Fil info
10:28Beaupouyet : Leur maison brûle entièrement cette nuit près de Bergerac -> https://t.co/UqSWXKjYK2
09:09# # - -Vienne : Les 20 ans de la petite unité de vie de la cité Thuillat -> https://t.co/hR4Vhnq8sk
09:07# # - -Vienne : Le mariage, tendance néo-trad -> https://t.co/0xOJfisOMS
09:06# # - -Vienne : Le NPA veut faire converger les luttes et les colères -> https://t.co/Jn2P13zXkG
09:04# # - -Vienne : Sensibiliser et inciter le public à être «co-producteur» de sa sécurité -> https://t.co/CwIB6vhDJG
09:00Région : Les besoins de logements d’ici 2030 -> https://t.co/J2azhaYyRv
08:58Région : Nouvelle alerte aux pesticides -> https://t.co/AjzF8p5M3t
03:42 A qq jours de l'appel à manifester de l', 1 coup… https://t.co/HY2B8v1dwZ
03:34Le Buisson-de-Cadouin : (VIDÉO) "Après avoir contribué à la richesse nationale… les agriculteurs retraités priés de… https://t.co/w3AfZdRzCE
00:27«On atteint même les 80% de communes soutenant le maintien des services de la DGFIP sur l’ensemble du territoire» d… https://t.co/r2vyp2A2ra
21:32Lissac-sur-Couze : «La paix et le climat, même combat» -> https://t.co/kulLwpKVBj
21:03 Le rugby c'est aussi (surtout) ici :-)
20:12Châteauroux : Le Racc dompte un vaillant RCI -> https://t.co/GrPFAfmi93
20:08Eguzon-Chantôme : 34e édition : la châtaigne fêtée à tous les goûts -> https://t.co/hens1rOcvU
20:06Châteauroux : Visite guidée du chantier de Balsanéo -> https://t.co/rA1vInVszV
20:01Châteauroux : « L’anguille » ne s’est pas défilée -> https://t.co/kXCUhNPLFq
19:16Bassillac : Un salon sympa et détendu -> https://t.co/G1XWa3OUbU
19:12Marsac-sur-l'Isle : Meurtre ou suicide à Auchan ? -> https://t.co/eLtrah97rh
19:06Saint-Geniès : Grave accident de moto près de Sarlat -> https://t.co/S3cfWd3ytA
18:00Sarlat-la-Canéda : Une saison correcte malgré un mois de mai difficile -> https://t.co/BknniT5IOm
13:19Haute-Vienne : Municipales, Emilie Rabeteau, en lice à Condat-sur-Vienne | L'Echo https://t.co/bHr1ZWHjE3 via

Kyle est bon !

Concert

Kyle Eastwood s’est fait un prénom ! Le fils de qui-vous-savez, la ressemblance physique est évidente, a baigné dans le jazz dès sa plus tendre enfance, son père est en effet un grand amateur, il n’y avait aucune chance qu’il en réchappe.
Et c’est tant mieux pour le public qui s’était déplacé nombreux à l’espace André-Lejeune à l’invitation de « La Guérétoise de spectacle ». Grand, élégant, raffiné, Kyle Eastwood était accompagné de quatre musiciens de tout premier ordre : Andrew Mc Cormack au piano, Chris Higginbottom à la batterie, Brandon Allen au saxophone et Quentin Collins à la trompette et au bugle.
Près de deux heures de concert et deux rappels avec une salle debout pour saluer les artistes, les Creusois en ont pris plein la vue et les oreilles.
Et ça commence fort avec un long morceau ponctué de solos, c’est fait, les applaudissements fusent, le public est déjà conquis. Contrebassiste, bassiste et compositeur, Kyle Eastwood enchaîne ses propres compositions (dont une qui n’est même pas encore enregistrée) et des reprises de grands standards avec bonheur.
Entre chaque morceau, un petit mot, en anglais mais aussi dans un français impeccable, histoire de se rapprocher encore plus de son public.
Les parties écrites et les impros, c’est ça le sens du jazz, musique libre et intemporelle où les musiciens se renvoient les notes, exposent la parfaite complicité qui unit ce quintet magique et d’un immense talent dans une parfaite complicité.
Et comme si la communion artistes sur scène et gens dans la salle ne suffisait pas, à l’initiative de « La Guérétoise », les uns et les autres se sont retrouvés au bar après le spectacle. Là aussi, moments exceptionnels d’échanges, de photos, de selfies et de dédicaces.
Kyle Eastwood, disponible et visiblement ravi d’être là, a même glissé quelques mots : « je me sens vraiment bien, le public était connaisseur, c’était cool. J’aime jouer dans des grandes villes mais aussi dans des plus petites pour partager ma musique. Si je joue de la contrebasse ou si je lui fais l’amour ? Ah, ah, sans doute un peu des deux ! »
Un concert que les spectateurs guérétois n’oublieront pas de sitôt !

CULTURE KINGS PARRAMATTA IS NOW HERE!