Fil info
19:16RT : Pensée du jour 🤔 https://t.co/b8pCsy9VnN
19:15RT : Dernière minute .La Coordination Syndicale Départementale CGT fonction publique territoriale du Cher dépose un préa… https://t.co/MlpSYC3wgU
19:10RT : France Fermetures Boussac et Mr Bricolage à Guéret ont débrayé aujourd'hui (à voir dans notre édition demain)
18:56France Fermetures Boussac et Mr Bricolage à Guéret ont débrayé aujourd'hui (à voir dans notre édition demain)
16:50Saint-Gaultier : Les pompiers domptent les feux de forêts -> https://t.co/klmLJOgfYp
16:49Mézières-en-Brenne : Métal Brenne armée pour l’avenir -> https://t.co/YrSsy3YVvo
16:43Saint-Geniès : Le projet d’abattoir sur la table -> https://t.co/qmjTVZwz4b
15:58Saint-Marcel : Le Secours immédiat espère une reconnaissance d’utilité publique -> https://t.co/Jnsnnm2ZMp
15:47Boulazac : L’avenir à dessiner en commun -> https://t.co/287HUexjGT
13:55Périgueux : La gendarmerie investit l’espace virtuel -> https://t.co/HlzxjpEwWe
13:53Saint-Laurent-sur-Manoire : « Pour nous, nos enfants, ce ne sont pas des lieux agréables » -> https://t.co/Dkgd1eoIJD
13:24Dordogne : L’impôt qui ne coule pas de source -> https://t.co/IfCsHckH46
12:00 Si quelqu'un est arbitre officiel dispo dimanche à 13h30 du côté de Marcillac La Crois… https://t.co/JDcYo8wK2L
11:52Commandez et achetez des produits fermiers pour soutenir https://t.co/68VmuXA6Lk
11:36RT : Un fourgon de la DIRCO qui était en protection d’un véhicule en panne sur l'A20 été heurté par un poids lourds à 5h… https://t.co/5pMRcLpUef
11:28RT : Un fourgon de la DIRCO qui était en protection d’un véhicule en panne sur l'A20 été heurté par un poids lourds à 5h… https://t.co/5pMRcLpUef
11:24RT : Les reprennent vendredi à 18h00 au cinéma Véo de Tulle ! Des places sont à gagner sur not… https://t.co/0I3cPUrtJr
11:18Un fourgon de la DIRCO qui était en protection d’un véhicule en panne sur l'A20 été heurté par un poids lourds à 5h… https://t.co/5pMRcLpUef
10:18Les reprennent vendredi à 18h00 au cinéma Véo de Tulle ! Des places sont à gagner sur not… https://t.co/0I3cPUrtJr
23:18France : Carlos Tavares s’octroie un million sur le dos des ouvriers allemands ! -> https://t.co/UFmKxizjZB
23:15France : Vincent Bolloré en garde à vue pour soupçons de corruption -> https://t.co/y5A14WMOrm
21:24 Structure qui ne sert à rien, malheureusement...
21:19Assises Creuse : plaidoiries bien menées... mais pas assez https://t.co/pNMD42OiOb https://t.co/pNMD42OiOb
21:18Région : Plaidoiries bien menées... mais pas assez -> https://t.co/u1bS0wOBY5

"Même fiche de poste, même fiche de paie"

Maison d'accueil spécialisée du Vernet

«AS-AMP en grève», «tous le même salaire»,  le message sur les banderoles apposées à l’entrée de la Maison d’accueil spécialisée (MAS) du Vernet à Guéret qui accueille 52 adultes polyhandicapés est clair. Les aides-médico-psychologiques (AMP) demandent à avoir le même salaire que les aides-soignantes (AS) car elles réalisent en pratique les mêmes tâches.  
Et pourtant, au départ, ce n’est pas les mêmes métiers. Devenir AMP exige deux ans de formation con-tre un an pour les aides-soignantes et les premières sont portées sur le projet éducatif, l'animation, les secondes sont plus sur le soin. Mais comme dans de nombreux établissements dont la MAS du Vernet, elles font la même chose.  Si certaines ne s’y retrouvent pas et ressentent un certain mal-être, la goutte d’eau qui a fait déborder le vase est l’avenant à la convention collective 51 qui régit l’établissement guérétois de la Fondation Partage et vie comme 4.500 autres établissements. Cet avenant prévoit l’augmentation du coefficient de l’aide soignant soit une augmentation de salaires d’une centaine d’euros par mois. Dans le même temps, l’AMP ne verrait pas  d’augmentation ou moitié moin-dre. «Pour une même fiche de poste, nous n’aurons pas la même chose à la fin du mois, c’est injuste. On fait tous la même chose», stipule Audrey Laden, aide-soignante et déléguée du personnel CGT. L’établissement compte une quarantaine d’AS-AMP dont une quinzaine d’AMP. Une trentaine de personnes se sont mobilisées pour les AMP ce mardi après-midi pendant deux heures. «On ne comprend pas cette augmentation. Cela divise les salariés», martèle Audrey Laden. Pour une AMP, «cela ne favorise pas la cohésion. C’est un manque de reconnaissance». Elle le sait, le seul pilier à bouger serait de réétudier les fiches de postes et d’ajouter les spécificités de l’AMP.
En plus de cette revendication, viennent s’ajouter des conditions de travail difficiles. «En 2017, il y a eu 42 accidents du travail», déplore Audrey Laden.
Pour la directrice de l’établissement, Béatrice Le Guen, les conditions de travail vont être améliorées avec le nouvel établissement prévu pour mai 2018. Quant à la revendication salariale, ce n’est pas de son fait, «je ne peux rien faire», note-t-elle précisant qu’il s’agit d’une directive nationale que la fondation Partage et vie n’aurait pas signée. Pour elle, il faut donc s’adresser à la Fédération des établissements hospitaliers et d'aide à la personne privés non lucratifs.
 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.