Fil info
11:47Salon du livre Plumes en Berry diamanche 24 juin avec https://t.co/fZzkyQzwep https://t.co/jSaCtf9fkx
23:51International : L’Eglise en renfort à Masaya pour empêcher «un massacre» -> https://t.co/g0AgAnSTkX
23:25France : SNCF : la justice donne raison aux cheminots -> https://t.co/9RtzCzYkro
21:06Rugby : Dernier contrôle avant les vacances -> https://t.co/3eg7vl1ZPn
21:04Football : La qualif' au bout de la résistance -> https://t.co/0v6Szg0v5c
20:14Périgueux : Les cheminots luttent en musique -> https://t.co/G33eHkKwVd
18:29RT : | 600000€ d'investissement votés pour la rénovation du pont du Dognon et sa mise en lumière. Pont labelli… https://t.co/cKZUbA46TW
18:24Périgueux : Condamnés pour avoir travaillé -> https://t.co/WIEoRsa80m
18:22Castels : L'établissement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Castels vient de fêter ses dix ans -> https://t.co/qKug3XZbnD
18:19Périgueux : Magali Caumon : « de beaux enjeux de sécurité » -> https://t.co/U2V0BBF9Ot
18:15Périgueux : Le kiosque à musique retrouve ses couleurs -> https://t.co/NuGGuaG1b0
18:10Prissac : [intégral] Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/9IAX5auNGc
18:09Indre : Les agents Enedis mobilisés contre la dégradation du service public -> https://t.co/zYgzdweCqM
17:53 Déjà lu !
17:46RT : Kylian Mbappe a ouvert le score pour les Bleus https://t.co/7IU6NcDp5Z
17:46RT : Ça va se passer à en août 2019 ! Découvrez la présentation des championnats du monde de voltige aéri… https://t.co/s3fRIRu7nt
17:46Le célèbre pâtissier Pierre Hermé présidera la 15e édition du Salon du Livre Gourmand de Périgueux qui se tiendra les 23, 24 et 25 novembre.
16:11Dordogne : L’ACAP domine les débats aux championnats d’été -> https://t.co/Np5g1S5oZy
15:39Chancelade : Ils ne veulent pas de la fusion -> https://t.co/edr5gCqHZz
15:35Boulazac : La continuité d’une commune morcelée -> https://t.co/XKhhCXXHqY
15:18France : La censure revient! -> https://t.co/MJvmpdm7AG
15:17Vigoulant : « Mercredis à la ferme » : dix ans et toujours attirants ! -> https://t.co/s5f51aazCy
15:16Prissac : Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/tzIjT7JGWf
15:05France : Les jours de repos seront payés aux grévistes -> https://t.co/EnNQcb7oun
14:28Creuse : Des idées, des bons plans, des initiatives à retrouver | L'Echo https://t.co/yOgcr6BV0G via
14:06RT : Rassemblement devant le tribunal administratif de Limoges 21/06 https://t.co/BqBpVUMI1A

Pour 2018, gel du point d'indice, des dotations... et surtout, le moral

Vœux au personnel de la commune

Un désir d’unité qui se marie mal avec des mesures gouvernementales qui divisent. Lors de la cérémonie des vœux de la municipalité au personnel communal, qui a eu lieu mercredi, le maire Michel Vergnier a été clair : s’il souhaite forcément le meilleur aux agents qui l’entourent, force est de constater l’année à venir porte déjà son lot de mauvaises nouvelles.
Petit topo, d’abord, sur ce qui avance. 2017 aura vu l’installation d’AnimA au présidial, la construction des quatre salles de l’école élémentaire et l’avancée des travaux du complexe sportif l’un des deux grands chantiers du mandat... le second, la restructuration du musée d’art et d’archéologie étant, pour 2018 tout comme le réaménagement du square Jorrand...
« 2017 aura vu les effectifs maintenus : 285 équivalents temps pleins environ », souligne Michel Vergnier avant de détailler : « 5 agents ont été titularisés, 4 nommés stagiaires et 5 ont vu la durée de travail hebdomadaire augmenter. 52 ont bénéficié d’un avancement de grade, 82 d’un avancement d’échelon. On a effectué 2 recrutements et connu 4 mutations. Peu de choses véritablement changé. »
Si ce n’est, glisse-t-il, une petite augmentation du point d’indice, qui n’avait pas bougé depuis 5 ans et qui devrait à nouveau ne plus bouger en 2018. « Mais bon, tout le monde ne sera pas malheureux en 2018, les 100 personnes plus riches vont toucher 1,5 M€ grâce aux réformes... », ironise Michel Vergnier.
La fonction publique pas rémunérée à sa juste valeur et les salaires, au congélateur... tout comme les dotations aux collectivités, figées à la même hauteur que l’année passée. « Il faudrait être content dire serait moins pire, eh bien non, je ne dirais pas ça, martèle le maire, je n’ai pas vu que le gaz diminuait, que l’électricité n’augmentait pas, que le carburant n’augmentait pas... On entend parler de compensations, je n’y crois pas. » Eh oui... dur, dur, de croire au Père Noël.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.