Fil info
15:55Périgueux : Un chantier d’importance financé à près de 80 % -> https://t.co/nCBLMtIwuL
15:08RT : Tulle : la secrétaire d'État auprès du ministère de la Défense a annoncé le maintien du Pôle graphique de Tulle ass… https://t.co/N0la1BY1HA
11:51On continue notre tournée ! Ce vendredi 14 décembre à . B Sautour, D Compagnon et Laurent Chabrol parleront d… https://t.co/ri5I3W21WZ
07:43Région : Pas de justice environnementale sans justice sociale -> https://t.co/1YXHqy5mps
23:24Dans la brume d'un matin, la quiétude du patelin, vas subitement être troublée, par le passage éphémère du train, à… https://t.co/N3cs7thY5c
19:36Région : Pas de justice environnementale sans justice sociale -> https://t.co/UA5mJQ5Xuy
19:04Châteauroux : Une centaine de marcheurs pour le climat -> https://t.co/HZfjdm59wj
19:03Indre : Téléthon : 47 055 euros récoltés dans l’Indre au 36 37 -> https://t.co/8ZjSgzVifY
19:02Indre : Gilets jaunes : 500 sous la pluie -> https://t.co/BnP7ygfor3
18:43# # - -Vienne : Un espace dédié à la jeunesse -> https://t.co/zvhtWrDsQz
18:42Brive-la-Gaillarde : Une avenue à côté de la plaque pour la LDH | L'Echo https://t.co/iZEN0mUs2L via
18:42Corrèze : Des chutes d'eau extraordinaires au barrage du Chastang | L'Echo https://t.co/LaGqDYxpkx via
18:38# # - -Vienne : Un Téléthon marqué par la pluie et les mouvements sociaux -> https://t.co/rGqDu5mjBP
18:11Périgueux : La saison des truffes est ouverte -> https://t.co/d90ExcPOij
18:07Dordogne : La voiture de Jacqueline Dubois et celle de son époux incendiées -> https://t.co/AiizANR4TZ
18:07La Sainte-Barbe du centre de secours Maurice-Lebon à Guéret était l’occasion, outre la passation de commandement en… https://t.co/dMQzMy3oc5
18:01Dordogne : Les Gilets jaunes demandent à être enfin entendus -> https://t.co/HAF2OIwRUr
18:00Dordogne : Ils ont marché pour le climat -> https://t.co/w41a9zDeLV
17:57Sarlat-la-Canéda : La fin d’une époque pour Majuscule -> https://t.co/dTt7fRn2UJ
17:23France : Ligne Limoges-Ussel -> https://t.co/SJWMWJo3Uf
17:20# # - -Vienne : Des Gilets jaunes dans l’attente -> https://t.co/2Qab5JramC
17:09Région : La gare de Limoges «bouclée» -> https://t.co/Q30Xdy1YCS
17:00Région : Marche pour le climat: la gare de Limoges «bouclée» | L'Echo https://t.co/jacK0BRELN via
16:59Région : Marche pour le climat: la gare de Limoges «bouclée» | L'Echo https://t.co/4prmNAbd6v via
16:57Région : Marche pour le climat: la gare de Limoges «bouclée» | L'Echo https://t.co/1D2y4CGXUG via
16:56Région : Marche pour le climat: la gare de Limoges «bouclée» -> https://t.co/N3tyxfvUeh
16:47 ça vous dirait de soutenir un projet agricole et ? - > https://t.co/6A6WjbdUC2

52 combattants à réhabiliter sur les monuments aux morts

PRESSIGNAC

Une présentation à la population ainsi qu’aux municipalités concernées par les travaux finalisés pour la « Réhabilitation des combattants 14-18 Morts pour la France non inscrits sur les Monuments aux Morts », se tiendra à la salle des fêtes de Pressignac le mercredi 9 novembre de 14h à 18h. Déjà en 2014, dans le cadre de la commémoration du centenaire de la guerre 1914-1918, l’association comité des usagers du Territoire de la Météorite avait réalisé une exposition du 8 au 16 novembre à Pressignac où près de 3 500 combattants de 19 communes avaient été mis à  l’honneur, dont 1 200, qui avaient péri aux combats, 62 panneaux avaient été réalisés où les combattants de ces communes étaient présentés et honorés. Ce projet avait fait l’objet d’une labellisation au niveau national par la mission centenaire.

Le deuxième projet

Sur ces 1 200 combattants ayant péri aux combats ou pendant la durée de la guerre, 272 ne figuraient pas, à priori, sur un monument aux morts. Une recherche approfondie a donc été conduite, des dossiers constitués pour conclure que 52 combattants, de 23 communes, morts pour la France, ne figuraient pas sur un monument aux morts de leur lieu de naissance, leur lieu de vie ou leur lieu d’inhumation lorsque celui-ci a pu être établi.
Pourtant précisent José Délias et Jean-Pierre Poursac, l’article 2 de la loi 2012-273 du 28 février 2012 indique que lorsque « la mention Mort pour la France a été portée sur son acte de décès dans les conditions prévues à l’article L. 488 du code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de la guerre, l’inscription du nom du défunt sur le monument aux morts de sa commune de naissance ou de dernière domiciliation ou sur une stèle placée dans l’environnement immédiat de ce monument est obligatoire.» Ce second projet a également fait l’objet d’une labellisation au niveau national par la mission centenaire, seule labellisation 2016 hors scolaire, pour le département de la Charente.
Le programme du mercredi 9 novembre
A 16h, José Délias, historien local, tiendra conférence pour expliquer l’application de la loi 2012-273 du 28 février 2012 ainsi que la conduite des travaux réalisés. Patrick Rullac, directeur de l’Office départemental des anciens combattants et victimes de guerre de la Charente participera à cette manifestation.

Commentaires

Bonsoir, votre recherche m'intéresse dans le cadre de mon travail généalogique. Mon grand-Père SOURY Henry né le 15/09/1882 à Pressignac dcd 25/11/1914 à Jonchery (Marne)faisant parti des victimes de 14/18. Je me tiens à votre disposition pour échange et éventuellement participation à vos manifestations ou achat de documentation. Bien cordialement Claude SOURY MAIL: fontellesoury@wanadoo.fr