteur, suivie par trois ateliers pratiques, l’un sur la pollinisation, le second sur les auxiliaires de culture, le dernier sur la vie du sol.
Menée par Florent Wieczonek, chef du département productions végétales au sein de la chambre et Annabel Fourcade, animatrice à l’observatoire agricole de la biodiversité, cette manifestation cible la biodiversité fonctionnelle, « celle qui a un impact positif sur le développement d’une agriculture durable et sur les plans économiques, environnementaux et sociaux » précise Florent Wieczonek. Trois grandes fonctions sont particulièrement étudiées, la capacité à refertiliser les sol, la pollinisation et la gestion des bio-agresseurs.
« Nous comptons des agriculteurs cherchant à modifier leurs pratiques pour une meilleure autonomie alimentaire, une baisse des intrants, et une production qui leur permette de vivre de leur travail » reprend le jeune homme qui accompagne depuis plusieurs années ces professionnels.
La biodiversité fonctionnelle consiste à utiliser les ressources de la nature pour servir la culture. Ce savoir ancestral, utilisé par tous les paysans depuis l’émergence de l’agriculture a été victime au siècle dernier de l’arrivée du productivisme et de son corollaire, l’utilisation massive d’intrants et de produits phytosanitaires, le tout fortement encouragé par la Fnsea. Malheureusement ces nouvelles techniques montrent aujourd’hui leur nocivité et un retour à des pratiques respectueuses de la nature deviennent impératives. Longtemps après les promoteurs de l’agriculture bio, les élus consulaires reviennent timidement vers ce qu’ils considéraient comme dépassé. Cette matinée sera donc l’occasion de rappeler le rôle des abeilles et des papillons dans la pollinisation, l’apport des insectes dits auxiliaires dans la lutte contre ceux qui ravagent les cultures, et de revenir sur la fertilité des sols. La matinée est ouverte au monde agricole au sens large.