Fil info
14:03À lire avec attention. c’est une idée à travail… https://t.co/r9JM3uYj62
13:46Boulazac : Matthieu Ricard et Alexandre Jollien à Boulazac -> https://t.co/QfJ02ReLsH
13:44Merci à pour cette mise en lumière des activités du ! Un club avec des enfants qui viven… https://t.co/ITA7UL2gpZ
10:07 Ds 1 VIDÉO, les descendants de agent de liaison de disent ce que l… https://t.co/8o39P6S0RN
09:53Trélissac : Le nom des rues donne du sens au quotidien -> https://t.co/XjFXwFpSJ2
07:58 Et, peu à peu, le s'est enflammé… Les premiers points du https://t.co/NfvwRDV6M7
07:50Boulazac : (VIDÉO) Boulazac reçoit… et cueille Monaco -> https://t.co/3WJaodJjdZ
23:35Trélissac : (VIDÉO) A 15 ans, Héléna est "inspirée" par la figure de Roger Ranoux, son grand-père -> https://t.co/JkFOSGhrXF
22:37Victoire à domicile des Panthères de Feu du face à sur le score de 31 à 23. Bravo ! En… https://t.co/amH0xhXydC

L’accueil des migrants de Calais s’organise sur le département

Sur les 900 migrants qu’accueillera la Nouvelle-Aquitaine dans le cadre du démantèlement de la jungle de Calais, 87 sont attendus à Limoges et St-Léger-la-Montagne dans deux Centres d’Accueil et d’Orientation gérés respectivement par l’AFPA et l’ADOMA.

“Alors que la région Nouvelle-Aquitaine doit accueillir 900 migrants, soit près de 12% du total de la jungle de Calais qui sera démantelée à partir du 24 octobre, selon le calendrier établi par le gouvernement, “la Haute-Vienne y prendra sa part, avec le soutien national, en accueillant 87 d’entre eux” a annoncé hier, lors d’une conférence de presse, le préfet du département, Raphaël Le Méhauté. Les migrants, de jeunes hommes originaires en majorité de Somalie, d’Erythrée et  d’Afghanistan, arriveront progressivement sur le département, où ils seront pris en charge sur deux centres d’accueil et d’orientation nouvellement créés. A Saint-Léger-la-Montagne, la SNCF met gracieusement à disposition son centre de vacances qui accueillera 47 d’entre eux, gérés par l’Adoma.
Raphaël Le Méhauté a au préalable rencontré les maires du secteur, soulignant l’exemple “serein” de Peyrat-le-Château où ont déjà été accueillis 150 migrants depuis un an. “De nombreux maires ont proposé de mobiliser les associations de leurs territoires pour venir en appui d’Adoma, afin d’assurer notamment les cours d’alphabétisation ou des animations complémentaires, et cela les honore, car ce n’est pas une généralité sur tous les départements, loin s’en faut se réjouit-il. Ces personnes ont quitté leur pays, elles arrivent de la boue de Calais, ce qui n’est pas rien. Notre accueil doit être digne”.
Une prise en charge y compris médicale, ainsi qu’un accompagnement pour le dépôt de leurs demandes d’asile en préfecture seront organisés. Tout comme des cours de français. “Une partie d’entre eux étant susceptible de bénéficier du statut de réfugiés, ce sera autant de temps gagné demain pour s’insérer dans notre société” souligne le préfet.
A Limoges, le centre Afpa-Babylone – l’Afpa est signataire d’une convention pour l’accueil  des migrants avec le ministère de l’Intérieur – accueillera pour sa part 40 personnes. Il sera géré par un directeur, une responsable logistique et une coordinatrice expérimentée dans l’humanitaire, en lien avec toutes les associations présentes sur le terrain.
L’Etat prendra en charge le coût de cet accueil sur la base de 25e par jour et par personne, auquel s’ajoutera un pécule de l’ordre de
200 euros par mois.

Nike Kobe AD Black Toe AR5515-100

Commentaires

J'ai vu qu'il y a des campings au bord de la faillite, au lieu de proposer une idée de vacance pas cher l'état pourrait passer un accord avec eux pour héberger provisoirement les SDF qui se retrouvent dans le froid et les migrants, il y a des site internet comme <a href="http://www.campingdordogneperigord.com/destination-pas-cher/">www.campin... avec lesquels on peut rentrer en contact, il y a des solutions à de nombreux problémes!