Fil info
20:08Périgueux : Des petites voitures pour apaiser le passage à l’hôpital -> https://t.co/ztOxC0MiAL
20:02Coulounieix-Chamiers : Un marché bio chez Emmaüs -> https://t.co/2ip0ThVUlP
19:40RT : Ces chiffres de l'OCDE sur les 15-34 ans résument tout le mal français.
18:47Région : Vaste chantier, oui mais... -> https://t.co/PEDFJDvVvu
18:32Sainte-Féréole : La Nuit de la bourrée en Limousin c’est samedi ! -> https://t.co/XJBhLEGM2C
18:15# # - -Vienne : La face sombre du Brésil et la vitalité des luttes -> https://t.co/sNu40manf1
17:18Indre : Gilets jaunes : déjà deux mille personnes inscrites pour le 2 février -> https://t.co/Vb2spLO9xe
17:04Sarlat-la-Canéda : Installation du NRO de Sarlat -> https://t.co/5K9nBd29Ry
17:00# # - -Vienne : Expulsions du territoire : René Bokoul doit rester en France ! -> https://t.co/8JvbCDawIu
16:18RT : On ne parle pas assez des bienfaits du calva 😃 https://t.co/19MoJ7qVeH
16:18RT : Petite balade à Montmartre sous la neige ce matin quand soudain magnifique rencontre avec ce chanteur... avec cette… https://t.co/bZ9DxrrmnF
16:04# # - -Vienne : Rocío Márquez : pur flamenco -> https://t.co/4KedhmzEy0
15:49Périgueux : 1 000 euros récoltés au profit des clowns hospitaliers -> https://t.co/QUffOt5vYY
11:51 Dupuytren 2 et ils fermeront bientôt St-Junien et St-Yrieix !!! Complètement à côté de la plaque !!!
11:43Pour ne prendre aucun risque sur la neige aujourd’hui, l’atelier “comprendre comment mon enfant se sent aimé” animé… https://t.co/tyIN7407KI
11:11Bergerac : Six mois de travaux et un accueil de la mairie entièrement repensé -> https://t.co/UCNI92L8W5
09:14Sport : Lucas Pouille en 1/2 finale de l'open d'Australie -> https://t.co/EiKadoldBD
08:32 il faut améliorer le cheminement des visiteurs et malades qui viennent à la journée c'est h… https://t.co/1BzdlWBdiu
08:30 # - -Vienne : Les Steva ne sont guère enthousiastes -> https://t.co/1QerQipBbz
08:28RT : Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
08:23Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
21:36Assises de la Creuse. Une amitié d’enfance qui se brise. Un réfectoire qui renvoie à sa propre solitude... Debout a… https://t.co/B0mZ92DWiN
21:34Région : Des témoignages d’amitiés aux paroles d’experts... -> https://t.co/rqUUQrw0rW

Boutique cœur de Guéret reprend du service

Commerce

La volonté avait beau être commune, le manque de synchronisation a rendu les choses difficiles. Et de battre le cœur de la ville de Guéret s’est arrêté, momentanément, dans une cacophonie de signaux contradictoires : bonne volonté, opérations solo, bouderie, résignations, idées nouvelles, faux pas et émigrations. L’heure du décès ? On attendra avant de la prononcer. La pichenette que constitue le programme action cœur de ville semble avoir fait son petit effet. Elle a en tout cas tiré de son sommeil de deux ans l’association Boutiques cœur de Guéret qui tenait son assemblée générale mercredi à la mairie. Une AG tout autant attendue et inattendue à laquelle assistait le directeur de projet cœur de ville de Guéret, Pascal Germain.
« Il y a un défi à relever et ça ne peut se faire que collectivement », souligne-t-il. Porté par l’État, le programme action cœur de ville a l’ambition de redynamiser les centres-villes de 122 villes moyennes.  Pour ce qui est de celui de Guéret, le tandem ville-agglo à la manœuvre a défini un certain nombre d’actions qui prennent en compte une dimension de développement économique, les commerces, la rénovation de l’habitat, la mobilité... « Pour la dynamique du centre-ville, c’est évident, les commerces sont importants... C’est pour ça que je suis présent. C’est un des critères aussi qu’a fixé l’État, on doit construire avec tous les partenaires locaux. »
Le signal qu’attendaient justement les commerçants de Boutiques cœur de Guéret... « On veut travailler main dans la main avec la mairie qui pourrait jouer sur la décoration. Dans certaines villes, par exemple, on trouve des parapluies suspendus sur toute une rue, c’est agréable. Il faut des choses qui fassent déplacer les gens qu’ils trouvent le cœur de ville attrayant déjà par son aménagement », développe Gaëtan Martin, le tout nouveau président de Boutiques cœur de Guéret.
« Notre but à nous sera de proposer des animations et de renforcer la cohésion entre les commerçants : avoir une communication externe et une communication interne pour mieux calibrer ce qu’on va mettre en place. » Au programme, une action par mois dès 2019 : une deuxième braderie pendant le carnaval, des nocturnes pendant les soldes, des défilés de mode aux changements de collections... et neuf autres pistes toutes destinées à montrer tour à tour les possibilités du centre-ville.

À noter que la question de la participation à une commission levée par l’association 23000 n’est pas à l’ordre du jour du côté de BCG. En cause, la crainte de voir le périmètre de 23000, qui couvre l’agglo, devenir un frein au versement des financements promis dans le cadre du programme action cœur de ville, ciblés uniquement sur le centre-ville de Guéret. « Derrière, il faudrait changer les statuts et ça risque de prendre du temps. Nous, le temps, c’est ce qui nous manque, il faut aller vite. »