Fil info
18:54Châteauroux : «Qu’on nous redonne des bras !» -> https://t.co/lAulfkh4fd
18:52Indre : 128 bébés décédés à la Martinerie retrouvent un nom -> https://t.co/QlDqPdl95C
17:19 y sera sur le stand arvmc : Les américains à chateauroux 1951-1967 de Mascle https://t.co/WM7iND8iBY

Les scolaires expérimentent le journalisme

Médialab

Après une saison d’expérimentation, au printemps dernier, l’instigateur du projet Médialab, Ronan Bancelin a pour objectif de fédérer autour de son projet un ensemble d’acteurs du territoire, en lien avec le monde des médias, pour faire découvrir aux scolaires des établissements de Guéret, la pratique du journalisme. De trois partenaires mobilisés en avril, ils seront près d’une quinzaine à accompagner et faire vivre la saison 2017/18, dans une dizaine d’établissements.
La profession y est entendue dans son sens large. Lors de présentations et d’ateliers, les écoliers, collégiens, lycéens et étudiants volontaires de DUT impliqués dans le projet sont invités à découvrir presse écrite, reportage photographique et vidéo, univers radiophonique...
L’initiative est soutenue par le rectorat d’académie et la DRAC, qui ont accordé des subventions à l’association «La Fabrique», organisatrice de ce programme.
La découverte proposée des médias est prévue en trois temps. Tout d’abord, une présentation, pour cerner ce qu’est le journalisme, quelles en sont les pratiques, quel matériel est utilisé, de quelle manière doit être traitée l’information ou l’événement... La volonté de Médialab n’est pas de confiner cette découverte à une approche théorique, mais de faire des participants de véritables journalistes en herbe. La mise en pratique des conseils des professionnels se fait généralement à l’occasion de spectacles programmés par l’association et d’échanges avec des artistes. Le thème de la saison passée portait d’ailleurs sur l’art urbain. Evidemment entre le primaire et le lycéen, tous n’ont pas le même degré d’autonomie et la même manière d’appréhender les événements, mais tous prennent plaisir à couvrir conjointement les spectacles et rencontres proposées, car l’idée est aussi de créer la rencontre, en mettant des publics différents en contact. Vient enfin le temps de la diffusion. Les productions peuvent être exploitées par les partenaires et sont ensuite centralisées sur le site de «La Fabrique». On imagine la fierté ressentie par les petits apprentis!
On peut, par ailleurs, souligner l’aspect pédagogique que peut revêtir l’initiative, en servant d’application de certains points des programmes scolaires, mais également la dimension civique, en rendant les jeunes conscients du cheminement de l’information.
Voilà un projet ambitieux, qui a de quoi susciter des vocations!

Pour consulter les productions de la saison expérimentale : http://blog.lafabrique-gueret.fr/

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.