Fil info
21:29Périgueux : Une voiture brûle, un jeune homme renseigne les policiers -> https://t.co/CiAjFPCadm
19:41Saint-Aulaye : Mettre un vent au projet -> https://t.co/9Tj1pTfnuZ
19:35RT : Bonjour j’aimerais attirer votre attention sur le fait que nous sommes mercredi et que j’ai déjà été c… https://t.co/e62DxwbWIr
19:14Déols : Top départ pour les as de la haute voltige aérienne -> https://t.co/BXtcb4Vf5b
19:08RT : Toile sous les étoiles : projection gratuite du film "Pentagon papers" jeudi soir au parc des bords de vienne, bass… https://t.co/l6ju3QFv4g
19:08RT : Toile sous les étoiles - Concert gratuit à partir de 19h demain soir au parc des bords de vienne https://t.co/HZV79p3VWj
19:06RT : Et photo souvenir. Alain Damasio a l'assaut. https://t.co/egfLiTDIoB
19:06RT : Et quel public, concentré, attentif, et partageur de témoignages forts. Comme ce gilet jaune du Mans, racontant les… https://t.co/HRt7dMlTTb
19:06RT : Normalement à 20h fait un reportage sur les maires qui ont pris un arrêté anti Glyphosate. Je devrais y… https://t.co/vsNmomDyBQ
18:54RT : Le 21 août 1944, fut libérée de l'occupation. Les maquisards, menés par Georges GUINGOUIN, entrent dans la… https://t.co/wtMDSuv4Sx
18:54RT : En direct de la place des Carmes, commémoration du 75e anniversaire de la libération de , en présence de Jé… https://t.co/7zn4fE10Jo
18:32Last days on Arte on replay... After you will be able to see the cinéma version in theaters in the fall !… https://t.co/PCbmhU6ODk
16:33Le Pêchereau : DARC au Pays pescherellien : la musique déconcentrée -> https://t.co/OxWsjzOrBy
16:16Sarlat-la-Canéda : Du changement à la tête de la Compagnie de Sarlat -> https://t.co/ryHDUWIoUS
15:35Bergerac : L'opposant s'était suspendu à une grue, son jugement, à la question de la légalité du chantier -> https://t.co/MgQmcvlhiu
11:13Brive-la-Gaillarde : Pour une solidarité sans faille -> https://t.co/tB8DB6piSH
11:09Sport : Tour du Limousin, 117 coureurs répartis pour une édition très ouverte -> https://t.co/C8k5h1oW9e
10:46RT : J'ai eu la chance de le voir en avant-première en présence des gars de au forum des images à Paris. Ce doc de… https://t.co/lwhZ7FqZMo
10:46RT : Merci Mme le Président de porter à l’Elysée la voix de tous ces Barreaux mobilisés pour la défense de Nasrin SOTOUD… https://t.co/z07SnDCLin
07:40# # - -Vienne : La Cuisine de Conso ouvre demain -> https://t.co/5NphMhDRbH
07:39Bergerac : Un air d’étuve… moins chaud qu’à Périgueux -> https://t.co/2DXHKI7AVf
07:36# # - -Vienne : Collège de Nantiat: vers une optimisation des services -> https://t.co/JoRxhQCICL
07:31Région : Check In Party : décollage imminent -> https://t.co/6G6U5FTknu
07:29Région : Confolens, plus d’un demi-siècle de fête -> https://t.co/acbiPVpmy9

Le terme de trois mois et demi de partage et d'apprentissage

Espace Fayolle

Voilà désormais quatorze semaines que neuf familles guérétoises se rejoignent, chaque mardi soir, pour partager un moment de convivialité. Encadrés par plusieurs animateurs, parents et enfants peuvent venir trouver une oreille attentive à l'espace Fayolle. Divers ateliers sont proposés à tous, dans le but d'améliorer les relations familiales. « C'est un programme qui existe sur Guéret depuis 2016 » , explique Céline Foucher, membre de l'Instance Régionale d’Éducation et de Promotion pour la Santé. L'objectif est de « soutenir les compétences parentales et celles des enfants », de revaloriser les moments en famille et d'aider à ce que tout le monde se sente bien. « On travaille sur les émotions, mais aussi beaucoup sur la communication : savoir s'expliquer, s'exprimer, calmement, donner des consignes, savoir écouter », détaille Céline.
Globalement, l’expérience a porté ses fruits chez la majorité des inscrits. « Ça donne du soutien, parce qu'on se sent moins seul. On n'est pas tout seul à avoir des difficultés avec les enfants donc ça nous fait du bien de voir que d'autres parents ont les mêmes problèmes », témoigne Audrey Fagnere, l'une des mamans participantes. Pour elle, l'expérience a été une véritable réussite, tant sur le plan personnel que parental. « Quand on ne trouve pas forcément les mots ou la bonne réaction, il y a forcément quelqu'un qui peut nous dire ce qu'il faut faire ou nous diriger vers les mots qu'il nous faut, poursuit-elle avec le sourire. Moi ça m'a changé, ça m'a donné plus de sourire, du coup je suis sociable avec les gens, alors que je ne l'étais pas. » Ses filles, bien que pré-adolescentes ont pris un énorme plaisir à venir, toutes les semaines à l'espace Fayolle. « Elles se régalent ! Elles n'attendaient que ça, toutes les semaines, de venir et de voir d'autres enfants », se réjouit Audrey.
Le personnel encadrant s'est aussi rendu compte des progrès, des changements. « On le voit. Ce que ça a changé, c'est aussi dans leur façon d'être, de se présenter. Ce sont souvent des familles qui n'osent pas, qui sont un peu en recul. Donc là ça a changé beaucoup de choses », note Céline. « C'est un chouette moment de rencontre, de familles qui ne se connaissaient pas forcément au départ, des créations de liens, d'amitiés », estime Delphine Guerrier, coordinatrice du programme.
Mardi 25 juin, les familles se sont  réunies une dernière fois. Pendant que les enfants participaient à des ateliers autour des mots, les adultes on dressé le bilan de leur apprentissage. Du côté du positif, le soutien apporté par les ateliers a été souligné, tout comme les changements de comportements et autres évolutions personnelles. La place a également été laissée aux critiques. Certains ont alors déploré un planning un peu trop chargé en ce mois de juin. Mais tous, plus assidus les uns que les autres, ont pris plaisir à se retrouver depuis  le 5 mars dernier. « Parfois on se dit que quatorze cessions c'est long, mais en fait non, c'est un peu comme la gym ; quand on prend plaisir, que c'est agréable, les familles reviennent », analyse Céline.
Le projet, largement soutenu par la ville de Guéret, se verrait bien grandir et fleurir dans toutes la Creuse. « On a des pistes sur La Souterraine, Bourganeuf, sur Boussac. Parce que depuis 4 ans que c'est mis en place, on voit bien tout ce que ça a pu apporter aux familles », confie la jeune femme. Et si le projet n'a pas encore vu le jour dans les autres coins du département, les inscriptions pour 2020 sont d'ores et déjà ouvertes.

Air Max Shox 2018