Fil info
19:54Châteauroux : La danse pour raconter la folle absurdité du monde -> https://t.co/diKcuXfvO6
19:52Déols : Les polices polonaises et espagnoles en renfort -> https://t.co/CVnLM4ugoi
19:20Dordogne : Une start up vous donne la clé de Cadouin -> https://t.co/YKnXy67U8f
18:51RT : Journée plutôt calme grâce à mes coéquipiers avant la guerre de demain. 👌🏼 https://t.co/SpTgk2ESzl
18:51RT : 🇪🇸🏆 Mikel Aristi remporte la 2e étape du Tour du Limousin ! https://t.co/c9jGfiag5b
18:50RT : Corrèze : Le Tour au train sur les petites routes -> https://t.co/Kw9JuE0zqs
18:47RT : |📣 Envie de rejoindre Métropole ?📣 Nous sommes à la recherche d'un agent chargé des renseign… https://t.co/bBLvm04e0l
18:45RT : C’est l’heure du match d’entraînement pour Coach Alfred et ses joueurs ⏱🔥 https://t.co/AC4U0obMzl
18:45RT : IMPRESSIONNANT ! Un entrainement public avec près de 2500 spectateurs... Le nouvel effectif du L… https://t.co/S5tk99Ke0K
18:38Concèze : DécOUVRIR : un millésime 2019 de grande qualité -> https://t.co/gNLmxGVzjV
18:34Corrèze : Le Tour au train sur les petites routes -> https://t.co/Kw9JuE0zqs
16:24Carlux : Exposition à la Gare Doisneau : Carole Epinette Rock is dead -> https://t.co/kF5fCMnIiF
16:16Argenton-sur-Creuse : Triangle Sud Berri : l’étape à Rasset, le tour à Horny -> https://t.co/xo9fl75jDG
16:12Maillet : Antoine Baudat champion en 85 cm³ du Super trophée de France -> https://t.co/Km7M87b3Ts
15:11Pressignac-Vicq : Un duo d'experts pour un concert à violes esgales -> https://t.co/GC33HxYoay
11:55Saint-Capraise-de-Lalinde : Etat-Saint-Capraise-de-Lalinde : le TA a tranché -> https://t.co/TSC5eb0pGX
11:29Brive-la-Gaillarde : Baby dit bye-bye oui mais en musique ! -> https://t.co/ypE8BWPhxC
09:27RT : fête populaire vendredi 23 et samedi 24 réserver vos repas du samedi..,,aujourd… https://t.co/tgbgAE53CB
07:48 fête du bois de La Croix Rouge 😊 https://t.co/iU37teIRgE
07:47# # - -Vienne : Il y a 75 ans, les hommes de Guingouin libéraient Limoges -> https://t.co/iEc86k7IPm
07:45Région : Fête de la forge de Palisse, une passion à partager -> https://t.co/KHMGwQ9t2S
07:36# # - -Vienne : Eymoutiers, point de convergence -> https://t.co/8TVFfnrb5a
07:32Région : Hervé Flammant, nouveau chef des gendarmes du Limousin -> https://t.co/HLRPNR3ToQ
07:30Région : Eau : des indicateurs au rouge vif -> https://t.co/SCHgxCFjKI
07:25Bergerac : Remontée sur la barre des 30°C et à Périgueux aussi -> https://t.co/id5JmwkPBL
05:56Saint-Georges-Blancaneix : Coincé sous sa voiture accidentée, un homme gravement blessé près de Bergerac -> https://t.co/f3YnjXdLPC

Cédric Sorhaindo sort de l'ombre

Après la retraite internationale du monument Thierry Omeyer, les Bleus devaient se trouver un nouveau capitaine. Le choix le plus évident pour succéder au gardien aurait sans doute été la star de l'équipe Nikola Karabatic, de par son expérience, son leadership et sa notoriété. Mais le sélectionneur Didier Dinart a préféré choisir le pivot de Barcelone Cédric Sorhaindo à la personnalité plus réservée.
« Je ne pensais pas avoir le brassard, mais j'assume mes responsabilités. J'apprends à découvrir le rôle », explique Sorhaindo, qui dispute actuellement l'Euro avec les Bleus.
Arrivé en équipe de France sur la pointe des pieds en 2005, le Martiniquais au physique imposant (1,92 m, 110 kg) décroche son premier titre dans un compétition internationale quatre ans plus tard, lors du Mondial en Croatie.
Neuf ans après, de retour en Croatie pour l'Euro, il est devenu l'un des joueurs les plus expérimentés de l'équipe, alors qu'il était loin d'être prédestiné à une carrière de sportif de niveau.
« Joueur exemplaire »
Né avec des tibias tordus, un handicap qu'il l'empêchait de courir, « Tchouf » subit plusieurs opérations dès l'âge de 3 ans puis à nouveau à 17 ans.
A 33 ans, le voilà désormais taulier de l'équipe de France (194 sélections). Quadruple champion du monde, double champion d'Europe et champion olympique, il se trouve aujourd'hui dans une position de cadre dans un groupe renouvelé avec les arrivées de nombreux jeunes, comme Dika Mem (20 ans), Nedim Remili (22 ans) ou encore Romain Lagarde (20 ans).
« Quand on choisit un capitaine, c'est parce qu'on estime que c'est la personne appropriée. Cédric est un joueur qui est exemplaire de manière générale et qui suit la philosophie de l'équipe en accompagnant les jeunes », déclare son sélectionneur Didier Dinart.
« J'étais un peu crispé avant le début de la compète et il m'a dit +te prends pas la tête, joue comme tu sais faire+ », raconte le novice Nicolas Tournat, qui occupe comme Sorhaindo le poste de pivot. « C'est vraiment super, on se sent intégré. »
Comme sur le terrain où il se met au service de ses partenaires, Sorhaindo a toujours préféré rester dans l'ombre. Mais son nouveau rôle l'oblige aussi à forcer sa nature pour entrer dans la lumière médiatique.
« Un peu caché »
« C'est nouveau pour lui d'être sur le devant de la scène. Il a toujours été un peu en retrait, un peu caché », raconte Nikola Karabatic, dont il est très proche et avec lequel il partage les responsabilités.
Convoqué en conférence de presse, obligé de s'arrêter en zone mixte après les matches, Sorhaindo se prête peu à peu au jeu. « Je ne parlais quasiment pas avec les médias avant donc je dois me faire violence », concède-t-il.
« Je reste comme j'ai toujours été, ça a toujours été un trait de mon caractère. Mais je dois faire des efforts pour m'impliquer, comme je m'implique sur le plan sportif. Je vais essayer de maîtriser certaines choses pour être fier de moi et pour que l'équipe se sente bien représentée », affirme-t-il.
Et il semblerait que ce grand timide commence à apprécier l'exercice : « Avant, ça aurait pu être un problème, maintenant non. Il y a des gens qui me soutiennent, qui ont envie de savoir aussi qui je suis, pas que sur le plan sportif, donc je dois laisser parler ma personnalité. »

View products by sport