Fil info
22:23Cyclisme : Degenkolb gagne, les favoris passent -> https://t.co/5rdWwl9WQu
22:20Sport : Deuxième étoile et panache! -> https://t.co/86D7p4X13z
22:15Corrèze : La France championne du monde, Brive et Tulle en liesse -> https://t.co/m171RRQw9T
21:21Ils l'ont fait ! 20 ans après la France est championne du monde de football. Bravo les Bleus ! A Guéret c'est la fo… https://t.co/tyySCsYyMb
21:16Saint-Hilaire-Luc : Le Carré du Fournil, lieu de vie et de culture -> https://t.co/F21Us1kF82
20:41Périgueux : Deux étoiles dans les yeux -> https://t.co/mJqvW2T1yq
20:15RT : 🇫🇷 Paris, Lyon, Marseille, Rennes, Lille... https://t.co/Y515jEMQD4
19:54I posted a new video to Facebook https://t.co/rhzJqMB2E4
19:46RT : fanzone sous un soleil de plomb https://t.co/EPnYunzV4P
19:43Lourouer-Saint-Laurent : Ars : la filière du trad ! -> https://t.co/WMiZqHXi5S
16:30Trélissac : Dernier conseil avant l’été -> https://t.co/p1su7IGDFf
16:29Périgueux : Commémoration a minima -> https://t.co/odlMStUiZ1
16:28Périgueux : Podium 100 % Périgourdin -> https://t.co/c2qc1qvgGH
16:19Montpon-Ménestérol : La pétition pour sauver l’entreprise Grégoire atteint les 500 signatures -> https://t.co/NREmRWW7Qi
15:51Périgueux : La Cgt à Macron : « venez nous voir » -> https://t.co/jrDRympkR1

Un coin de nature " fait maison "

Inauguration du square Jorrand

Il est niché au cœur de Guéret depuis des décennies, à quelques pas de la place du marché ou de la place Bonnyaud. Caché sous de grands arbres et derrière de gros buissons, on ne le remarquait plus, les habitants du secteur l’avaient presque oublié... Et puis les pelleteuses sont arrivées, les arbres sont tombés, les buissons rasés, tout a disparu, ou presque... Reste un arbre, planté au milieu du terrain, seul survivant témoin de l’histoire du lieu, régnant comme un Sage au milieu de ses nouveaux voisins...
Terrasse et mobilier en bois ont remplacé le gravier des allées et les vieux bancs usés, les plantes aromatiques poussent dans les jardinières aménagées, le lieu est méconnaissable. Le square Jorrand s’offre une nouvelle jeunesse, et se veut le lieu de rendez-vous de toutes les générations... Pensé par les Espaces Verts en lien avec les habitants du quartier, le projet a directement impliqué les élèves de l’école Roger-Cerclier juste à côté. Les 22 élèves de CM2 de Patricia Barry ont travaillé toute la durée des travaux à semer, planter, fabriquer pour s’approprier ce nouveau lieu de vie, qu’ils ont inauguré jeudi dernier en chansons.
De la vie, qui commence par une belle biodiversité. En guise de lâcher de ballons, ce sont des dizaines d’insectes (larves de coccinelles, chrysopes, ...) qui ont été libérer dans le jardin en guise d’auxiliaires de cultures, qui se régaleront des autres nuisibles comme les pucerons. «On donne un coup de pouce à la nature en ajoutant du vivant», se félicite Frédérique Garcia, responsable des espaces verts. Les enfants avaient confectionné un hôtel à insectes pour accueillir toutes ces petites bêtes qui s’occuperont du jardin, d’ores et déjà installé dans le square à côté, les plantes dans des nuances de bleu, blanc et violet offrent un aspect vaporeux au haut du jardin, non loin du coin solarium pensé pour se dorer la pilule.
Les chaises longues ont été fabriquées par les menuisiers de la ville, tout comme le mobilier du bas qui offre un coin détente ou lecture très agréable, les jardinières, ou encore la terrasse de l’espace multiactivités pensée comme une petite scène... D’ailleurs, le square a été réalisé à 80% en interne par les services de la Ville, et réfléchi avec et pour les habitants.
Peu à peu, les végétaux vont reprendre leur place, celle qui leur a été désignée. Au-dessus du coin lecture, les fils tendus seront bientôt fleuris, pour donner un peu d’ombre. «C’est un lieu qui se veut intergénérationnel, tout le monde peut y trouver son coin», explique Frédérique Garcia. Et où chacun pourra s’exprimer, puisqu’un mur d’expression y est installé.
D’où l’importance d’y associer les enfants, «ils ont suivi tout au long du processus de création du jardin». Tout comme les habitants, qui ont été consultés et ont fait part de leurs envies. La plupart n’ayant pas de jardin, le souhait d’un endroit où cueillir et récolter quelques herbes pour cuisiner a été exprimé. C’est désormais chose faite : les bacs potagers du milieu contiennent une cinquantaine de plantes aromatiques ou médicinales, afin de joindre l’esthétique à l’utile. En libre service donc, tout comme les quelques fruits, vigne et framboisiers faisant partie de ce qui a été replanté.
«Les arbres existants n’étaient pas dans un bon état de conservation, et vu le projet codessiné, on ne pouvait pas les garder», justifie Frédérique Garcia. Car l’autre grande demande des guérétois était d’ouvrir le lieu, de libérer la vue, «rendre Guéret plus confortable et moins minérale» afin d’atteindre l’objectif fixé pour Guéret 2040 d’en faire une «ville oxygène».
«Avant c’était un peu rouillé, ce n’était pas joyeux, ça n’inspirait personne, maintenant, plein de monde va y entrer, c’est beaucoup plus beau et en plus c’est nouveau», assurent Victor et Sacha, en classe de CM2. Ils ont déjà prévu de revenir dans «leur» square, qu’ils se sont approprié grâce à leur implication dans sa création. «On en a fait une grande partie, c’est un peu grâce à nous qu’il est comme ça». Ils repasseront donc aux heures d’ouverture du square, qui sera ouvert chaque matin et fermé chaque soir...

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.