Fil info
19:59 Bonjour, nous avons besoin d'aide pour pour faire perdurer notre activité agricole et jeunesse en… https://t.co/NPgbuZnDLm
19:54Périgueux : Festival Mimos : les apparences tirent le jeu | L'Echo https://t.co/g54y0Fn9iA via
17:42Sarlat-la-Canéda : Une carte de fidélité pour gagner des clients -> https://t.co/MdoHAav653
17:40Périgueux : Festival Mimos : les apparences tirent le jeu -> https://t.co/EjKrGjFVOk
17:39Château-l'Évêque : Fusion : le manque d’informations pointé du doigt -> https://t.co/ZMYE5pKqY6
11:07Bergerac : Un nouveau souffle au sein de l’union locale CGT -> https://t.co/0EnwmjpZeC

Victorieux de Chartres dans un Zenith complet le Limoges Hand peut afficher de belles prétentions

PROLIGUE : Limoges Hand 87

Limoges, ville sportive. Il n’y avait qu’à voir l’ambiance du Zénith mercredi soir pour bien comprendre que l’envie populaire est bien présente, à condition qu’on lui propose autre chose que du stéréotypé.
Et c’est le handball limougeaud qui est sorti victorieux de cette soirée mémorable.
Un nouveau sponsor, Bpifrance (Banque publique d’investissement), un groupe solide déjà partenaire de 42 clubs en France, une victoire logique sur l’un des favoris du championnat Proligue, des personnalités marquantes du Hand français (Philippe Bernat-Salles, le président de la Ligue, a souligné un pari audacieux du club limougeaud, appelant au renouvellement de pareils événements), et un public imprégné de spectacle et de sport, tous les ingrédients pour une remarquable soirée étaient en place. Et la réussite a dépassé les attentes des organisateurs.
Si le handball français est actuellement au firmament, avec les titres mondiaux masculins et féminins, Limoges a su montrer ses ambitions de développement, et son entraîneur, Nénad Stanic, nous confiait l’étendue de son émotion.
«Fier de mon groupe»
« Tout le monde m’a posé la question de savoir si j’avais imaginé un pareil scénario. Nous avons traversé des périodes difficiles, en apprenant, en travaillant, mais nous avons aussi épinglé les meilleures équipes du championnat, avec des nuls contre Dijon, Istres, et des victoires contre Pontault-Combault et Chartres. Et tout cela est le fruit du travail accompli. Nous arrivons à la trêve en nous replaçant en milieu de tableau. Ce soir (mercredi) avec une ambiance comme celle-là, un scénario parfait, c’est le top. Nous avons montré dans tous les secteurs nos possibilités. Notre défense a fait plier Chartres. On ne voit pas cela souvent en Proligue. Je pense que ce soir nous avons acquis une autre dimension. En tous cas, nous pouvons prendre un peu de repos fiers de notre victoire, avant de retrouver le parquet aux alentours du 4 janvier.
Cette victoire n’est pas innocente. Elle est le fruit de notre investissement, de notre solidarité. Nous n’avons jamais baissé les bras, au contraire. Nous allons pouvoir aborder la seconde partie de la saison avec de nouvelles ambitions. Et si certains avaient un peu douté de notre potentiel, nous venons de leur apporter une réponse ».
Avec un flamboyant Vilius Rasimas dans les buts, avec des joueurs totalement investis dans leur envie, le handball limougeaud a gagné en lettres de noblesse, la soirée limougeaude a certainement du donner des envies à des centaines du supporters.
Et comblé ceux qui ont mis cette manifestation en place. « Nous avons réunis 3.600 spectateurs, nous aurions pu en faire le double ».

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.