Fil info
10:06France : Strasbourg sous le choc, le tireur du marché de Noël toujours recherché -> https://t.co/IiFMCLtqAx
08:50 alimentaire - -Vienne : Les chasseurs soutiennent la Banque Alimentaire 87 -> https://t.co/zmK5VsTtQd
08:00🔜 vous invite à , un village médiéval remarquable du . Laissez-vous guider par Nadia… https://t.co/qnKXg3btV9
07:55 jaunes - -Vienne : Des gilets jaunes reçus par le préfet -> https://t.co/IKTJ6Wgned
07:53 # - -Vienne : Manifestation vendredi: la CGT très très remontée -> https://t.co/14JOVi3O5c
07:50Région : Lycées: faible mobilisation mais grosse détermination -> https://t.co/X4xYRYqd0x
07:48France : Le mensonge d’une augmentation du Smic -> https://t.co/vJyECp6fPj
07:46France : Fusillade à Strasbourg: "du sang et des douilles" sous les illuminations de Noël -> https://t.co/izj9XTH8qD
22:45Assemblée citoyenne de préparation du conseil municipal ce vendredi 14 décembre 2018 à 19h à notre local du 11 bd S… https://t.co/zdkixOPLXW
22:03Quand t'es plongé dans un simili de thriller avec un brouillard à couper au couteau !! Arrivera, arrivera pas !! 😂… https://t.co/M2I1esxcao
18:49Châteauroux : Dernier chantier à la peupleraie -> https://t.co/pfvW6RFY6w
18:46Dordogne : Ils n’ont plus confiance et veulent la démission de Macron -> https://t.co/VazS1u1NLj
18:46Indre : Gilets jaunes : « On reste là, les annonces faites ne suffisent pas » -> https://t.co/D22YnigAPA
18:42Corrèze : Les avocats creusois en grève -> https://t.co/J1DjpUZS39
17:53RT : Bellac : Un automobiliste en panne vêtu d'un gilet jaune, proclamé porte-parole de la fédération 87. Sa première r… https://t.co/noek8ZnaA0
16:49Sarlat-la-Canéda : Trouver le Juste Prix -> https://t.co/IkaKBdtl1B
16:45Corrèze : Ce qui est humain les concerne -> https://t.co/BjaA1IQBaS
15:41Périgueux : Le salon du tatouage victime collatérale des Gilets jaunes -> https://t.co/6vmTzxMKn9
14:01Périgueux : « Une mascarade de notre méprisant de la République » -> https://t.co/nTWhmkF4d1
13:44Un nouvel article sur la prestation de à Limoges. Merci ! https://t.co/JP9Rkv3hNL
13:38Coulounieix-Chamiers : La Société d’économie mixte (Sem) Périgord énergies inaugure sa première centrale photovolt… https://t.co/S0hQA3ewVE
12:40Bergerac : L’intersyndicale des retraités bouscule le député -> https://t.co/fhlgfYdxLE
11:58RT : . n’entend que de l’oreille droite . Les riches restent ses protégés , ils ne seront pas mis à contr… https://t.co/hziRZ6uM9Q
11:51RT : L'exercice de sécurité civile simulant un incendie actuellement en cours au est destiné à tester l… https://t.co/fQk8XsOJck
11:08RT : Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.
10:59Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.

Dixième festival HisTouArt et La guerre des dames de France

Théâtre

Vendredi 19, samedi 20 et dimanche 21 août, l’association Mémoire du Comté de Grignols, dans le cadre de la dixième édition de son festival HisTouArt, présentait son nouveau spectacle historique La guerre des Dames de France, co-écrit par Yvonne Bonnamy et Antoine Grassian-Clervaux.
Nous sommes au début de la Renaissance, à l’hôtel des Tournelles aujourd’hui disparu. Le couple royal Charles VIII, Anne de Bretagne a eu quatre enfants dont trois fils tous morts en bas âge. À la mort de Charles, le royaume revient à un Valois : Louis d’Orléans qui prend le titre de Louis le XIIe. Louis et Anne n’ont pas d’héritier mâle. Cela fait le bonheur de Louise de Savoie qui cherche à mettre son fils, le dernier des
Valois, sur le trône. Mais à la mort d’Anne, Louis se remarie avec Mary Tudor, sœur du roi d’Angleterre Henry VIII, qui par sa jeunesse et sa beauté met en émoi toute la cour du roi de France, dont le Dauphin François. Craignant le pire, Louise s’allie à Jean de Grignaux Talleyrand-Périgord. Pendant plusieurs années se livre La guerre des dames de France, d’abord Anne contre Louise, puis Louise contre Mary et enfin Mary contre Claude de France, la femme de François 1er.
C’est donc ce spectacle, en costume d’époque, dans une mise en scène de Jean-Paul Rolin, assisté de Stanislas Grassian qui fut présenté à Douzillac, dans le cadre enchanteur du château de Mauriac. Peut-être que les Grignolais ont pu regretter que ce spectacle ne fut pas présenté à la maison du Patrimoine des Tayllerand-Périord. Mais quelques menues tracasseries administratives ont empêché la présentation de ce spectacle à Grignols. Heureusement, grâce au propriétaire de Mauriac, les représentations prévues ont pu avoir lieu. D’ailleurs, le public ne s’y est pas trompé puisqu’il est venu très nombreux applaudir les dix-sept acteurs, la mise en scène très enlevée, les superbes costumes et
décors de l’atelier de l’association, les lumières de Yann Jacquelain et bien sûr le magnifique feu d’artifice qui clôturait les représentations.
Une séance de rattrapage aura lieu, le 21 octobre au centre culturel à la Fabrique à Saint-Astier.