Fil info
21:46L'article de l' sur le projet d' à Saint-Saud Parc Naturel Régional Périgord-Limousin… https://t.co/AgK6rHNGub
20:28 Est-ce qu’ils ont fait visiter les abattoirs où sont envoyées leurs « bêtes de rente » ❓
19:50Issoudun : Un parc de sculptures ouvrira en février au musée -> https://t.co/JKWBeGwSLQ
19:49Châteauroux : [intégral] Une soirée « fripes et concert » -> https://t.co/sfa0L8LeVR
19:48Indre : Des enseignants toujours mobilisés -> https://t.co/vRsO6FBrLZ
19:38Dordogne : Bon élève, mais peut mieux faire -> https://t.co/geOE3Nr70r
18:50Dordogne : Beynac échauffe encore les esprits -> https://t.co/cDG9k9VHMr
18:18Canicule : En structure d’accueil, le Conseil départemental de la Haute-Vienne a prévu de financer jusqu’à 74 poste… https://t.co/5a2t9A7Kew
18:17Canicule : pour les personnes vivant à domicile qui recherchent des conseils et informations, un numéro vert nation… https://t.co/27B0mtWZxQ
17:01Journée foot et citoyenneté samedi au stade de La Bastide. en collaboration avec l’association angolaise et l’union… https://t.co/Vumrc5rLO5
16:43Les épreuves du brevet, prévues les 27 et 28 juin, sont reportées aux 1er et 2 juillet. Trop chaud !
16:41La Haute-Vienne placée en alerte orange canicule au moins jusqu'à dimanche.
16:39Bergerac : Cloître des Récollets : la CAB fait l’aumône auprès des mécènes -> https://t.co/GzdqsQcA4i
16:37RT : . annonce le report des épreuves du au 1er et 2 juillet.
16:36RT : Corrèze : Le niveau 3 du plan canicule activé en Corrèze -> https://t.co/Ju0Av9Wd9Z
16:33Corrèze : Le niveau 3 du plan canicule activé en Corrèze -> https://t.co/Ju0Av9Wd9Z
16:29Montrem : Et si on parlait défense des libertés et laïcité ? | L'Echo https://t.co/tboxihf5zc via
16:12Questionnaire municipal et agglo de l’association Guéret Terre de Gauche ⁦⁩ ⁦⁩ ⁦… https://t.co/KfbaCz5PPb
16:01RT : Canicule – La Bretagne ferme sa frontière face à l'arrivée massive de réfugiés climatiques https://t.co/qv9X0Lqw6n
15:54Marsac-sur-l'Isle : Les bidouilleurs attendus à l’Open -> https://t.co/k56ROfNHc8
15:52Brantôme : Le restaurant de la Roseraie a rouvert ses portes -> https://t.co/OZQk2Z7lnk
15:06Bergerac : Une clause d’insertion sociale pour le chantier de la Ligne 26 -> https://t.co/UdF0FNTuVl
09:31Région : En Corrèze, le Soudan soude les solidarités | L'Echo https://t.co/ybRgLEXW1y via
07:56France : Contre la privatisation des aéroports, la résistance s’organise -> https://t.co/7hNpefdZkO
07:48# # - -Vienne : Conseil municipal des enfants: des projets pour améliorer la vie des Limougeauds -> https://t.co/VdZFLtnHo1
07:46# # - -Vienne : Sport adapté: une passion commune pour la pratique sportive -> https://t.co/hdo8rFmLuF
07:44# # - -Vienne : Des portes ouvertes qui ont drainé les foules -> https://t.co/h1HSf4YgCJ
07:42# # - -Vienne : Un lieu unique qui mixe parfaitement sport, musique et détente -> https://t.co/HvpGgJgKdy
07:40Région : En Corrèze, le Soudan soude les solidarités -> https://t.co/cG7SjNphJ0
07:36Région : L’éolienne n’a pas le vent en poupe -> https://t.co/nXE3w9KP0G

Une mise en éveil de l'imaginaire proposée par Elisabeth Rogers

Exposition

Une première exposition, oui, mais pas n'importe laquelle. Elisabeth Rogers, amie de longue date de Damien Piras, propriétaire du restaurant l'Esquisse, a eu l'honneur d'inaugurer la partie « art » de l'Esquisse.
« Il y a une certaine sérénité ici, on se sent bien », confie d'emblée Elisabeth. Passionnée par l'art et la peinture depuis « quasiment toujours », l'artiste se consacre dé-sormais pleinement à ses toiles. Dans le nouveau café à l'architecture atypique, les toiles se fondent dans l'ambiance du lieu.
Les murs, blancs, mettent en lumière les œuvres qui disposent de l'espace nécessaire pour être pleinement appréciées. « C'est génial pour exposer car c'est très rare que je puisse exposer des grands formats », décrypte la peintre. Le style des peintures amène à la réflexion. « Ma fille, qui a fait Histoire de l'art, m'avait dit que je pouvais qualifier mon style d'expression libre. Il y a de l'expression, de l'émotion, comme dans l'expressif, sauf que c'est libre car il n'y a pas toujours de formes très reconnaissables. Moi je vois beaucoup de formes mais il y a des gens qui ne voient que de l'abstrait », analyse Elisabeth.
L'interprétation des tableaux reste libre à chacun. « Des fois je donne des titres mais je n'aime pas trop ça. Donner un titre c'est donner une piste alors qu'il y en a plein, des pistes », poursuit la créatrice. Pour cette première exposition à l'Esquisse, Damien n'a pas hésité à inviter Elisabeth. Le gérant de ce tout nouvel espace de restauration, situé sur la place du Marché, ne tarie pas d'éloges sur le travail de celle qu'il surnomme « Babeth ».
« J'aime beaucoup ce qu'elle fait, ça me parle. Et même si ça peut paraître abstrait, ça ouvre l'imaginaire », accrédite-t-il. Elisabeth ne dissimule pas non plus son plaisir : « J'ai fait beaucoup d'efforts pour m'installer et pouvoir travailler correctement. Il s'agit de ma première vraie exposition et je suis très contente de la faire là ». « J'ai eu l'opportunité de choisir la toile qui sert pour l'affiche et qui s'appelle Métamorphose. Et ce tableau est à sa place ici, ça correspond pleinement à ce qui c'est passé dans le lieu », se réjouit Damien.
Si le concept de galerie vient de voir le jour à l'Esquisse, il n'a pas mis longtemps à séduire. « Je reçois des coups de fils pour des demandes d'exposition, déjà pour 2020 », dévoile le propriétaire des lieux. Une sélection sera opérée parmi les candidatures, mais le futur s'annonce rempli d'art et d'émotions pour l'Esquisse. Et à Elisabeth de conclure : « Je pense que l'art est très important et profondément humain ».

L'exposition d'Elisabeth Rogers durera jusqu'au 2 août, au 9 place du Marché à Guéret. Le prochain vernissage est prévu pour le mois de septembre. Le restaurant est ouvert du lundi au vendredi, de 9 heures à 16 heures.