Fil info
18:37RT : Quels droits ont les , jeunes pour le et autres manifestants en cas de fouille, d'interpellati… https://t.co/VbuRNJosA1
18:34# # - -Vienne : Foyer des jeunes travailleurs, au service de la jeunesse -> https://t.co/whk4Owokkb
18:29Argenton-sur-Creuse : La vérité sur la maladie de Lyme, une question de santé publique -> https://t.co/Fi2GDpPijl
18:28RT : Outre l'indécence du propos n'oubliez pas que la transgression c'est seulement pour les étudiants américains. https://t.co/5TZwBHexVp
18:27Indre : Nohant pousse les murs -> https://t.co/Zoo6NH0zkw
18:25RT : Ce soir 19@21, rendez-vous à Le phare pour l'apéro avec la musique libre et improvisée de Daniel Blumberg. https://t.co/onQnYosfLO
18:25RT : Ce qui se cache vraiment derrière les “continents de plastiques” de nos océans https://t.co/k39yadizPu par https://t.co/esfK8dX8Ik
18:19RT : Déraillement d’un train à Bégaar (40) : le wagon d’ammoniaque évacué mardi matin https://t.co/1F6zmCHEx8 https://t.co/9XSHz12zyg
18:17RT : À Alger, plusieurs dizaines de journalistes et autres personnels de la TV nationale ont manifesté aujourd'hui pour… https://t.co/dNCgsfju3i
18:16RT : Journée Nationale du Sport et du Handicap ce mercredi au champ de juillet . Cette journée a pour objectif d… https://t.co/8f4SbSQmuU
16:29 Eyrolle # - -Vienne : Le voyage de pierre digan premier roman de max eyrolle est paru -> https://t.co/iRyLuxZX5w
16:09Bergerac : Dégradations sur la future mosquée : « Ils n’auront pas notre colère » -> https://t.co/FAgeabA8Qr
16:00Dordogne : Les méfaits de la réforme du ferroviaire -> https://t.co/c1CRO1oDAc
15:48Dordogne : L’occitan vivant et contemporain -> https://t.co/g3gv1aIXrm
10:55Guéret : Une panne de réveil douloureuse | L'Echo https://t.co/j728aOzsqi via
10:28 a commencé en Corrèze. Un spécimen géant a été vu ce matin au pied de la collégiale Sain… https://t.co/gEc1ncGXA9
09:22# # - Grands-Chézeaux : Maçons et paveurs migrants à l’honneur -> https://t.co/liZyD5c2CD
09:18# # - : Un concours de belote qui a fait salle comble -> https://t.co/YkOIdUh1ZC
09:16# # - : L’association des commerçants de la ville mis en veille -> https://t.co/d1Tjql8aKn
09:13Région : Unis pour la maison de santé et pour les services publics de Chabanais (16) ! -> https://t.co/5QOHB586v4
09:10# # - -Anne-Saint-Priest : Editions La Veytizou, la mémoire se perpétue -> https://t.co/AciWv1WdnH
09:02# # - : Faites des Livres 2019 : une formation au Kamishibai, une autre façon de lire -> https://t.co/oGtFwSUjUH
08:58# # - -Martin-de-Jussac : Une fête toujours populaire sous le signe de Panazô -> https://t.co/t0SXJjZyxq
08:55# # - -Vienne : Agathe en concert vendredi à Limoges -> https://t.co/LQWPTocB73
08:53# # - -Vienne : Vendredi à Jean-Gagnant: trio de cordes improvisé -> https://t.co/7FuegBnzdE
08:51# # - : Valoriser les métiers de la salle et des arts de la table -> https://t.co/jgbadjZgmc
07:58# # - -Vienne : Lutte Ouvrière se bat pour une Europe qui porte les intérêts des travailleurs -> https://t.co/cE177b1CfZ
07:55# # - -Vienne : Les Gilets jaunes toujours inventifs -> https://t.co/TXGqMoxu4c
07:53Région : Loger pour rebondir -> https://t.co/YjIvr9MTxT
07:51Région : La Région et le CNRS renforcent leur coopération -> https://t.co/YX8T5WeSVs
07:36 Retrouvez le questionnaire en ligne : https://t.co/fAdpBdQPtk, à vous de jouer !
21:23Naves : L’agglo de Tulle mise sur les circuits courts -> https://t.co/QWWfgVIdne

150 personnes pour soutenir l’existence de la mare aux grenouilles

Près de 150 personnes sont venues samedi après-midi à Grignols pour soutenir un couple propriétaire d’une mare qui abrite des espèces protégées mais que la justice a condamné à combler.
Kafka aurait voulu écrire cette histoire qu’il ne l’aurait pas écrite autrement. Ou si peu. C’est en effet une situation kafkaïenne à laquelle est confrontée Michel et Annie Pécheras, propriétaires à Grignols de l’ancienne maison des grands-parents de madame et d’une mare sujet de discorde avec leurs voisins depuis plusieurs années. Selon le couple, la propriété faisait l’objet de convoitises de la part de plusieurs membres de ce hameau où le visiteur est accueilli par le chant des grenouilles. L’ayant acquise légalement, ils se sont alors attirés les foudres de leurs voisins qui leur reprochent notamment l’existence de cette mare... qui pour leur malheur ou bonheur, héberge cinq espèces protégées dont la grenouille rieuse qui a la particularité de ne pas être discrète en cette période de l’année.
Après un premier procès, intenté par leurs voisins pour nuisances, gagné à Périgueux, les époux Pécheras ont perdu successivement en appel puis en cassation. La justice, qui a bloqué tous leurs comptes à l’exception de 500 euros par mois, les a condamné à reboucher la mare et à une astreinte de 300 euros par jour. Le hic, c’est que s’ils rebouchent cette mare, ils se retrouvent sous le coup de poursuites pour destruction d’espèces protégées et la note serait d’autant plus salée : jusqu’à deux ans de prison et 150 000 euros d’amende. Alors, que faire ? Samedi, près de 150 personnes ont répondu à l’appel de la Convention Vie et nature de Gérard Charollois, pour venir soutenir les époux Pécheras et défendre l’existence de cette mare aux grenouilles. Un rassemblement pour le moins hétéroclite, puisqu’on y trouvait de simples citoyens, des militants écologistes de différentes associations comme celle contre le ball-trap de Servanches et même une poignée de membres du groupe Colère 24. Tous étaient venus pour dire leur soutien et défendre la cause de l’existence de la biodiversité, y compris dans cette mare louée depuis à la Sepanso. Face aux attaques dont ils sont la cible, les époux Pécheras ont donc le soutien de cette association de défense de l’environnement et même un avocat à leur cause en la personnne du fondateur de la Convention Vie et nature, l’ancien magistrat Gérard Charollois. Celui-ci a expliqué que la risposte allait pren-dre trois formes. Celle de la pression populaire, celle administrative de la conciliation (une réunion est prévue cette semaine en préfecture) et celle de la justice. La Sepanso, via son avocat, va en effet saisir la cour d’appel de Bordeaux pour lui demander de modifier sa décision sur certains points, notamment le comblement de la mare. « On peut réduire les troubles de voisinage autrement qu’en comblant la mare. On peut par exemple planter des haies », glisse Gérard Charollois qui dit vouloir tout tenter « pour défendre la vie. Cette mare ne doit pas être victime de cette haine ordinaire, de ce conflit de voisinage ». De quoi réjouir les époux Pécheras qui ont également interpellé le ministre Nicolas Hulot et qui lui ont lancé un ultimatum fixé au 10 mai pour qu’il réponde.
Un nouvel appel à rassemblement a été lancé pour le 24 mai à Grignols autour de la mare.