Fil info
16:04Lubersac : Yannick Icebe a rencontré les jeunes rugbymen stagiaires -> https://t.co/unH00Vgu6q
14:51RT : 19/07 grille Châteauroux ST SEBASTIEN Limoges https://t.co/AkBdJFGs4C . Pour le Vendredi 20 juillet, s… https://t.co/hoQP9TL9MI
14:50RT : Région : Brive : La pression monte chez Anovo -> https://t.co/NB01gLnPzC
14:50RT : Visite ce matin de la préfète de la . Nous lui demandons un RV avec pour lui demander ce qu'il… https://t.co/SoaqhMd30z
12:38RT : Affaire . J’avais déposé une commission d’enquête sur les incidents du 1er mai refusé par la majorité ⁦… https://t.co/bFWqBdcrqm
12:37RT : Insupportable ! On apprend ce soir que le collaborateur d’ Alexandre Benalla déguise en policier s’e… https://t.co/9S2GJNLAYh
12:37RT : A Nice Estrosi coupe l'eau aux SDF, des commerçants se mobilisent et leurs viennent en aide ... Ici Mme Baerts phar… https://t.co/1s39tHS4Qh
23:35France : Contrôler les industriels : la leçon de l’affaire Lactalis -> https://t.co/5irFln5kfV
23:32International : Le Jefta, un nouvel accord commercial passé en douce -> https://t.co/VjXZaMGEjC
20:51Cyclisme : Le coup de force des Sky et de Geraint Thomas -> https://t.co/JSDfI9edLx
20:50RT : Région : Brive : La pression monte chez Anovo -> https://t.co/NB01gLnPzC
20:49Région : Brive : La pression monte chez Anovo -> https://t.co/NB01gLnPzC
20:13Montignac : Le monde au cœur de Montignac -> https://t.co/khAQOJlI7n
20:10Dordogne : Mutation des métiers de la Poste et des services publics au programme -> https://t.co/FiZNakc4CG
19:18Châteauroux : Grand nettoyage des places et des rues de Vaugirard -> https://t.co/EKTwZUidhL
18:54Indre : Aérocast, une pépite industrielle au cœur du berry -> https://t.co/2lLxJBNAVs
18:32RT : 🎶 La programmation complète du Festival Eclats d’Email Jazz 2018, les vidéos, le détail de chaque concert, la bille… https://t.co/f4a3eGu9i4
18:12Les maires de Mainsat, La Serre-Bussière-Vieille et Crocq, qui inauguraient une seconde stèle à Chaumont, commémora… https://t.co/H6Vs5pDAnj

Halloween, entre magie et gélatine

Labyrinthe géant

Comme chaque année, les allées du labyrinthe géant des Monts de Guéret se sont peuplées, pour la nuit d’Halloween, d’ombres noires et de clowns à la chevelure enflammée. Camouflés dans les haies, ils surgissent et terrifient qui a l’audace de s’approcher trop près. Dans l’obscurité se succèdent alors deux cris, celui du monstre, celui de sa proie...
Puis viennent les rires et, quelques fois, des pleurs. Remord sincère ou réminiscence de cours de cuisine (le stress, c’est mauvais pour la viande), les monstres offrent alors des bonbons... Un délicieux supplice qui commence par la quête tourmentée d’un endroit où se garer et qui se poursuit par la douloureuse attente jusqu’à l’entrée, bondée comme les rives du Styx.
Eh oui, le labyrinthe hanté reste un événement majeur où s’entremêlent vieux et jeunes, familles innocentes et âmes en peine, bandes d’amis biscornus et loups solitaires réunis par le simple plaisir sadomasochiste de se jouer de la peur. « On se marre bien, voir les gens avoir peur est assez drôle », confie Anthony, qui travaille au labyrinthe depuis moins d’un an et participe pour la première fois à l’animation. Pour l’occasion, il a rameuté, pour grossir les rangs des monstres, quelques copains qu’il dirige dans les allées... « Mais peut-être que je vais à un moment les laisser se démerder tout seul dans la soirée... », sourit-il, avec malice. Il suffit parfois d’un rien pour passer d’ogre à petit Poucet. Carnavalesque...

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.