Fil info
22:40 Garder la mémoire pour soutenir notre tête !
21:33RT : Élections européennes : en Dordogne, les premiers résultats tombés donnent tous le RN en tête. Mauvaise soirée...
20:10RT : Tulle : bureau Latreille À où a voté François Hollande. Résultats : LREM 88 voix ; RN 65 voix ; PS 59 voix... Derr… https://t.co/mb1zchRGEP
19:54Châteauroux : Les lauréats Escapages désignés après une année de folles lectures -> https://t.co/L0Vj5HGXEk
19:49Châteauroux : L214 alerte sur le poids climatique de la viande -> https://t.co/tOeR7S7USK
19:47Le Blanc : Système de santé : chronique d’un « désastre annoncé » -> https://t.co/7zFDM3eJQx
19:45La Châtre-Langlin : Les « vieilles grands-mères » font recette -> https://t.co/ALcryrABfA
18:52Périgueux : Le climat a besoin du ferroviaire -> https://t.co/0m4H9LPq7M
18:49Périgueux : 220 Périgourdins ont défilé pour défendre l’avenir -> https://t.co/dmol3fv1uf
16:49 En espérant qu'ils ont rempli leur devoir de citoyen avant !
15:12Corrèze : Le tourisme à la mode virtuelle -> https://t.co/ETYmnaKlXZ
14:10 Toujours, toujours ✌️✌️
14:01 Il est sérieux monsieur le maire
12:43Élections européennes : le taux de participation à midi en Dordogne est de 25,06 % (contre 19,59 % en 2014 et 16,44 % en 2009).
06:30[Revue de Presse] Ça se passait comme ça à … Procès : les salariés n’ont rien oublié ! De p… https://t.co/SH46Xxvdal

Quand la banque détourne... ses meubles

Banque de meubles

Un vestiaire métallique transformé en banquette avec rangements, des têtes de lits devenues porte-manteau, un lit converti en banquette, des pianos métamorphosés en bureau ou encore en bar... Cette année, la Banque de meubles se prête au jeu du détournement, non pas de fonds, mais d’usage !
«On s’est aperçu au fil des ans que les gens demandaient beaucoup le relooking de meubles, on a eu envie d’aller plus loin», explique Pascal Marot, directeur des ateliers de la Banque de meubles. L’idée de détourner les meubles de leur fonction d’origine est née après avoir vu des photos de meubles «détournés».
Les huit membres de l’équipe (1) des ateliers ont tout de suite adhéré au projet, et leurs premières tentatives seront exposées et proposées à la vente ce vendredi 10 mai lors des portes ouvertes de la Banque de meubles (2). «C’est une journée importante pour nous, afin de montrer le travail de l’équipe», assure Pascal Marot. Ils seront d’ailleurs tous là pour accueillir les visiteurs et expliquer leur travail.
L’ensemble des meubles qu’ils retapent ou modifient leur sont donnés. «On les trie à l’arrivée, et soit on les laisse comme ça, on les répare et on leur fait une toilette, soit on les reponce entièrement et on leur redonne une couleur», explique Didier Lavaud, ébéniste, qui forme les salariés.
Un travail minutieux, sur la couleur, l’essence des bois, les patines entièrement faites à la main «sinon ce n’est pas le même résultat». Des connaissances diverses que les salariés sont heureux d’acquérir, en témoigne Sébastien : «C’est très intéressant, on apprend tous les jours de nouvelles façon de faire». Après le relooking, le détournement, donc : «Ça fait bizarre de partir de quelque chose nu et le transformer, on imagine pas que ça peut faire d’aussi belles choses».
Si Sébastien travaillait avant en restauration, ses collègues viennent d’horizons tout aussi divers. Edouardo, arrivé en Creuse il y a deux ans, était électricien ,mais n’a rien trouvé à son arrivée. Il est ravi d’avoir intégré l’équipe, «l’association nous a beaucoup aidé à sortir la tête de l’eau, on est bien encadrés, j’ai appris un nouveau métier, les finitions, les peintures, j’aime beaucoup», assure-t-il.
Franck est le plus ancien des salariés. Formé en menuiserie, son manque d’expérience ne lui permettait pas de décrocher des contrats, et intégrer la Banque de meubles lui a permis de se remet-tre à niveau et de découvrir de nouvelles techniques.

(1) La Banque de meubles accueille des salariés en CDDi (contrat à durée déterminée d’insertion), renouvelable six fois sur deux ans selon leur projet professionnel. Tous sont suivis par une conseillère en insertion professionnelle.

(2) Portes ouvertes le 10 mai de 9 à 18 heures sans interruption, au 22 rue du Prat et 5/7 rue de l’Ancienne-Mairies à Guéret.