Fil info
20:22RT : Incendie rue de la Boucherie. Les sapeurs-pompiers sont mobilisés depuis 7h ce matin. https://t.co/cfMyUvLKZJ
20:21RT : Près de 200 personnes rassemblées devant la préfecture de la Corrèze à Tulle contre la DNR et son idéologie fasciste https://t.co/Iqlhb2T0N7
20:21RT : Colère 19 bloque le quai Peri à Tulle https://t.co/8IzCMlRSkc
20:21RT : Chamboulive : 19 février 1943 : premier parachutage allié en Corrèze -> https://t.co/FnfET0LCMJ
20:03Votre agence a déménagé ce samedi. Vous pouvez retrouver toute l'équipe au 2 boulevard Émile Zola à Guéret.
19:55Votre agence grâce aux mains généreuses a déménagé ce samedi. Vous pouvez retrouver toute l'équipe au 2... https://t.co/xTSgtcnAXF
17:26RT : Près de 200 personnes rassemblées devant la préfecture de la Corrèze à Tulle contre la DNR et son idéologie fasciste https://t.co/Iqlhb2T0N7
17:21RT : La PJ de et la police scientifique sont sur les lieux. Un corps a été retrouvé dans les décombres vers 12h… https://t.co/i5WRtcn5hB
17:20RT : Incendie rue de la Boucherie. Les sapeurs-pompiers sont mobilisés depuis 7h ce matin. https://t.co/cfMyUvLKZJ
16:03RT : Colère 19 bloque le quai Peri à Tulle https://t.co/8IzCMlRSkc
12:29Chamboulive : 19 février 1943 : premier parachutage allié en Corrèze -> https://t.co/FnfET0LCMJ
12:16Beyssenac : Pont de Lasveyras : hommage aux victimes en ce 74e anniversaire -> https://t.co/vilyZnkVLj
12:03Marcillac-la-Croisille : Renaud Andrieu veut faire de la flognarde un produit d’exception -> https://t.co/p7tL31bDiI
11:00Incendie rue de la Boucherie. Les sapeurs-pompiers sont mobilisés depuis 7h ce matin. https://t.co/cfMyUvLKZJ

Quatorze ateliers pour glaner les clés de la parentalité

CAVL

Spontanés, énergiques, on ne peut plus sociables, les enfants patientent... et jouent, comme des enfants, tandis que les adultes discutent en dressant la table... comme des adultes. Les effluves irrésistibles qui envahissent le hall de l’espace Fayolle rendent l’attente du repas lointain insupportable. L’ambiance d’un repas de famille, en somme. Ou plutôt d’un repas de familles. Celui-ci venait clôturer le programme de soutien aux familles et à la parentalité (PSFP) mis en place l’année dernière, il réunissait les dix familles qui ont suivi le programme cette année, ainsi que celles de l’année précédente que ces dernières ont tenu à inviter. Le reflet de la forte cohésion de groupe sur laquelle reposent les ateliers...
Ce programme développé au début des années 80 par la psychologue américaine Karol Kumpfer est conduit dans 35 pays. Piloté en France par l’IREPS (Instance régionale d'éducation et de promotion de la santé), il est testé sur 3 régions, dont, le Limousin... Sur Guéret, le programme, coordonné par le CAVL avec le soutien de la ville (1), a été suivi, du 7 mars au 27 juin, par 10 familles, dont huit issues du quartier Albatros.
Il s’agit, pour ses dix familles volontaires, de réinterroger son comportement, ses habitudes, attitudes au sein de la famille... «La spécificité de ce programme, c’est qu’on s’adresse en même temps aux parents et aux enfants», précise Delphine Guerrier. «La première heure, les enfants et les parents sont séparés afin de découvrir ou d’améliorer chacun des nouvelles compétences, puis réunis l’heure suivante pour les mettre en pratique.»
Au final 14 séances où les parents glanent des clés en matière d’attention positive, de communication, de gestion du stress et des conflits... Une méthode qui porte ses fruits pour Mourad, père de deux enfants : «Avant je prenais beaucoup soin de mes enfants, mais j’ai négligé le côté éducation qui est très important», explique-t-il. « Les enfants sont plus autonomes, ils avancent, et on les aide à se forger leur propre personnalité. Et ça nous pousse, nous aussi, à aller de l’avant..., témoigne-t-il. On se prépare aussi pour l’adolescence...»
Les progrès, Marie, qui a suivi les atelier avec son fils, les a elle aussi constatés. «Il fait beaucoup de choses de lui-même maintenant», avoue-t-elle, détendue. Une amélioration qui marche dans les deux sens... «Le matin, j’avais toujours tendance à crier, ce n’était pas volontaire... mais je suis pressée d’aller travailler. Maintenant, j’essaie de me référer à ce que j’ai entendu en atelier», sourit-elle.
Le CAVL renouvellera le programme en mars 2018. Les familles intéressées peuvent prendre contact avec Delphine Guerrier Romano da Cruz au  05.55.51.47.42, ou par mail  : delphine.guerrier@ville-gueret.fr

(1) Le PSFP concerne les enfants de 6 à 11 ans. La ville met à disposition des animateurs pour la prise en charge des moins de 6 ans et ainsi permettre aux familles de suivre le programme.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.