Fil info
20:01Brive-la-Gaillarde : Logis, le label des hôteliers indépendants -> https://t.co/ppuxVeClnA
18:37RT : Quels droits ont les , jeunes pour le et autres manifestants en cas de fouille, d'interpellati… https://t.co/VbuRNJosA1
18:34# # - -Vienne : Foyer des jeunes travailleurs, au service de la jeunesse -> https://t.co/whk4Owokkb
18:29Argenton-sur-Creuse : La vérité sur la maladie de Lyme, une question de santé publique -> https://t.co/Fi2GDpPijl
18:28RT : Outre l'indécence du propos n'oubliez pas que la transgression c'est seulement pour les étudiants américains. https://t.co/5TZwBHexVp
18:27Indre : Nohant pousse les murs -> https://t.co/Zoo6NH0zkw
18:25RT : Ce soir 19@21, rendez-vous à Le phare pour l'apéro avec la musique libre et improvisée de Daniel Blumberg. https://t.co/onQnYosfLO
18:25RT : Ce qui se cache vraiment derrière les “continents de plastiques” de nos océans https://t.co/k39yadizPu par https://t.co/esfK8dX8Ik
18:19RT : Déraillement d’un train à Bégaar (40) : le wagon d’ammoniaque évacué mardi matin https://t.co/1F6zmCHEx8 https://t.co/9XSHz12zyg
18:17RT : À Alger, plusieurs dizaines de journalistes et autres personnels de la TV nationale ont manifesté aujourd'hui pour… https://t.co/dNCgsfju3i
18:16RT : Journée Nationale du Sport et du Handicap ce mercredi au champ de juillet . Cette journée a pour objectif d… https://t.co/8f4SbSQmuU
16:29 Eyrolle # - -Vienne : Le voyage de pierre digan premier roman de max eyrolle est paru -> https://t.co/iRyLuxZX5w
16:09Bergerac : Dégradations sur la future mosquée : « Ils n’auront pas notre colère » -> https://t.co/FAgeabA8Qr
16:00Dordogne : Les méfaits de la réforme du ferroviaire -> https://t.co/c1CRO1oDAc
15:48Dordogne : L’occitan vivant et contemporain -> https://t.co/g3gv1aIXrm
10:55Guéret : Une panne de réveil douloureuse | L'Echo https://t.co/j728aOzsqi via
10:28 a commencé en Corrèze. Un spécimen géant a été vu ce matin au pied de la collégiale Sain… https://t.co/gEc1ncGXA9
09:22# # - Grands-Chézeaux : Maçons et paveurs migrants à l’honneur -> https://t.co/liZyD5c2CD
09:18# # - : Un concours de belote qui a fait salle comble -> https://t.co/YkOIdUh1ZC
09:16# # - : L’association des commerçants de la ville mis en veille -> https://t.co/d1Tjql8aKn
09:13Région : Unis pour la maison de santé et pour les services publics de Chabanais (16) ! -> https://t.co/5QOHB586v4
09:10# # - -Anne-Saint-Priest : Editions La Veytizou, la mémoire se perpétue -> https://t.co/AciWv1WdnH
09:02# # - : Faites des Livres 2019 : une formation au Kamishibai, une autre façon de lire -> https://t.co/oGtFwSUjUH
08:58# # - -Martin-de-Jussac : Une fête toujours populaire sous le signe de Panazô -> https://t.co/t0SXJjZyxq
08:55# # - -Vienne : Agathe en concert vendredi à Limoges -> https://t.co/LQWPTocB73
08:53# # - -Vienne : Vendredi à Jean-Gagnant: trio de cordes improvisé -> https://t.co/7FuegBnzdE
08:51# # - : Valoriser les métiers de la salle et des arts de la table -> https://t.co/jgbadjZgmc
07:58# # - -Vienne : Lutte Ouvrière se bat pour une Europe qui porte les intérêts des travailleurs -> https://t.co/cE177b1CfZ
07:55# # - -Vienne : Les Gilets jaunes toujours inventifs -> https://t.co/TXGqMoxu4c
07:53Région : Loger pour rebondir -> https://t.co/YjIvr9MTxT
07:51Région : La Région et le CNRS renforcent leur coopération -> https://t.co/YX8T5WeSVs
07:36 Retrouvez le questionnaire en ligne : https://t.co/fAdpBdQPtk, à vous de jouer !

"Une question de confiance"

Cerclier : Colère des enseignants

«Une rentrée, ça se prépare», «fermetures sauvages, élèves méprisés», «les  professeurs ne sont pas des pions»... Ces messages ont été affichés dans les couloirs de la direction académique  des services départementaux de l’Education nationale, place Varillas par les enseignants. Leur colère face à la fermeture d’un poste à l’école Roger-Cerclier de Guéret est grande.
Les enseignants comme les parents d’élèves la veille ou les représentants du SNUipp-FSU 23 ne comprennent pas cet ajustement de rentrée effectué la semaine dernière (voir nos précédentes éditions). Pour eux, il s’agit «d’une gestion comptable, les intérêts pédagogiques sont niés. La pratique n’est pas correcte»,  rappelle Fabrice Couegnas au DASEN Laurent Fichet devant la porte de son bureau. Les enseignants contestent cet ajustement à la baisse, dans une école où l’inclusion est importante avec 24 élèves en ULIS. Ils ne comprennent pas cette décision et demandent à être écoutés, entendus. Le DASEN explicite sa position, qu’il a «des choix à faire qui correspondent à des pratiques faites ailleurs». Il précise aussi qu'il avait annoncé lors de la carte scolaire des ajustements en juin, à la hausse et à la baisse. «Vous mentez !» lui lance Fabrice Couegnas précisant qu’en Creuse des ajustements à la baisse ne se sont jamais faits. «Nous n’allons pas nous invectiver», tempère le DASEN. «Ce n’est pas un après-midi chez le père Castor», rétorque le syndicaliste qui veut être entendu. La FSU propose pour sortir de la situation de geler un poste d’animateur TICE qui n’a pas trouvé preneur et donc de mettre ce poste sur Cerclier. «J’aurai besoin de postes à la rentrée, si je le mets maintenant je n’aurai plus de possibilité et cela va manquer pour les brigades», explique le DASEN. Pour les enseignants, difficile de se projeter si des postes peuvent être fermés en juin.  «Quand est-ce qu’on travaille pour la rentrée ? Nous, nous n’avons plus confiance en vous», avouent les personnels. Pour eux, il s’agit avant tout d’une «question de confiance». Fanny Tissandier, co-secrétaire départementale du SNUipp-FSU relève que dans les échanges la pédagogie n’a pas été au centre des débats.
La proposition de la FSU sera faite à plusieurs reprises, le DASEN indique qu’il l’examinera, qu’il l’étudiera tout en avouant qu’il y a  «peu de chance que cela change maintenant».  Des ajustements seront possibles en septembre. à Cerclier ? Il ne se prononce pas.  «Je prendrai la décision en mon âme et conscience, je devrais assumer», ajoute-t-il. «La réalité, ce sont les collègues et les enfants qui vont assumer», rétorque une enseignante guérétoise.  
 «Vous êtes dans une logique politique, dans une volonté d’ubériser notre métier. Si vous ne changez pas d’avis, on viendra plus souvent et plus nombreux», l’avertit Fabrice Couegnas.
V.J.