Fil info
19:15Bergerac : Le Hareng Rouge : une nouvelle association voit le jour | L'Echo https://t.co/0eUSK8dxfP via
19:01Région : Concert de soutien au journal jeudi à Châteauroux -> https://t.co/M1kpqr42vs
18:54Indre : La télémédecine dévoile ses atouts aux professionnels -> https://t.co/idSB4KoGQ5
18:41# # - -Vienne : Jour noir pour les casquettes blanches -> https://t.co/ZJ1vwiSzyc
18:40# # - -Vienne : L’hibiscus dans toute sa saveur -> https://t.co/hJAARLcCeC
18:39# # - -Vienne : Les enfants en conseil -> https://t.co/E9i4QL36qx
18:37Région : La solidarité, un nouveau délit? -> https://t.co/Xjzte0ShhS
18:24Dordogne : Blocage du lycée pour contester les mesures gouvernementales -> https://t.co/d2C02KTKxd
17:47Issoudun : Un marché de Noël sous le déchaînement des éléments -> https://t.co/TuUnsDtlV0
17:30Bergerac : Un comité consultatif seniors pour favoriser le « bien vieillir » -> https://t.co/sxMJ8vylYK
17:30Bientôt plus de "casquettes blanches" sur les quais pour faire partir les trains? C'est quasi effectif à Limoges de… https://t.co/ENLwF0fIUF
17:04# # - -Sulpice-les-Feuilles : Temps de saison pour le marché de Noël -> https://t.co/pkTiB9T9G2
17:02# # - : De tout jeunes citoyens -> https://t.co/EhiVXYzFyV
16:59# # - -Yrieix-la-Perche : L’école de pétanque s’étoffe -> https://t.co/MKnFsGttv1
16:57# # - -Vienne : L’Office de Tourisme dévoile ses trésors d’hiver -> https://t.co/dib1Y3aBvi
16:55# # - -Priest-sous-Aixe : La commune et la CdC reçoivent chacune un prix -> https://t.co/5094urhIuq
16:39Trélissac : Apatrides dans leur propre pays -> https://t.co/VPpAK1518X
16:05Sarlat-la-Canéda : De nouvelles infrastructures pour Groléjac -> https://t.co/xj2zJ35eja
13:18Chanteix : Elle joue la carte de la diversité -> https://t.co/mlEiEXPeRP
10:38RT : Colloque autour du tourisme social et solidaire à la Maison de la Région de Limoges co-organisé par la Région et l'… https://t.co/6JiDOB7aLr
10:12RT : Voici l'avis du conseil scientifique du de Millevaches sur le projet d'usine en ➡… https://t.co/K2OXIrZKWu
10:00Colloque autour du tourisme social et solidaire à la Maison de la Région de Limoges co-organisé par la Région et l'… https://t.co/6JiDOB7aLr

La fin d’une guerre coloniale

Commémoration du 19 mars 1962

Il y avait beaucoup de monde hier matin devant le mémorial au square Haviland à Limoges.
Un peu plus tôt dans la matinée, une première cérémonie s’était déroulée à l’initiative de la Fnaca, devant le monument aux Morts du jardin d’Orsay.
Personnalités, élus, associations d’anciens combattants, porte-drapeaux étaient réunis pour la grande cérémonie qui commémore la fin de la guerre d’Algérie intervenue le 19 mars 1962.
Dans son intervention, Jean-Pierre Gaildraud, écrivain qui s’intéresse à cette histoire là, a rappelé l’importance de cette date du 19 mars comme reconnaissance de la fin de la guerre en Afrique du Nord et qui n’a été officialisée qu’en 2012 après de longues années de combat de la Fnaca. Il a cependant mis en garde : «Le vent peut tourner et une nouvelle majorité peut tout remettre en question. Les rivalités mémorielles de la guerre d’Algérie qui opposent les différents groupes «porteurs de mémoire» entretiennent entre eux le ressentiment et la victimisation, représentant une menace pour le 19 mars 1962.»
«...Certains ne veulent toujours pas tirer un trait sur le passé et traiter d’égal à égal avec un peuple auquel nous sommes enchaînés par des liens affectifs profonds, avec lequel nous avons beaucoup plus à partager que de vieilles et douloureuses rancunes» abondait Jean-Pierre Gaildraud.
Le président départemental de la Fnaca Maurice Degot a, lui aussi , insisté sur la valeur de cette date en donnant lecture du message national de la Fnaca.
«55 ans après la fin de la guerre d’Algérie, nous réaffirmons notre volonté d’agir pour préserver toutes les valeurs de la République... Précieux porteurs et passeurs d’une mémoire réconciliée entre Français et Algériens, mais aussi entre Français, nous sommes les ambassadeurs de la paix» poursuivait Maurice Degot.
Pour sa part, le préfet Raphaël Le Méhauté a donné lecture du message du secrétaire d’Etat chargé des Anciens Combattants et de la mémoire. «... Le travail de mémoire est nécessaire d’abord pour panser les plaies qui demeurent encore vives en France et en Algérie, ensuite pour les reconnaître toutes, afin de les rassembler dans une démarche de rapprochement des peuples...»
Puis est venu le temps du dépôt des gerbes, celui de La Marseillaise et la cérémonie s’est achevée par le salut des personnalités aux porte-drapeaux.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.