Fil info
17:20Catherine Baly, secrétaire générale de l’Union départementale CGT de la Creuse était convoquée jeudi au... https://t.co/MurxSp1j1I
22:24RT : Victoire pour la liberté d'expression. Nous poursuivons le combat https://t.co/fIKk3fOp8N
22:23RT : L'Indication Géographique Protégée (IGP) a été accordée aux porcelainiers de Limoges. Seule la porcelaine entièrem… https://t.co/MOWbd1dtGS
22:23RT : Région : Jeudi 14 décembre, ils chanteront pour L’Echo -> https://t.co/FsiQBvNj7M

Api et Soki à la rescousse du rugby guérétois

RCGC

Ils ne sont pas là depuis quinze jours que déjà, on sent la connivence entre l’entraîneur Yann Dulac et les joueurs Vilitati Sokiveta Nadialobo et  Apisaï Naikatini. Les deux joueurs des îles Fidji, qui évoluaient l’an passé en fédérale 1 élite au club d’Aubenas, font leur entrée dans l’équipe première du Rugby Club Guéret Creuse (RCGC).
«C’est la première victoire du club cette année, sourit avec fierté l’entraîneur Yann Dulac, c’est un gros coup d’avoir signé avec deux internationaux». Apisaï Naikatini, ou Api, est un seconde ligne international avec 35 sélections en équipe nationale. à seulement 31 ans, le géant fidjien (1,97m pour 114 kg) est passé par Wellington en Nouvelle-Zélande, Toyota Verblitz pour le championnat japonnais, et Brive et Agen en Top 14.
Vilitati Sokiveta Nadialobo, ou Soki, accuse 26 sélections avec l’équipe des Fidjis à 7. Celui que son acolyte surnomme affectueusement Usian Bolt de par sa rapidité est passé par Bourg-en-Bresse et Chalon-sur-Saône en fédérale 1. Avec ses 103 kg pour 1,91m, le jeune trentenaire devrait lui aussi «porter l’équipe et le club vers le haut», se satisfait l’entraîneur guérétois qui a travaillé sur ce recrutement depuis de longs mois avec le soutien du club.
Yann Dulac tient à préciser que les deux joueurs ne seront pas pour autant un trou pour les caisses du club. « C’est la vie qui a fait qu’ils sont venus ici, ils viennent pour un travail salarié, ils sont embauchés chez Noz, explique le coach. Ils s’investissent à fond dans les projets du club, ils vont même donner un coup de main à l’école de rugby ».
Arrivés depuis trois ans en France, les deux joueurs vont prendre des cours accélérés de français avec l’un des professeurs du lycée Pierre-Bourdan.
Une chance pour le rugby et la Creuse
Pour les dirigeants guérétois, l’arrivée de ces deux internationaux est une chance pour le rugby comme pour la Creuse, «on n’avait pas eu de joueurs de cette trempe depuis longtemps». Le RCGC peut donc espérer d’autres prétentions que l’an passé, « maintenant il faut assumer cette belle équipe, on n’a plus d’excuses pour ne pas assurer».
D’autres joueurs d’envergure arrivent au club guérétois cette année. Anthony Claveau, ancien pilier champion de France, est arrivé à Dun-le-Palestel pour raisons familiales et intègre l’équipe avec Jonathan Enderlin, deuxième ligne, a été formé à Massy, et Baptiste Pages, ancien champion de France de Montluçon qui avait fait partie des sélections M18 en équipe de France.
Des jeunes qui montent
Enfin, Julien Augros remonte dans le premier groupe cette saison, et une petite dizaine de joueurs prennent le départ pour d’autres clubs. Si les mutations libres sont terminées, les mutations contrôlées peuvent encore avoir lieu jusqu’au 30 septembre, et le club travaille encore sur 2 ou 3 pistes pour finaliser le groupe seniors et étoffer certains postes.
Pour les autres équipes, huit juniors montent en seniors cette année. « On y est très attentifs, ils dégagent un réel potentiel, et c’est la première fois qu’autant de jeunes motivés montent en senior», se félicitent les entraîneurs. D’autant que les joueurs se connaissent déjà, le groupe est déjà soudé «ce mélange de talent et de jeunes du cru, c’est que du bonheur !»
De quoi assurer de bonnes années futures au rugby guérétois. D’autant que peu de clubs en fédérale 3 peuvent se targuer d’avoir deux diplômés d’état dans leur rang, obtenus en juin, et qui pourront former directement les éducateurs sur place, un gain de temps et d’argent non négligeable pour le rugby creusois. « Il y a une vraie logique de formation dans le club, on redevient un vrai club », se félicite Yann Dulac.

Calendrier
Entraînement : le début de l’entraînement est libre mais fortement conseillé les mardis et jeudis à Courtille. La reprise officielle a lieu dès le 1er août les mardis, mercredis et vendredis.
Match : un premier match dirigé est prévu le 18 août contre les espoirs d’Ussel (à Guéret). Un second est prévu le 26 août contre Isle (à Guéret) et un troisième le week-end du 2 - 3 septembre contre La Châtre. Un match sera également calé con-tre Montluçon, afin d’assurer au moins 4 matches amicaux avant le premier match officiel le 17 septembre.
Présentation : une présentation de l’équipe aura lieu le 8 septembre à la mairie de Guéret.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.