Raison et financements

Assemblée générale de l'association Une clé de la réussite

L’association Une clé de la réussite a tenu son assemblée générale, dernièrement à Guéret. Les orientations sont claires et nettes : la prévention de l’illettrisme et la lutte pour l’égalité des chances. « On garde une certaine stabilité dans les actions qu’on met en place, notamment les clubs coup de pouce et langage », résume le président de l’association, Michel Vinzant. Au total, un ensemble d’activités qui touche plus de 80 familles.
Et toute la famille, justement, est associée aux démarches. L’AG a d’ailleurs suivi la signature des contrats qui engagent les parents. « On essaie de maintenir le lien, de les connaître », explique Michel Vinzant.
Les étudiants ont eux aussi été sollicités : encore un peu plus tôt dans l’après-midi, une dizaine d’entre eux, issus de l’ESPE (Ecole supérieure du professorat et de l’éducation) de Guéret étaient formés à l’animation des clubs Coup de pouce que, rémunérés, ils assureront cette année.
Une mécanique bien huilée pour une association bien ancrée qui poursuit néanmoins son chemin. Une clé de la réussite s’est associée à la ville de Guéret et à l’Education nationale pour porter le Projet de réussite éducative (PRE) dont devraient bénéficier, à terme 30 enfants (ils sont actuellement 18) repérés notamment par les associations et qui ont besoin d’aide éducative pour s’accomplir. « Il ne s’agit pas uniquement et forcément d’aide scolaire, ça couvre aussi les problèmes sociaux et médicaux, et là, on offre une trajectoire personnalisée », développe Michel Vinzant. « Actuellement on se bat pour obtenir des crédits de l’État, la Creuse a un quartier prioritaire et au-delà une population en difficulté mais ne bénéficie pas de crédits REP. On a les mêmes problèmes, mais pas les mêmes moyens. À part sur Bourganeuf, des moyens spécifiques, ici, il y en a très peu. »