Fil info
20:36Creuse : On s’en doutait… | L'Echo https://t.co/kNyLxjkKN8 via
19:33Issoudun : Hôpital : la télémédecine c’est maintenant -> https://t.co/Zn3L2f1M3l
19:33 88%? On ne m'a jamais demandé mon avis...
19:30Déols : Dix-huit candidates pour une seule place de Miss Centre -> https://t.co/ms5IXRRMnw
19:28Châteauroux : L214 sur le marché pour dénoncer les conditions d’élevage -> https://t.co/dQjjde0KjI
19:25Le Poinçonnet : Très bons débuts du Poinçonnet -> https://t.co/tBZ7j4U1wL
19:07Coulounieix-Chamiers : Préfet Frédéric Perissat : « nonobstant la loi chasse, je reste le patron » -> https://t.co/WGQBNSjKM6
18:36Périgueux : Prise de conscience de l’urgence climatique et sociale -> https://t.co/3npg9YL2Rs
18:19RT : Pour un Jean-François choqué, l’incarcération de est particulièrement sévère au regard de son âge. Venant… https://t.co/oRDsTLZrE8
18:18RT : La droite qui s’indigne de l’incarcération de Patoche c’est la même qui a fait du « laxisme de la justice » son fon… https://t.co/YWj0Z29AGn
18:04Saint-Laurent-sur-Manoire : Une troisième saison riche de découvertes -> https://t.co/Ksxua3wlZj
18:04RT : [A LA UNE A 18h00] De nouvelles scènes de violence ont émaillé des manifestations interdites à Hong Kong, la police… https://t.co/3SuiyShqYU
18:00Castelnaud-la-Chapelle : Sensibiliser le public aux enjeux du climat et de la biodiversité -> https://t.co/00uPHwNESp
14:18RT : Merci aux ⁦⁩ ⁦pour cette article sur le train des primeurs. Ils confirment mes propos ainsi que ceux de ⁦… https://t.co/a1wVulXTlH
08:26Périgueux : (VIDÉO) Jean-Philippe Granger : "le monde agricole est aussi des négociations sur le réforme des retrai… https://t.co/quugxSk02B
07:08Chancelade : Deux incendies, une maison totalement détruite aux portes de Périgueux -> https://t.co/zJ68vKjs43

Débuts timides mais victorieux

La France a effectué une entrée timide à l'Euro-2014 de handball féminin en dominant difficilement la Slovaquie 21 à 18 (mi-temps: 7-9), l'adversaire présumé le plus faible de sa poule, hier à Osijek (Croatie).

Cette victoire poussive, avec un manque criant d'efficacité offensive, permet toutefois aux Tricolores de faire un grand pas vers le tour principal.

Les trois premiers de chaque poule décrocheront leur billet et la Slovaquie ne semble pas avoir les armes pour perturber la Serbie, vice-championne du monde, et le Monténégro, tenant du titre.

La France entrera véritablement dans le vif du sujet demain (18 heures) face aux Serbes qui affrontaient un peu plus tard dans la soirée leurs voisines monténégrines.

Andrea Lekic et ses partenaires devraient bénéficier d'un bon soutien de leur public, la ville d'Osijek ne se situant qu'à une vingtaine de kilomètres de la frontière serbe.

Les points inscrits lors du tour préliminaire contre les équipes qualifiées pour le tour principal sont conservés lors de cette seconde phase, d'où l'importance de chaque rencontre.

La France avait abordé ce match avec méfiance car la Slovaquie, malgré l'absence de vedettes dans son effectif, lui avait tenu la dragée haute lors des éliminatoires en juin.

A Sala, les Bleues avaient concédé leur unique match nul (24-24) en qualifications, terminées sur un bilan de cinq victoires en six matches.
« Les Slovaques vont être déterminées contre nous. Ce sera un match capital. Le perdre nous créerait de grandes difficultés pour accéder au deuxième tour », avait prévenu le sélectionneur Alain Portes avant la rencontre.

Les Françaises se sont mises en difficulté en première mi-temps. La défense a bien tenu le choc, mais l'attaque n'a pas suivi avec du déchet dans les passes et un grand nombre de ratés aux tirs (sept buts dont un sur penalty sur 21 tentatives).

Ce manque de précision, sans doute lié à un peu de crispation, a permis aux Slovaques, plus appliquées, de faire la course en tête pendant quasiment toute la première période.

Il a fallu attendre le dernier quart d'heure pour voir les Bleues reprendre définitivement les commandes grâce à deux buts consécutifs d'Alexandra Lacrabère puis de la capitaine Siraba Dembélé (16-14).

Les Françaises se sont ensuite un peu libérées en attaque et leur gardienne Amandine Leynaud a effectué des arrêts décisifs.

Men's Nike PG3 'Paulette' [AO2607-901]