Fil info
20:15Périgueux : Terminus Périgueux pour Julien -> https://t.co/UpphNbAls3
20:11Dordogne : Les vacances, un droit pour tous -> https://t.co/R4vko1MZyr
18:46Châteauroux : La Banque de France pour une bouchée de pain -> https://t.co/dXJTOwS5SN
18:41RT : Notre maison brûle regarde l' et tente de faire oublier qu'il a validé l'accord UE-Merco… https://t.co/VbZVVraRbs
18:30Montgivray : Deux jours auprès des agriculteurs -> https://t.co/f1hifxaiSV
16:51 C'est triste......très triste
16:48Le jeune Tristan a été retrouvé mort en fin de matinée par les gendarmes. D'importants moyens avaient été engagés p… https://t.co/4oB5Qe6mER
15:59Sarlat-la-Canéda : Les Musicales : splendide partition à deux -> https://t.co/uGRZcLuSUS
13:26Le Lardin-Saint-Lazare : Dans le Sarladais, il percute un piéton... et poursuit sa route -> https://t.co/PbPfiKGMAT
12:04RT : | A partir du 26/08, circulation interdite sur la RD 54 en raison de travaux de réhabilitation du barr… https://t.co/f9BPI4XDKC
12:03RT : Toile sous les étoiles : projection gratuite du film "Le sens de la fête" demain soir quartier du Sablard 👉… https://t.co/XK3HYLVfMb
11:57# # - -Vienne : Appel à témoin après la dispartition d'un mineur -> https://t.co/ypw55Tmk1l
08:02Bergerac : Mais ce qu’il va faire chaud, et jusqu’à Périgueux -> https://t.co/KhBlaoNhCR
07:36# # - : L’été une période propice aux chantiers -> https://t.co/pi2HoJbemY
07:33# # - -Vienne : L’opérette fait son festival -> https://t.co/VvELKj8ODX
07:31Région : La bataille de Fatima et son bébé pour obtenir un endroit où dormir -> https://t.co/bcVaVd1HCv
07:28Région : Le futur version arts du cirque -> https://t.co/zW3WQxMwtO
06:41La Bachellerie : Dans l'accident, la voiture se retrouve sur le toit -> https://t.co/MgcYpQDRZl
23:23Villamblard : Une... étoile dans le Bergeracois -> https://t.co/YBWF18vM9i

Une mise en éveil de l'imaginaire proposée par Elisabeth Rogers

Exposition

Une première exposition, oui, mais pas n'importe laquelle. Elisabeth Rogers, amie de longue date de Damien Piras, propriétaire du restaurant l'Esquisse, a eu l'honneur d'inaugurer la partie « art » de l'Esquisse.
« Il y a une certaine sérénité ici, on se sent bien », confie d'emblée Elisabeth. Passionnée par l'art et la peinture depuis « quasiment toujours », l'artiste se consacre dé-sormais pleinement à ses toiles. Dans le nouveau café à l'architecture atypique, les toiles se fondent dans l'ambiance du lieu.
Les murs, blancs, mettent en lumière les œuvres qui disposent de l'espace nécessaire pour être pleinement appréciées. « C'est génial pour exposer car c'est très rare que je puisse exposer des grands formats », décrypte la peintre. Le style des peintures amène à la réflexion. « Ma fille, qui a fait Histoire de l'art, m'avait dit que je pouvais qualifier mon style d'expression libre. Il y a de l'expression, de l'émotion, comme dans l'expressif, sauf que c'est libre car il n'y a pas toujours de formes très reconnaissables. Moi je vois beaucoup de formes mais il y a des gens qui ne voient que de l'abstrait », analyse Elisabeth.
L'interprétation des tableaux reste libre à chacun. « Des fois je donne des titres mais je n'aime pas trop ça. Donner un titre c'est donner une piste alors qu'il y en a plein, des pistes », poursuit la créatrice. Pour cette première exposition à l'Esquisse, Damien n'a pas hésité à inviter Elisabeth. Le gérant de ce tout nouvel espace de restauration, situé sur la place du Marché, ne tarie pas d'éloges sur le travail de celle qu'il surnomme « Babeth ».
« J'aime beaucoup ce qu'elle fait, ça me parle. Et même si ça peut paraître abstrait, ça ouvre l'imaginaire », accrédite-t-il. Elisabeth ne dissimule pas non plus son plaisir : « J'ai fait beaucoup d'efforts pour m'installer et pouvoir travailler correctement. Il s'agit de ma première vraie exposition et je suis très contente de la faire là ». « J'ai eu l'opportunité de choisir la toile qui sert pour l'affiche et qui s'appelle Métamorphose. Et ce tableau est à sa place ici, ça correspond pleinement à ce qui c'est passé dans le lieu », se réjouit Damien.
Si le concept de galerie vient de voir le jour à l'Esquisse, il n'a pas mis longtemps à séduire. « Je reçois des coups de fils pour des demandes d'exposition, déjà pour 2020 », dévoile le propriétaire des lieux. Une sélection sera opérée parmi les candidatures, mais le futur s'annonce rempli d'art et d'émotions pour l'Esquisse. Et à Elisabeth de conclure : « Je pense que l'art est très important et profondément humain ».

L'exposition d'Elisabeth Rogers durera jusqu'au 2 août, au 9 place du Marché à Guéret. Le prochain vernissage est prévu pour le mois de septembre. Le restaurant est ouvert du lundi au vendredi, de 9 heures à 16 heures.

Adidas Yeezy shoes