Fil info
19:39Dordogne : La Région fait état des travaux réalisés dans les lycées cet été -> https://t.co/IZrXIN6pIf
15:11RT : A dérouler pour ne pas oublier qu'il y a des "journalistes" (qui servent plus la soupe qu'autre chose....) et des… https://t.co/sjW76fq6yX
15:10RT : Une foule de plusieurs milliers d'opposants au G7 a entamé à Hendaye une marche de quatre kilomètres vers Irun, de… https://t.co/PVO9VLe2n0
14:46Bergerac : Si le sas du bar discothèque n’était pas surveillé, l’entrée, si… et bonjour la dérouillée -> https://t.co/CMvnxHSrKa
13:50RT : utilise une loi "antiterroriste" pour empêcher un journaliste militant allemand de couvrir le contre… https://t.co/VQUtiOmz7j
13:50RT : La fête du Bois de la Croix Rouge en mode banquet autour des fameuses farcidures avant la poursuite des festivités. https://t.co/A4ORvCj9Ht
13:49RT : Brive-la-Gaillarde : Le petit commerce is not dead ! -> https://t.co/ZJMbZxtHmr
13:16La fête du Bois de la Croix Rouge en mode banquet autour des fameuses farcidures avant la poursuite des festivités. https://t.co/A4ORvCj9Ht
11:26Brive-la-Gaillarde : Le petit commerce is not dead ! -> https://t.co/ZJMbZxtHmr
07:28France : Façon canicule jusqu’à Périgueux -> https://t.co/ezfk0oCtNH
07:27# # - : Payer pour stationner ou comment se prendre la tête -> https://t.co/QChwZhUyRk
07:27# # - : Payer pour stationner ou comment se prendre la tête -> https://t.co/SEUDBqk9HM
07:19# # - -Vienne : Liaison Limoges-Poitiers: des opérations d’aménagement en cours d’étude -> https://t.co/kkHAjvLRbf
07:14France : D’importants travaux débutent lundi -> https://t.co/1SH5xI7j8w
07:06Région : Près de 400 cavaliers en lice à Pompadour -> https://t.co/v61HQKUKwp
06:55Castels : Un gîte du Périgord Noir ravagé par le feu -> https://t.co/Iz0fpC1sK2

Réunion de familles à l'IRFJS

Ti-Malice

Les dates les plus importantes ne figurent jamais sur un calendrier tout frais sorti de l’impression. Et quelle importance, les dates les plus importantes -celle d’un heureux événement, une naissance ou, plus largement, une arrivée- on n’aura jamais à la cocher, elle sont gravées dans la tête, dans le cœur, dans la chair. Pour les familles unies par l’organisme agréé pour l’adoption Ti-Malice, il en est plusieurs. Et l’une d’entre elle change d’année en année : l’assemblée générale de l’OAA/réunion de famille, organisée chaque année, fin mai début juin, à l’IRFJS de Guéret qui est souvent le moment où pour certaines, tout a commencé...
Comme chaque année, une centaine de familles de toute la France (Bretagne, Nord, région Marseillaise, Val de Loire...) a fait le voyage jusqu’en Creuse pour faire un point sur l’activité de Ti-Malice, glaner des renseignements, écouter des témoignages. Partager un moment, pour ceux qui se connaissent... se rassurer, aussi, pour ceux qui sont en début de parcours, face à ce qui est encore inconnu.
Au programme, un point sur le  parrainage et les actions humanitaires, particulièrement autour de la scolarisation (1), mais aussi un rappel des textes haïtiens qui évoluent régulièrement. Les parents sont, après acceptation de l'apparentement proposé par l'IBESR (Institut du bien-être social et de recherches), tenus d’effectuer un séjour de deux semaines dans le pays pour aller à la rencontre de l’enfant. « Depuis quelques temps, après la période de sociabilisation, ça va plus vite, les périodes se réduisent. Mais, entre l’envoi du dossier dans le pays, les démarches de légalisation, d’enregistrement et l’apparentement, il faut compter deux ans », précise la présidente de Ti-Malice, Ginette Dubosclard qui le rappelle : « Après, c’est toujours frustrant, il y a toujours des enfants qui ont des besoins et des familles qui seraient ravies d’adopter. Adopter, ce sont des démarches assez lourdes et un temps d’attente éprouvant. » D’où l’intérêt des rencontres et des échanges entre des couples situés à plusieurs stades du parcours.
Les liens sont très forts entre les parents qui se soutiennent durant l’épreuve, louent des gîtes ensemble après, ou se retrouvent tout simplement, une fois l’an à l’IRFJS. Puis, la vie fait son chemin, les parents d’Haïtiens devenus adolescents se font plus rares ; les enfants deviennent parents à leur tour et reviennent ou parfoisn, ne reviennent plus. La vie. Et une nouvelle vague de jeune couples apparaît...
Site internet : www.timalice-adoption.com. Page facebook : Ti.Malice

(1) Ti-Malice, c’est aussi en Haïti un programme de parrainage individuel ou collectif (à destination des crèches et des maisons d’enfants), ainsi que du soutien à l’éducation. Chaque année est mise en place l’opération « un cartable pour chaque élève » : pour 10 €, sont achetés en Haïti cartable et fournitures scolaires. Une action qui permet d’équiper les enfants tout en faisant tourner l’économie locale.
Des actions de soutien sont également mises en place à destination des enfants du Burkina Faso : le crédit scolaire qui aide les femmes à subvenir aux besoins de leur famille et permettre à l’enfant l’accès à l’éducation.

Latest adidas NMD Trainer Releases