Fil info
18:19RT : Déraillement d’un train à Bégaar (40) : le wagon d’ammoniaque évacué mardi matin https://t.co/1F6zmCHEx8 https://t.co/9XSHz12zyg
18:17RT : À Alger, plusieurs dizaines de journalistes et autres personnels de la TV nationale ont manifesté aujourd'hui pour… https://t.co/dNCgsfju3i
18:16RT : Journée Nationale du Sport et du Handicap ce mercredi au champ de juillet . Cette journée a pour objectif d… https://t.co/8f4SbSQmuU
16:29 Eyrolle # - -Vienne : Le voyage de pierre digan premier roman de max eyrolle est paru -> https://t.co/iRyLuxZX5w
16:09Bergerac : Dégradations sur la future mosquée : « Ils n’auront pas notre colère » -> https://t.co/FAgeabA8Qr
16:00Dordogne : Les méfaits de la réforme du ferroviaire -> https://t.co/c1CRO1oDAc
15:48Dordogne : L’occitan vivant et contemporain -> https://t.co/g3gv1aIXrm
10:55Guéret : Une panne de réveil douloureuse | L'Echo https://t.co/j728aOzsqi via
10:28 a commencé en Corrèze. Un spécimen géant a été vu ce matin au pied de la collégiale Sain… https://t.co/gEc1ncGXA9
09:22# # - Grands-Chézeaux : Maçons et paveurs migrants à l’honneur -> https://t.co/liZyD5c2CD
09:18# # - : Un concours de belote qui a fait salle comble -> https://t.co/YkOIdUh1ZC
09:16# # - : L’association des commerçants de la ville mis en veille -> https://t.co/d1Tjql8aKn
09:13Région : Unis pour la maison de santé et pour les services publics de Chabanais (16) ! -> https://t.co/5QOHB586v4
09:10# # - -Anne-Saint-Priest : Editions La Veytizou, la mémoire se perpétue -> https://t.co/AciWv1WdnH
09:02# # - : Faites des Livres 2019 : une formation au Kamishibai, une autre façon de lire -> https://t.co/oGtFwSUjUH
08:58# # - -Martin-de-Jussac : Une fête toujours populaire sous le signe de Panazô -> https://t.co/t0SXJjZyxq
08:55# # - -Vienne : Agathe en concert vendredi à Limoges -> https://t.co/LQWPTocB73
08:53# # - -Vienne : Vendredi à Jean-Gagnant: trio de cordes improvisé -> https://t.co/7FuegBnzdE
08:51# # - : Valoriser les métiers de la salle et des arts de la table -> https://t.co/jgbadjZgmc
07:58# # - -Vienne : Lutte Ouvrière se bat pour une Europe qui porte les intérêts des travailleurs -> https://t.co/cE177b1CfZ
07:55# # - -Vienne : Les Gilets jaunes toujours inventifs -> https://t.co/TXGqMoxu4c
07:53Région : Loger pour rebondir -> https://t.co/YjIvr9MTxT
07:51Région : La Région et le CNRS renforcent leur coopération -> https://t.co/YX8T5WeSVs
07:36 Retrouvez le questionnaire en ligne : https://t.co/fAdpBdQPtk, à vous de jouer !
21:23Naves : L’agglo de Tulle mise sur les circuits courts -> https://t.co/QWWfgVIdne
19:42Boulazac : Souvenir et vigilance -> https://t.co/OUB59l94YS
19:36Périgueux : Ta différence, c’est ma richesse -> https://t.co/IzYsbhRbgm
19:28Trélissac : Besoin d’honnêteté en politique -> https://t.co/SxaTVJI2tz

Dixième festival HisTouArt et La guerre des dames de France

Théâtre

Vendredi 19, samedi 20 et dimanche 21 août, l’association Mémoire du Comté de Grignols, dans le cadre de la dixième édition de son festival HisTouArt, présentait son nouveau spectacle historique La guerre des Dames de France, co-écrit par Yvonne Bonnamy et Antoine Grassian-Clervaux.
Nous sommes au début de la Renaissance, à l’hôtel des Tournelles aujourd’hui disparu. Le couple royal Charles VIII, Anne de Bretagne a eu quatre enfants dont trois fils tous morts en bas âge. À la mort de Charles, le royaume revient à un Valois : Louis d’Orléans qui prend le titre de Louis le XIIe. Louis et Anne n’ont pas d’héritier mâle. Cela fait le bonheur de Louise de Savoie qui cherche à mettre son fils, le dernier des
Valois, sur le trône. Mais à la mort d’Anne, Louis se remarie avec Mary Tudor, sœur du roi d’Angleterre Henry VIII, qui par sa jeunesse et sa beauté met en émoi toute la cour du roi de France, dont le Dauphin François. Craignant le pire, Louise s’allie à Jean de Grignaux Talleyrand-Périgord. Pendant plusieurs années se livre La guerre des dames de France, d’abord Anne contre Louise, puis Louise contre Mary et enfin Mary contre Claude de France, la femme de François 1er.
C’est donc ce spectacle, en costume d’époque, dans une mise en scène de Jean-Paul Rolin, assisté de Stanislas Grassian qui fut présenté à Douzillac, dans le cadre enchanteur du château de Mauriac. Peut-être que les Grignolais ont pu regretter que ce spectacle ne fut pas présenté à la maison du Patrimoine des Tayllerand-Périord. Mais quelques menues tracasseries administratives ont empêché la présentation de ce spectacle à Grignols. Heureusement, grâce au propriétaire de Mauriac, les représentations prévues ont pu avoir lieu. D’ailleurs, le public ne s’y est pas trompé puisqu’il est venu très nombreux applaudir les dix-sept acteurs, la mise en scène très enlevée, les superbes costumes et
décors de l’atelier de l’association, les lumières de Yann Jacquelain et bien sûr le magnifique feu d’artifice qui clôturait les représentations.
Une séance de rattrapage aura lieu, le 21 octobre au centre culturel à la Fabrique à Saint-Astier.