Fil info
21:19Nos DIRIGEANTS devraient réfléchir comment YOYOTA réussit à PRODUIRE en FRANCE alors que parait-il c'est IMPOSSIBLE… https://t.co/YQzGsiIz5A
19:50Périgueux : De bons résultats malgré le sous effectif -> https://t.co/4Zrl2fvNJQ
19:35Châteauroux : Une nuit de musique, théâtre et danse au conservatoire -> https://t.co/4EbKnylx14
19:34Châteauroux : C’est gratuit, on vous dit ! -> https://t.co/J7ERAnvKJ4
19:23Région : Un très bon démarrage pour cette série -> https://t.co/6lOFE55JUz
19:18# # - : La commune peut autofinancer de nouveaux investissements -> https://t.co/olYhrvCREJ
19:16# # - -Buffière : Les sapeurs-pompiers ont fêté Sainte-Barbe -> https://t.co/NsfLEEuLz5
19:14# # - -sur-Vienne : Des voeux optimistes pour Jean-Pierre Granet -> https://t.co/XOoRSkd0Cm
19:13# # - : Comment lire la cité... demain? -> https://t.co/0XwAL5Lk8O
19:11Corrèze : Le département en vigilance jaune pour risque de crue et d’inondation -> https://t.co/gV5xfIkei3
17:32RT : Exposition. Le pop art, bien ancré dans son époque au https://t.co/6vefWpzLKx https://t.co/lCXukXYbys
17:26RT : 5 prix ont été remis aux vaillants constructeurs du concours Jouer son quartier. Félicitations !🎉 https://t.co/myrDO5QSSW
17:25RT : [INFO] Fermeture mardi de l'accueil de la 22 avenue Jean Gagnant à Limoges. Pour vos démarches consultez am… https://t.co/hbycjvUri8
17:11Le lycée Jean Favard prend des gants: Pierre Lamoine est cuisinier au lycée Jean-Favard de Guéret. Au fil des... https://t.co/pfB19O0eLI
17:08France : Le lycée Jean Favard prend des gants -> https://t.co/nfSzqhDJ8c
16:51RT : Le Défenseur des droits recommande le retrait de la circulaire sur l’hébergement d’urgence https://t.co/WZRYepCUwI
16:49Sarlat-la-Canéda : L’actualité Rougié au cœur des vœux de la cgt -> https://t.co/K5lEw1JNTl
16:22En raison des conditions météorologiques défavorables passées et à venir (fortes précipitations), de l’état des... https://t.co/b1EmXuofGT
15:48Périgueux : Une administration en pleine mutation -> https://t.co/NnBo5GOo8A
15:43En raison des conditions météo défavorables, de l’état des terrains, et du nombre d’arrêtés municipaux reçus, le… https://t.co/CyVwPOKAk7
15:27Corrèze : La 2e Nuit de la Lecture, c'est demain -> https://t.co/c7RSFhPTOA
14:59En raison des conditions météo défavorables (pluies persistantes annoncées) et de nombreux Arrêtés Municipaux, le… https://t.co/TDBo5edR6I
14:47Il n'y a plus de place pour la représentation de la Troupe Bat de l'Aile demain samedi à l'espace Confluences de Co… https://t.co/DWcBOVx5HP
14:27RT : Le des 32ès de a dévoilé ses affiches ! Retrouvez les rencontres de nos équi… https://t.co/QG8XcLRu4w
13:41En raison des conditions météo, le district de football 87 annule et reporte toutes les rencontres départementales… https://t.co/9pTqQTAKbZ
13:32Bergerac : Hôpital : la rigueur budgétaire toujours de mise en 2018 -> https://t.co/TupCLlOt8B
13:26RT : Dimanche 4 Février 2018 dès 9h donne rendez-vous au stade de Rugby du Bugue à tous les sapeurs-pompiers… https://t.co/IaodIdRl8f
13:00Coulounieix-Chamiers : Les malvoyants jouent la vidéo -> https://t.co/5RgGJNyIpw
10:25A lire dans d’aujourd’hui, le musée de prête 4 pièces napoléoniennes majeures, dont la vo… https://t.co/NrRnvEwki6
23:18International : Des ONG débordées qui ne baissent pas pavillon -> https://t.co/Du0JMxBn1i
23:15France : Notre Dame des Landes, le jour d’après -> https://t.co/CiDzusoOsG
23:08France : Opération séduction de Theresa May envers Emmanuel Macron -> https://t.co/4n4ZWvMIFj
23:05France : PSA opte pour les départs volontaires à la chaîne -> https://t.co/MEvVsOfNEq

Tant va la cruche à l'eau...

Conseil communautaire

Depuis environ un peu plus d’un an, une réunion du conseil communautaire sans commentaire sur la loi NOTRe n’est pas une réunion du conseil communautaire... Aucun doute, celle qui s’est déroulée mercredi à Saint-Fiel était de celles-ci. « Ceux qui écrivent et votent les lois prétendent défendre la ruralité mais dans les faits, il se passe le contraire. On nous enlève des compétences, on ne nous donne plus les moyens d’assurer les compétences qu’il nous reste. Il y a quand même un problème de cohérence... »
À l’origine de cette sortie du maire d’Anzême, Alain Favière - qui a reçu l’approbation d’une bonne partie de l’audience - l’adhésion des communes de Mazeirat (139 habitants), Peyrabout (143) et Saint-Yrieix-les-Bois (289). Sur le fond, il n’y a pour lui aucun problème : les conditions posées par l’agglo, la volonté des communes et leur appartenance au bassin de vie, sont respectées.
Le hic, c’est que l’extension du périmètre du Grand Guéret, qui gagnera trois communes, affecte la répartition des sièges, dont le nombre restera à 56. Certaines communes en gagnent - Guéret passe de 15 délégués à 21 -, d’autres vont en perdre. Saint-Vaury, Sainte-Feyre, Glénic, ou encore Anzême, par exemple, vont en perdre un. « Et ça, l’agglo n’a pas le choix... elle applique la loi », commente le président de l’Agglo, Éric Correia, qui insiste sur l’importance de pouvoir accueillir ces trois communes malgré les désagréments, notamment parce que l’agglo est passée sous le seuil des 30.000 habitants.
« On va nous empêcher de tenir le rôle de maire », alerte Alain Favière dont la commune passe de deux délégués à un. « Je ne vois pas comment une seule personne va pouvoir tout faire », prévient-il. « Je souhaiterais qu’on revoit la possibilité des conseillers municipaux de siéger dans les commissions sinon, je ne vois pas comment on va s’en sortir ».
Sur ce point, Éric Correia précise que ceux qui ne siègeront plus demain, pourraient avoir la possibilité d’assister aux comissions. Reste que les communes concernées auront une voix de moins dans les conseils...
« On nous enlève des compétences.. » Pas tout à fait vrai. En attendant de récupérer la compétence eau/assainissement perdue quelque part dans les tuyaux, l’interco récupérera au 1er janvier la compétence GEMAPI (Gestion des milieux aquatiques et prévention des innondations), transférée depuis les communes. Un transfert qui relève autant de l’écologie que de la solidarité : les interventions sur les digues et autres étangs chiffrant vite, les communes, aux trésoreries déjà à sec, ne font par conséquent rien.
« On ne nous donne plus les moyens d’assurer les compétences qu’il nous reste » Pas faux. Le transfert de la compétence GEMAPI a donc ouvert la voix à l’instauration d’une taxe spécifique pour un produit attendu de 135.000 €... Laquelle a donné lieu à des discussions animées mercredi soir :
« Il faut qu’on arrête dès qu’on a une nouvelle compétence de créer une nouvelle taxe pour la financer. Aujourd’hui, les 135.000€ sont pris sur le budget général, pourquoi pas continuer ? », s’insurge Jean Claude Rouet. « Est ce qu’on a l’idée de l’augmentation que ça représente sur la feuille d’impôt ? Le texte prévoit qu’on peut aller jusqu’à 40 € par habitant. Suivant le montant, il va peut-être y avoir une petite surprise au niveau des contribuables », pose quant-à lui David Gipoulou.
« Aujourd’hui, il s’agit d’un vote de principe. C’est lors du vote du budget qu’on décidera si on reste neutre ou pas. Nouvelle taxe ne veut pas dire plus pour le contribuable. », rappelle Éric Correia qui insiste sur l’importance de la GEMAPI. Et de justifier le choix d’une taxe : « GEMAPI inscrite dans le budget général, demain, si on décide de plus le faire, il n’y aura plus rien. La taxe sécurise l’investissement sur nos cours d’eau. À un moment, il faudra être courageux pour l’avenir de notre planète. Est-ce que, demain, on veut préserver le territoire ou pas ? »
L’instauration de la taxe GEMAPI et la fixation de son produit ont été adoptées (13 contres, 6 abstentions). La prochaine session aura lieu le 9 novembre à Saint-Victor-en-Marche.

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.