Fil info
19:13Indre : Darc : un final merveilleux -> https://t.co/hNQM6Jzqe6
17:21Indre : Déols débute mal -> https://t.co/j7mzQLfogG
16:14Valençay : Les Valencéens n’oublient pas le 16 août 1944 -> https://t.co/4NbDgQFaDd

La Creuse endroit idéal pour former les futurs champions

Sport

Accueillir des futurs cham-pions en Creuse, voilà le pari fou que s’est lancée l’Association guérétoise des sports de contact (AGSC) avec son académie internationale. Inaugurée l’an dernier en présence de Saenchaï, c’est durant ces vacances de Pâques qu’elle a accueilli les premiers stagiaires. Une réussite.
Arrivés le dimanche 9 avril, la dizaine de boxeurs du club de Versailles ont chaussé chaussures de sport et tenues adéquates dès lundi matin de bonne heure. Le camp d’entraînement a été court, 5 jours, mais dense avec pas moins de 4 entraînements quotidiens d’1h30 à 2 heures.  Un programme condensé mais une préparation  millimétrée avec des infrastructures mises à disposition par l’académie. C’est là son plus. En dehors du siège social basé à l’étage du gymnase Grancher de Guéret, ils ont pu bénéficier du dojo, de la salle de musculation, de la piscine municipale, faire du vélo ou leur footing autour de l’étang de Courtille... Si le projet avait plu dès le départ à l’entraîneur principal du club de  muay thaï de Versailles Thomas Deveille, «là c’est encore mieux, c’est tout à disposition», se réjouit-il. Pour Soundari Hira qui disputera  le championnat du monde de boxe thaï en décembre prochain, prendre part à ce stage est «une réelle opportunité. Cela permet de sortir de la ville, d’apprécier les espaces verts, de développer énormément ses capacités». Ils se coupent du monde extérieur, une coupure possible en région parisienne mais plus difficile. «Cela fait une vraie coupure pour repousser ses limites et se concen-trer sur nous-mêmes», ajoute la championne. Les boxeurs ne pensent alors qu’à leur discipline même si le coach n’oublie pas les moments de détente comme le barbecue organisé le mercredi soir aux abords de Courtille.
Thomas Deveille reviendra avec d’autres boxeurs aux vacances de Pâques 2018 mais cette fois sur dix jours complets...
L’objectif est bel et bien là pour l’académie et  Halis Aydin, conseiller technique de l’ASGC,  développer ces camps d’entraînement. «Pour un champion, la Creuse, c’est le camp d'entraînement des Gaulois», avoue-t-il.
Pas de Best of fight 4 le 1er mai prochain, mais l’AGSC en partenariat avec les associations locales organisera le 30 avril le Festival des arts martiaux et des sports de combat pour mettre à l’honneur et promouvoir ses disciplines et les valeurs qu’elles véhiculent notamment le vivre ensemble ! Un événement qui à moyen terme devrait s’installer dans la durée.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.