Fil info
23:15 Le label tant convoité, qui a valu au une en… https://t.co/QhS9yRWBon
23:04Périgueux : Salué, le Sans Réserve se rassure sur son avenir -> https://t.co/yhRaS6ZL31
21:22Périgueux : Un piéton renversé en centre-ville -> https://t.co/8t76Xiyzij
18:10Mauzac-et-Grand-Castang : Début d'incendie près de Bergerac : les occupants arrachés à la fumée -> https://t.co/7tcCB10HkM
16:45RT : Bonjour , ça vous fait quoi d'être le seul président qui gaze des manifestants pour le climat ? La… https://t.co/rj5HnrwV0g
15:56RT : Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
15:53Brive-la-Gaillarde : Images positives sur grand écran -> https://t.co/DKRqbSSLxC
14:53Périgueux : (VIDÉO) "Si, on va aller vers la désobéissance civile !" -> https://t.co/JidZh8UPlH
14:19Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
13:55RT : Lano, magnifique taureau du gaec Camus père et fils, prix de championnat mâle au National limousin à Périgueux
13:06Périgueux : Périgueux célèbre l'agriculture de la Dordogne -> https://t.co/5fpJgOVP1B
08:27# # - : Toques et porcelaine, du bon dans du beau -> https://t.co/BQvyq28tFL
08:24-Claude Leblois Guérin - -Vienne : Pour Jean-Claude Leblois, pas question de stopper les proj… https://t.co/ezOrFnoJve
08:18# # - -Vienne : Hercule : c’est non ! -> https://t.co/e7w2guEo85
08:14Région : La petite mercerie dans la prairie -> https://t.co/ffLySXtqCC
08:10Région : La compagnie Chalair Aviation prend son envol à Limoges -> https://t.co/pcKku41F2g
08:00Flaugeac : L'accident en entraine un autre -> https://t.co/PWqKwDDpEB
07:52Environ 100 employés de contraints de quitter leurs postes le tps de l'intervention des… https://t.co/fXgSrtUkpH
07:45Sarlat-la-Canéda : Evacuation de Coloplast : une centaine de personnels impactés -> https://t.co/05fXYLpC0G
06:58 Au service juridique qu'elle a créé au "en voit des vertes et des pas mûr… https://t.co/J8eO32naJw
06:51Périgueux : Nadia Zrari, l'ange gardien du SDIS 24 -> https://t.co/FYbUXgwLgh

Un oeil sur les rez-de-chaussée

Centre-ville

Balles dans le pied, bonnes intentions au départ, réalisations foireuses à l’arrivée, simple dynamique de société face à laquelle on s’imagine ne rien pouvoir, le fait est là, nombreuses sont les communes à avoir un trou à la place du cœur de ville. D’où la mise en place du dispositif Action cœur de ville dans lequel Guéret s’est engagé.
L’enjeu, réhabiliter et redynamiser le centre ville de caves en greniers... La partie logement est en cours avec l’OPAH RU Opération programmée d’amélioration de l’habitat dite de renouvellement urbain ; la partie commerciale échoit finalement, entre autres (1), à l’établissement public national d’aménagement et de restructuration des espaces commerciaux et artisanaux (Epareca).
Les premiers pas de cette collaboration avaient lieu le 17 juillet avec la visite du centre-ville par ses techniciens.
Ces spécialistes accompagnent les collectivités locales dans la reconquête de leurs équipements commerciaux et artisanaux de proximité. Intervenant historiquement au sein des quartiers fragiles, ils sillonnent à présent les centres-villes concernés par l’Action cœur de ville. Une cinquantaine des quelque 220 villes retenues les ont déjà contactés.
Après Montauban, Lourdes, Tarbes Mont-de-Marsan ou encore Limoges, la semaine précédente, ils faisaient escale à Guéret. « On n’est pas dans une démarche commerciale, on intervient à la demande des collectivités », Christelle Breem, directrice des études, de la stratégie et de la communication chez Epareca.
Epareca intervient dans une situation de défaut d’initiative privée ou locale et sur une problématique relevant du champ de compétence du métier de promoteur immobilier de locaux commerciaux ou artisanaux.
Pour ce faire, la structure s’appuie à l’échelle locale sur les chambres consulaires ou les associations de commerçants, Guéret a l’avantage d’en avoir deux ; mais aussi, au national, sur tout un répertoire d’enseignes avec lesquelles elle est en relation.
L’objectif de sa visite sur le site a donc été d’échanger sur la situation du centre-ville de Guéret en termes de restructuration du commerce. « Nous on regarde sur quel secteur on a les meilleures chances d’aboutir, un secteur d’intervention prioritaire... a priori cette artère a vocation commerciale », précise Christelle Breem au pied de la Grande rue.
Premiers freins repérés, des propriétaires en attentes d’aide à la rénovation ainsi que la difficulté posée par des accès aux logements qui se font par les commerces...
La reconquête se fait en cinq phases, la saisine par la collectivité ; les études et montage (études préalables, projets immobilier et d’insertion urbaine, plan de financement, structuration du partenariat) ; la production (appropriation du site, réhabilitation, restructuration, transfert de commerçants) ; l’exploitation (gestion du nouvel équipement pour accompagner les commerçants et artisans jusqu’à la stabilité économique) ; remise sur le marché auprès d’investisseurs privés (retour au droit commun).
Affaire à suivre, donc.

(1) La ville de Guéret travaille avec l’établissement public foncier pour l’acquisition des bâtiments ou encore avec le cabinet Adenda pour la réalisation d’études.