Fil info
08:28 Il y a 3 abonnés et 5 lecteurs de dans le dépa… https://t.co/KZgR3RQxsQ
00:32Cet article est un torchon! Je demande des excuses publiques. https://t.co/TXKIJvYwCJ
22:45France : Conflit du rail : trois mois après, où en est-on ? -> https://t.co/ELirGsBmWB
22:43France : Les prix exorbitants imposés par l’industrie pharmaceutique -> https://t.co/OIWWPr58Wk
22:28Sport : Le Grand Prix de France fait son grand retour au Castellet -> https://t.co/iaW6pbQwoB
22:27Sport : Vaincre le Pérou comme on vainc ses démons -> https://t.co/nRGATkvFxi
21:15Corrèze : La fête de la musique : un aperçu du programme -> https://t.co/ELxfppLGUe
18:52Châteauroux : [intégral] Un but interactif pour jouer au football avec le monde entier -> https://t.co/OBOcjyyv2F
18:51Indre : « Cagette et Fourchette » en recherche de nouvelles cantines -> https://t.co/2Ab0i1MuQP
18:45RT : Rassemblement contre la fermeture de l’usine Ford Bordeaux devant le siège de Ford Europe. Accueillis chaleureuseme… https://t.co/KXgxeZ5vkA
18:43 J’y crois pas trop ... sûrement un coup de com ...
18:37RT : SNCF: La CGT Cheminots "appellera régulièrement à la grève en juillet et août" et "les dates seront dévoilées au fu… https://t.co/qXSNjEVXG0
18:36 Je pense que nous sommes tous au courant qu'il faudra voir des huit à la place des neuf. Ces panneaux là, sont inutiles.
18:32RT : Le "virage social" de : les vont encore baisser, car elles ne seront plus indexées sur l'infla… https://t.co/f6oD480bjq
18:30Le conseil départemental de Creuse, opposé à la limitation à 80 km/h sur les routes secondaires qui doit entrer en… https://t.co/ArIbphHJCh
17:37RT : ⚠️[PRUDENCE] // Attention feu de poids lourd dans le sens Paris ▶️ Toulouse à hauteur de (s… https://t.co/vhJ163fz0v
16:48Saint-Barthélemy-de-Bellegarde : Une convention à plus-value sécuritaire -> https://t.co/lteSMncUNg
16:45RT : Le hashtag est bien trouvé quand tu écris mal le nom du village que tu soutiens https://t.co/IIqedsBTAt
16:44Sarlat-la-Canéda : « Nous les pauvres, pourquoi nous détestent-ils ? » -> https://t.co/1F76P2xh6R
15:50Dordogne : Énigme en Ribéracois -> https://t.co/SCVVJNtyn7
15:48Périgueux : Le chantier de la clinique Francheville est dans les temps -> https://t.co/iTSXjzNoA8
15:11Saint-Marcel : Retour en images sur un week-end gaulois à Argentomagus -> https://t.co/OQJnm3kaoR
15:11Périgueux : Les cheminots en grève vous invitent à jouer à la pétanque -> https://t.co/mYeHO4SVF9
15:08Périgueux : Les amours d’été en liberté -> https://t.co/MpZXOcn9vI
14:49Périgueux : Profiter de sa vieillesse en toute liberté -> https://t.co/0r6fC3cymA

Artiste éclectique, Jacques-Emile Deschamps nous a quittés

Nécrologie

Jacques-Emile Deschamps, poète, musicien, écrivain, grand connaisseur de la médecine traditionnelle chinoise et des spiritualités orientales, vient de nous quitter.
C'est à Saint-Junien, en 1950, que l'artiste a vu le jour. Élève studieux, il se passionne  très tôt pour la musique, composant des chansons et se produisant sur des scènes locales. C'est en 1972 qu'il enregistre son premier disque "Non retour" qui, à l'époque, reçoit un accueil particulièrement favorable de la part des critiques et de la presse. Un disque couronné par le Premier prix de la SACEM au Festival de Rennes.
Au cours des années 70, il enregistre d'autres albums auxquels collaborent des musiciens de renom. Il écrit également des chansons pour d'autres chanteurs, est nommé, à l'âge de 23 ans seulement, directeur artistique des disques «Vogue», inaugure le 1er Printemps de Bourges, joue à l'Olympia, compose pour le théâtre, fait la première partie de Léo Ferré et représente la France au Festival de Mexico en 1978. Cette carrière musicale très prolifique se prolonge jusqu'au milieu des années 80, avec notamment la composition de musiques pour une sitcom de TF1 et pour des films publicitaires.
A cette époque, il décide cependant de «rompre» avec le monde de la musique et de se consacrer à ses autres passions : les spiritualités orientales, la médecine chinoise et l'écriture. Il collabore ainsi à de nombreuses revues musicales ou consacrées aux médecines orientales, écrit plusieurs ouvrages (poésies, romans, médecine et spiritualité)  et anime également des conférences à travers le monde. Son premier polar, "Le rruc", est publié en 1996 dans la "Série noire" des Éditions Gallimard.

Bien qu'ayant cessé officiellement toute activité musicale depuis les années 80, Jacque.-Emile  Deschamps a continué d'écrire des chansons et de jouer pour des amis. Récemment, il a repris le chemin des studios en devenant le parolier de Limoges Opéra Rock.
Une vie et une carrière bien remplies même si Jacques-Emile est parti trop tôt.
Humaniste, engagé, il laissera le souvenir d'un homme apaisé, aimant la vie et la beauté.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.