Fil info
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE
16:50Bergerac : Les ordures au menu du conseil d’agglo de rentrée -> https://t.co/Tf4tQjepMZ
16:45Soulac-sur-mer : le désamiantage du Signal va pouvoir commencer - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/l7KcQqjZPn
16:31RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
16:25Le Pont-Chrétien-Chabenet : Être Pontcabanois rassemble 90 convives -> https://t.co/oZQnZ4C2cI
16:21 Si à vous découvrez cette taxe cela fait longtem… https://t.co/mVTNsIBN8q
16:10 Partenariat public-privé,ils disent.
16:00RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
15:26Périgueux : Un nouvel écrin pour la Vélorution -> https://t.co/4FNeOX5VBg
15:23Marsac-sur-l'Isle : Le cirque Falck pose sa piste aux étoiles au parc des expos -> https://t.co/t09m7UI5qs
12:56RT : L’Histoire retiendra qu’un continent de 500 millions d’habitants a regardé ses pieds lorsque 58 naufragés frappèren… https://t.co/abxWhFhYop
12:55RT : L' est le dernier bateau à secourir les migrant.e.s naufragé.e.s en Méditerranée. Et on veut l'en empêcher… https://t.co/dKpRGX6ur3
10:40RT : Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
10:35Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
06:44Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr

Le DASEN reste sur sa position

Education

C’est tombé comme un couperet la semaine dernière, la 6e classe de l’école Cerclier à Guéret ferme à la rentrée. Il s’agit d’un ajustement effectué par le directeur académique des services départementaux de l’Education nationale (DASEN) Laurent Fichet pour maintenir la 4e classe à l’école maternelle Langevin menacée de fermeture dans la carte scolaire de février dernier en raison d’un mauvais calcul sur les arrivées en maternelle.
Pour les représentants des parents d’élèves de l’école Cerclier, pas question d’opposer les deux écoles. «S’ils ne sont pas capables de compter jusqu’à 30, ce n’est pas notre problème, s’agace Nathalie Andrivon. A partir du moment où on nous dit qu’il n’y a pas de fermeture de classe en conseil d’école, il ne peut y en avoir une. Ce n’est pas acceptable». D’où la mobilisation mardi soir devant les grilles de l’école Cerclier en présence de parents d’élèves mais aussi d’élus dont le maire Michel Vergnier, des membres du groupe Guéret Terre de Gauche ou encore Jean-François Thomas des Républicains.  
A 18 heures, une délégation de quatre parents d’élèves accompagnée notamment de Michel Vergnier a été reçue par le DASEN. Leur idée, rappeler les engagements de l’Etat notamment sur le quartier prioritaire Albatros dont un tiers des enfants de l’école sont issus. Des enfants qui, pour certains ont des difficultés à suivre. Les parents vont insister sur des conditions d’apprentissage plus difficiles avec des classes surchargées. Ils n’oublient pas non plus la problématique du remplacement, avec une classe en moins dès qu’un professeur sera absent, «les enseignants ne pourront pas répartir dans les autres classes», déplore Mathieu Champigny, représentant des parents d’élèves citant l’exemple de l’école Assolant en 2010 qui avait perdu une classe et qui avait souffert de ces problèmes de répartition pendant de longues semaines. Si toute la communauté éducative était d'accord pour accueillir une classe externalisée de l’IME Grancher, les enseignants avec cette fermeture de classe ont posé une réserve. Les parents sont du même avis, impossible d’accueillir pour eux cette classe avec seulement cinq postes. Une chose est sûre, ils sont déterminés. Ils veulent retrouver leur classe. «On fera plier le DASEN», annonce Nathalie Andrivon.  
Après près de deux heures de discussion, Laurent Fichet est resté sur ses positions, la 6e classe fermera à la rentrée. Les parents sont déçus, certains abattus. «Le DASEN est comptable, il ne fait pas dans l’humain», note Emilie Bonnin, représentante de parents d’élèves. Les parents expliquent que le DASEN intègre dans les effectifs globaux les deux classes d’ULIS et leurs deux enseignants mais dans les classes ULIS ne sont pas intégrés des élèves des classes «ordinaires». «Cela fausse le chiffrage. C’est la théorie de la calculette qui ne calcule pas bien», avoue Emilie Bonnin.
Les parents vont se réunir pour voir ce qu’ils peuvent faire ou non pour bouger les lignes. Certains ont déjà pensé à des actions.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.