Fil info
22:46RT : 🚴😀✍🏼Voici la liste des coureurs amateurs engagés à la 52ème édition du Critérium Cycliste de Dun-le-Palestel Samedi… https://t.co/VL51rJXdDH
18:33À pleurer heureusement qu'il y a encore, ailleurs, de vrais journalistes https://t.co/hUXrp4kNNc
08:58RT : merci à de l pour le bel article sur notre opposition à l'arme nucléaire https://t.co/19iYzofajV

L'escape game, un nouveau jeu déconcertant

Office de Tourisme

Sous les arbres, à l’entrée du labyrinthe géant des Monts de Guéret, une vingtaine de personnes sont réunies en ce jeudi de juin étouffant. L’Office de tourisme des Monts de Guéret avait invité les prestataires touristiques de son territoire à un rendez-vous habituel : une rencontre d’avant-saison pour leur permettre de faire le point sur les activités du territoire durant l’été. «Ce sont nos ambassadeurs auprès des hôtes de ce qui se passe sur les Monts de Guéret, résume Thierry Penicaud, directeur de l’Office de tourisme. Et pour bien en parler, il faut connaître». D’où cette rencontre qui a lieu chaque année sur un des sites incontournables des Monts de Guéret. Pour 2017, place au labyrinthe géant, donc.
Les prestataires de service ont découvert l’Escape game. Si ce jeu était ouvert dès la saison dernière, il a bien plu et a d’ores et déjà connu quelques évolutions. Le principe est simple : en groupe de 4 à 5 le public est enfermé dans une salle à thème et à une heure pour en sortir. Deux salles existent le dédale antique  pour les enfants et les adultes et le trésor du lutin. Une salle dédiée aux enfants en 2016 mais qui a suscité l’interrogation des plus grands donc désormais il y a deux niveaux. A l’intérieur, des indices se cachent partout pour permettre d’ouvrir le digicode afin d’ouvrir la porte et de sortir de la salle. Encore faut-il bien chercher. «On peut tout chercher, fouiller. Tous les objets ont une logique», explicite Camille Baume, nouvelle gestionnaire du site aux prestataires un peu surpris... «C’est Fort boyard», avouent-ils. Bien évidemment un maître du jeu surveille au travers la caméra tout ce qu’il se passe et si au bout d’une heure, le code n’a pas été trouvé, personne ne reste enfermée, il viendra ouvrir.
Si cela ne les emballe pas trop pour le moment, certains savent que cela peut plaire à une partie de leurs clients. «ça peut intéresser», note Monique Balbon gérante du gîte la Ferme du Verger. Elle vient régulièrement à ces rencontres,  «c’est important, ça permet de proposer des activités». Et c’est aussi un moyen d’échanger entre eux. «Ce n’est pas une réunion formelle, l’esprit est tout à fait convivial», note Thierry Penicaud.
Un point a également été fait sur la station des sports nature des Monts de Guéret ou encore les nouveautés du géocaching Terra Aventura. D’ailleurs, n’oubliez pas de télécharger la nouvelle application pour découvrir les nouvelles caches et les nouveaux Poi’z.

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.