Fil info
06:20Région : Maladie de Lyme : 1700 nouveaux cas par an en Limousin -> https://t.co/cWUlQqoHiK
06:18Région : «On peut licencier pour pas cher» -> https://t.co/fBP3LCdZWW
20:22Dordogne : Des caresses et des films porno pour éduquer sa belle-fille -> https://t.co/5b139lGFfV
19:24Dordogne : Ils demandent une évolution du droit -> https://t.co/MMMIAjLHVD
19:05Indre : Bluesberry, une sixième édition à la croisée des styles -> https://t.co/vuo8Bnznqv
19:04Châteauroux : Cinq habitants à l’honneur -> https://t.co/l6MTplEGb5
18:18Bergerac : Souvenir de Johnny Clegg à Bergerac -> https://t.co/iBexb9iiSZ
18:10Bergerac : Pétition et tractage, les personnels des Urgences ne lâchent rien -> https://t.co/uifEjW6eJ7
18:02RT : Des sites de baignade, contaminés aux cyanobactéries sont fermés en Limousin : les plans d'eau d'Auzances, Chénéra… https://t.co/Qb0Iut9P8l
17:15RT : UNE VALIDATION ABERRANTE DES BARÈMES MACRON PAR LA COUR DE CASSATION https://t.co/ddPWMejXPO
17:15Des sites de baignade, contaminés aux cyanobactéries sont fermés en Limousin : les plans d'eau d'Auzances, Chénéra… https://t.co/Qb0Iut9P8l
17:04RT : De Rugy ajoute l'indignité à l'incurie. Son honneur n'a pas été livré aux chiens. Il n'a pas subi 1 campagne de pre… https://t.co/PHf51TSwUB
17:04RT : Selon Christophe Barbier, la démission de Rugy est la conséquence du trotskisme d'Edwy Plenel. Voilà. Faut pas croi… https://t.co/kNSBoXEPxh
17:03RT : Vous ne savez pas où partir cet été ? Allez donc faire un tour à et passez par la plus belle gare du monde… https://t.co/StacqQXLqF
17:00RT : Alors qu’elle vient d’être nommée ministre de l’écologie vient de laisser partir pour le troisième… https://t.co/woCwSITPMy
16:23# # - : Un beau jour pour la Vienne -> https://t.co/iOImmXigcE
16:13Indre : Commémorations à Sainte-Sévère-sur-Indre, Pérassay et Vijon -> https://t.co/g8as7mOw8w
15:54Dordogne : Révolte au lycée -> https://t.co/ixsJL8bmAK
15:51Périgueux : Macadam revisite les frontières du Jazz -> https://t.co/gzTXU9TE33
14:59France : Mauvaise nouvelle pour les salariés: la Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités pour licen… https://t.co/YuJdjlJ4xE
14:49France : Mauvaise nouvelle pour les salariés: la Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités pour licen… https://t.co/1aMhTInzsL

Une défense qui fait la différence

Pour le compte de la 17e journée de championnat de Pro-Ligue, les Limougeauds ont enfin égalisé leur bilan de victoire à domicile et à l’extérieur en s’imposant face à Cherbourg après un début de seconde mi-temps étouffant.

C’est le début de la seconde mi-temps qui a fait toute la différence. Un 5-1 en treize minutes, mais surtout une défense qui a interdit d’accès au but conjugué avec un gardien, Rasimas, infranchissable.
L’entame de match est plutôt timide pour des Limougeauds qui se sont surprendre par deux fois (0-2, 5e). Cutura ouvre la marque sur pénalty, mais Cherbourg répond grâce à deux magnifique roucoulettes (2-4, 8e). Ghoumal effectue quelques arrêts et le Lh peut lancer des contre-attaques. Il joue même en transition pour trouver des espaces. Corneil dans l’aile frappe par deux fois (5-4, 10e) et le LH accélère. Mandic, Basmalis puis Moreau dans l’axe avec puissance font le break (9-6, 16e). L’entraîneur de Cherbourg est obligé de demander un temps-mort pour caler son repli défensif. Et cela fonctionne. En quatre minutes, le LH encaisse un 4-1 (10-10, 22e). C’est Stanic qui doit à son tour demander un temps-mort. Les Limougeauds sont sanctionnés par les fautes et se retrouvent en infériorité numérique. Cherbourg montre plus d’agressivité et plus d’envie (12-14, 28e). Nikolic, décalé sur le côté gauche, ramène un peu son équipe avant de rentrer aux vestiaires (13-14).
On ne sait pas ce que les Limougeauds ont mangé dans les vestiaires à la mi-temps, mais leur agressivité défensive est tout simplement montée d’un cran voir de deux. Cherbourg va rester 13 minutes sans marquer de but pendant le jeu. Certes, ils marquent sur pénalty à la 32e minute, mais pendant ce temps le LH va inscrire 5 buts. Et tout le monde va s’y mettre, Nikolic, Cutura, Moreau et Rac par deux fois (19-15, 42e). Cela ne passe toujours par pour Cherbourg qui se heurte à un mur formé par Nikolic, Moreau, Dude, Mandic et comme dernier rempart Rasimas. Côté offensif, Cutura organise, Basmalis sort du banc avec efficacité. La défense en un contre un tentée par Cherbourg n’arrête pas les copains Roby. Gaillard s’y met (25-21, 52e). C’est même lui qui marque le dernier but devant un public debout (31-25, 60e).
Le LH s’impose à domicile et remet les pendules à l’heure avec désormais quatre victoires à Henri Normand et quatre victoires à l’extérieur.
Franck CHRéTIEN (CLP)

Air Force 1 Low Flyknit