Fil info
23:15 Le label tant convoité, qui a valu au une en… https://t.co/QhS9yRWBon
23:04Périgueux : Salué, le Sans Réserve se rassure sur son avenir -> https://t.co/yhRaS6ZL31
21:22Périgueux : Un piéton renversé en centre-ville -> https://t.co/8t76Xiyzij
18:10Mauzac-et-Grand-Castang : Début d'incendie près de Bergerac : les occupants arrachés à la fumée -> https://t.co/7tcCB10HkM
16:45RT : Bonjour , ça vous fait quoi d'être le seul président qui gaze des manifestants pour le climat ? La… https://t.co/rj5HnrwV0g
15:56RT : Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
15:53Brive-la-Gaillarde : Images positives sur grand écran -> https://t.co/DKRqbSSLxC
14:53Périgueux : (VIDÉO) "Si, on va aller vers la désobéissance civile !" -> https://t.co/JidZh8UPlH
14:19Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
13:55RT : Lano, magnifique taureau du gaec Camus père et fils, prix de championnat mâle au National limousin à Périgueux
13:06Périgueux : Périgueux célèbre l'agriculture de la Dordogne -> https://t.co/5fpJgOVP1B
08:27# # - : Toques et porcelaine, du bon dans du beau -> https://t.co/BQvyq28tFL
08:24-Claude Leblois Guérin - -Vienne : Pour Jean-Claude Leblois, pas question de stopper les proj… https://t.co/ezOrFnoJve
08:18# # - -Vienne : Hercule : c’est non ! -> https://t.co/e7w2guEo85
08:14Région : La petite mercerie dans la prairie -> https://t.co/ffLySXtqCC
08:10Région : La compagnie Chalair Aviation prend son envol à Limoges -> https://t.co/pcKku41F2g
08:00Flaugeac : L'accident en entraine un autre -> https://t.co/PWqKwDDpEB
07:52Environ 100 employés de contraints de quitter leurs postes le tps de l'intervention des… https://t.co/fXgSrtUkpH
07:45Sarlat-la-Canéda : Evacuation de Coloplast : une centaine de personnels impactés -> https://t.co/05fXYLpC0G
06:58 Au service juridique qu'elle a créé au "en voit des vertes et des pas mûr… https://t.co/J8eO32naJw
06:51Périgueux : Nadia Zrari, l'ange gardien du SDIS 24 -> https://t.co/FYbUXgwLgh

Mareva et Cacahuète championnes de France

Ecuries de Pommeil

Pas sûr que Mareva Parrain ait encore bien réalisé l’exploit qu’elle vient d’accomplir : la jeune fille de 13 ans est devenue championne de France Club 2 Minime 1 de sauts d’obstacles, un titre décroché à Lamotte-Beuvron (Loir-et-Cher), le premier pour le centre équestre « Les écuries de Pommeil ».
Avec sa ponette « Cacahuète d’Elpégère », elles ont réalisé le coup parfait au bout de trois jours d’épreuves intenses où il a fallu combiner vitesse et précision. « Mareva et Cacahuète travaillent beaucoup ensemble », précise Ingrid, la maman, pas peu fière de sa fille. « Elles forment un couple très uni et se connaissent parfaitement. Osmose et confiance sont les maîtres mots de leur relation. Ce titre, c’est aussi grâce au travail des moniteurs, Anaïs et François. »
La saison 2018-2019 se termine donc en apothéose mais, avant d’en arriver là, Mareva et Cacahuète ont participé à plusieurs concours dans la région Nouvelle-Aquitaine afin de récolter le nombre suffisant de points qualificatifs pour la finale.
13e sur 119 à l’issue de la première épreuve de vitesse conclue sans faute, Mareva se classe 8e le lendemain après un nouveau sans faute. Les performances s’enchaînent et voilà la Fidélienne en barrage pour lequel il reste encore vingt cavaliers. L’ultime passage la propulse au sommet pour 35 centièmes de seconde, sous les yeux déjà embués de maman, papa et Noé, son frère.
Podium, Marseillaise, récompenses pour le cheval et la cavalière, joie partagée avec les coachs et les autres cavaliers guérétois (ils étaient cinq en tout à être qualifiés dans différentes catégories), les émotions sont intenses et inoubliables. « Mon objectif était d’avoir un bon classement final », avoue Mareva qui monte depuis l’âge de sept ans. « On ne s’attendait pas au titre. »
Et quand on lui parle d’avenir, de rêves, le discours de la jeune fille ne mentionne, avec raison, ni championnats du monde ni Jeux Olympiques : « Je voudrais acheter Cacahuète plus tard ! » En attendant, Mareva et sa ponette, qui a vu sa ration de carottes augmenter, vont continuer de travailler ensemble et tenter de se qualifier l’an prochain, à nouveau pour les championnats de France, mais dans la catégorie supérieure.