Fil info
22:08Alors que les inquiétudes pèsent quant à l’éloignement programmé du tribunal des justiciables, les justiciables lam… https://t.co/1cP3nMndcy
21:26Tulle : La Ville de demain s’imagine avec Minecraft -> https://t.co/vePlPqyR7I
18:32Indre : Tea time au lycée pour améliorer son anglais -> https://t.co/vraNnZkLtM
17:47RT : Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:33Châteauroux : Saint-Denis : une agence postale à la place du relais, c’est non ! -> https://t.co/V8k36YqyKJ
17:25Bergerac : Journée d’actions de la CGT pour répondre aux urgences sociales -> https://t.co/64rAHkuja0
17:02Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:02Région : Nécrologie: Bernard ! On ne t’oubliera pas | L'Echo https://t.co/dcs9Bd6WWI via
16:59Terrasson-Lavilledieu : Une Sainte Barbe honorée -> https://t.co/zwRpB3tRpg
16:57Sarlat-la-Canéda : La procédure est enclenchée pour la déviation nord -> https://t.co/as1w695VE9
15:51Périgueux : « C’est Macron qui nous a assassinés » -> https://t.co/jkMKeOtuJL
15:47Saint-Aquilin : Une gestion à construire -> https://t.co/XlwvXAoJWi
15:09Région : Bernard Defaix n'est plus -> https://t.co/RJY6Gz1Rey
11:47 grève TER annoncée
11:39Grève demain : service minimum d’accueil à Limoges au centre de loisirs de Beaublanc, (103, avenue Montjovis). Les… https://t.co/7h0Q7QBTrQ
11:21RT : samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
11:19 samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
09:42 municipal # - : Le budget au menu du conseil municipal -> https://t.co/uXpp5REBJs
09:40 - -Vienne : La gronde des avocats ne faiblit pas -> https://t.co/zuQybNTTMu
09:37 jaunes - -Vienne : Pugilat entre Gilets jaunes -> https://t.co/wdSoZ3IEon
09:34Région : A qui appartient «La Joconde des Ferrari ?» -> https://t.co/lKIiTbKgch
08:08RT : Les aides publiques aux entreprises privées, c’est 200 milliards d’euros ! Les grands groupes encaissent ces sommes… https://t.co/HNYWv1ZlJv

Contre un transfert de classe un transfert de places

Fermeture de classe à Cerclier

Place Varillas à Guéret ce mercredi matin à 7 heures, si quelques véhicules sont stationnés depuis la veille, sur les autres places, vélos, trottinettes ou même cartons prennent possession des lieux. Les parents d’élèves  de l’école Roger-Cerclier qui occupent toujours l’établissement ont organisé cette opération «transfert de places» pour montrer une nouvelle fois leur opposition à  la fermeture de la 6e classe de Cerclier à la rentrée prochaine, une fermeture annoncée le 20 juin.
Si les parents peuvent se garer en double file pour déposer leurs bambins, les autres automobilistes sont invités à se garer plus loin.   «on transfère les places vu qu’on transfère notre classe, explicite Nathalie, une maman d’élève. On se rapproprie l’espace de manière non violente. L’idée est d’informer et d’attirer l’œil de  manière ludique». Le message passe plutôt bien avec un petit tract et les explications des parents d’élèves. Si deux ou trois automobilistes ne sont pas contents, la majorité va se stationner un peu plus loin et certains n’hésitent pas à dire un petit mot comme cette dame : «Bon courage, bon combat à vous, c’est l’avenir de nos enfants» ou encore : «J’espère que ça va donner quelque chose».   Un soutien important pour les parents d’élèves qui donnent de leur temps, de l’énergie pour sauver une classe mais aussi sauver une façon de voir l’école.
A 8h30, le directeur académique des services départementaux de l’Education nationale leur a proposé de les recevoir. Une délégation de quatre parents est allée à sa rencontre. Si le discours n’a pas changé et qu’il ne reviendra pas sur sa décision en cette fin d'année scolaire, les parents le remercient de les avoir reçus et notent un «discours dans la construction».  Cependant cela n’est pas satisfaisant pour eux. Ils demandent le maintien de ce poste dès maintenant tout en étant prêt à discuter sur l’offre scolaire de Guéret mais «pas dans l’urgence», précise une maman. Une solution serait envisageable dans le cadre des conventions ruralité avec 100 postes dédiés au niveau national. Les parents espèrent beaucoup de l’avenant sur le protocole de l’offre scolaire qui sera présenté vendredi aux élus creusois. Ils ont rappelé cette «opportunité» pour eux au maire de Guéret Michel Vergnier qui les a également rencontrés mercredi en milieu de matinée. Les parents espèrent ainsi bénéficier d’un poste avant de réfléchir à une réorganisation de l’offre scolaire à Guéret.
Le député de la Creuse Jean-Baptiste Moreau a également été sollicité. Celui-ci suite à l’interpellation de l’Unsa vendredi a demandé au ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer pour que des postes dédiés à la ruralité soient affectés en Creuse.   
Quant à l’école Cerclier, elle reste occupée jusqu’à vendredi, jour des grandes vacances. Quant à d’autres actions, les parents d’élèves y réfléchissent.
V.J.