Fil info
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE
16:50Bergerac : Les ordures au menu du conseil d’agglo de rentrée -> https://t.co/Tf4tQjepMZ
16:45Soulac-sur-mer : le désamiantage du Signal va pouvoir commencer - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/l7KcQqjZPn
16:31RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
16:25Le Pont-Chrétien-Chabenet : Être Pontcabanois rassemble 90 convives -> https://t.co/oZQnZ4C2cI
16:21 Si à vous découvrez cette taxe cela fait longtem… https://t.co/mVTNsIBN8q
16:10 Partenariat public-privé,ils disent.
16:00RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
15:26Périgueux : Un nouvel écrin pour la Vélorution -> https://t.co/4FNeOX5VBg
15:23Marsac-sur-l'Isle : Le cirque Falck pose sa piste aux étoiles au parc des expos -> https://t.co/t09m7UI5qs
12:56RT : L’Histoire retiendra qu’un continent de 500 millions d’habitants a regardé ses pieds lorsque 58 naufragés frappèren… https://t.co/abxWhFhYop
12:55RT : L' est le dernier bateau à secourir les migrant.e.s naufragé.e.s en Méditerranée. Et on veut l'en empêcher… https://t.co/dKpRGX6ur3

Artiste éclectique, Jacques-Emile Deschamps nous a quittés

Nécrologie

Jacques-Emile Deschamps, poète, musicien, écrivain, grand connaisseur de la médecine traditionnelle chinoise et des spiritualités orientales, vient de nous quitter.
C'est à Saint-Junien, en 1950, que l'artiste a vu le jour. Élève studieux, il se passionne  très tôt pour la musique, composant des chansons et se produisant sur des scènes locales. C'est en 1972 qu'il enregistre son premier disque "Non retour" qui, à l'époque, reçoit un accueil particulièrement favorable de la part des critiques et de la presse. Un disque couronné par le Premier prix de la SACEM au Festival de Rennes.
Au cours des années 70, il enregistre d'autres albums auxquels collaborent des musiciens de renom. Il écrit également des chansons pour d'autres chanteurs, est nommé, à l'âge de 23 ans seulement, directeur artistique des disques «Vogue», inaugure le 1er Printemps de Bourges, joue à l'Olympia, compose pour le théâtre, fait la première partie de Léo Ferré et représente la France au Festival de Mexico en 1978. Cette carrière musicale très prolifique se prolonge jusqu'au milieu des années 80, avec notamment la composition de musiques pour une sitcom de TF1 et pour des films publicitaires.
A cette époque, il décide cependant de «rompre» avec le monde de la musique et de se consacrer à ses autres passions : les spiritualités orientales, la médecine chinoise et l'écriture. Il collabore ainsi à de nombreuses revues musicales ou consacrées aux médecines orientales, écrit plusieurs ouvrages (poésies, romans, médecine et spiritualité)  et anime également des conférences à travers le monde. Son premier polar, "Le rruc", est publié en 1996 dans la "Série noire" des Éditions Gallimard.

Bien qu'ayant cessé officiellement toute activité musicale depuis les années 80, Jacque.-Emile  Deschamps a continué d'écrire des chansons et de jouer pour des amis. Récemment, il a repris le chemin des studios en devenant le parolier de Limoges Opéra Rock.
Une vie et une carrière bien remplies même si Jacques-Emile est parti trop tôt.
Humaniste, engagé, il laissera le souvenir d'un homme apaisé, aimant la vie et la beauté.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.