Fil info
23:18International : Des ONG débordées qui ne baissent pas pavillon -> https://t.co/Du0JMxBn1i
23:15France : Notre Dame des Landes, le jour d’après -> https://t.co/CiDzusoOsG
23:08France : Opération séduction de Theresa May envers Emmanuel Macron -> https://t.co/4n4ZWvMIFj
23:05France : PSA opte pour les départs volontaires à la chaîne -> https://t.co/MEvVsOfNEq
20:32Saint-Ybard : La Corrèze gourmande en chemin de traverse -> https://t.co/3aX4G5EMH5
19:59Football : Gourvennec, ça ne pouvait plus durer -> https://t.co/wNqUyRVIwz
19:57Handball : Cédric Sorhaindo sort de l'ombre -> https://t.co/h7GUFrwPbH
19:44France : Le ralentissement mais aussi la précarisation de l’emploi -> https://t.co/yjHGlEmmHD
19:27Dordogne : Les efforts des communes récompensés -> https://t.co/yvapJPEjmG
18:52Châteauroux : Le square Charles de Gaulle bientôt rénové -> https://t.co/yPo7iZAgec
18:20# # - -Vienne : Un démarrage décevant -> https://t.co/XbHnGxVacZ
18:09Indre : La volière de Sainte Hélène exposée à Montréal -> https://t.co/jkslRrDy2f
17:53RT : [] Disparition inquiétante de Grégoire, 17 ans, à . Merci de vos RT pour aider les enquêteurs d… https://t.co/ahVm35h3JD
17:52 -Vienne - : La commune, deuxième ville de Limoges Métropole -> https://t.co/wgbpHdhJDH
17:49-Yrieix-la-Perche -Vienne - -Yrieix-la-Perche : Un club où il fait bon vivre -> https://t.co/BkD0OsaJO0
17:47-léonard-de-Noblat -Vienne - -Léonard-de-Noblat : Union Musicale: le président Fabien Béchameil p… https://t.co/WjXJSOhsZa
17:45 -Vienne - : Voeux: tant de choses ont changé -> https://t.co/cxFT8guDAS
17:21Carsac-Aillac : De nombreux aménagements à Aillac pour les vœux -> https://t.co/7EvVfKlHQb
17:17RT : Dans le cadre des 75 ans de L’Echo/La Marseillaise, nous recherchons des documents, anciens ou récents, photos, obj… https://t.co/4toaUSZ97N
16:32Dans le cadre des 75 ans de L’Echo/La Marseillaise, nous recherchons des documents, anciens ou récents, photos, obj… https://t.co/4toaUSZ97N
16:01Le Blanc : Des habitants exposent leur talent au centre social -> https://t.co/5U2kXD91Fv
15:57Les Petits Frères des Pauvres de Limoges recherchent des bénévoles. https://t.co/6bf4iiAkuw
15:56Valençay : Du Gers à l’Élysée en fauteuil roulant -> https://t.co/DtWZ5IiU2N
15:54La Châtre : Ton Aben narre l'histoire des moulins de La Châtre -> https://t.co/3Mo3Arc3IT
15:45RT : Les amis, INFORMATIONS IMPORTANTES ci-dessous concernant l'évènement 🏀de ce mois de Janvier. Venez tous sa… https://t.co/owXLaKOz9L
15:43Coulounieix-Chamiers : Patrick sort des rails, mais reste cheminot de cœur -> https://t.co/cJOiPyRx8C
15:40RT : INTERVIEW : Koffi Kwahulé, lauréat du Grand Prix de Littérature dramatique 2017 pour “L’Odeur des arbres”, Ed.... https://t.co/NwBSmH4MsJ
14:21RT : Anny Duperey de retour à Guéret pour un moment culturel le 11 février prochain.
13:54RT : L'Echo fête cette année son 75e anniversaire et recherche des documents ou autres. Voir l'appel https://t.co/Jaevpldqx5
13:47Région : On recherche des documents et autres -> https://t.co/yplM13e3Yh
13:45Soirée ciné en partenariat avec ! Places offertes aux adhérents ! https://t.co/BGuoLDIcXb
13:39L'Echo fête cette année son 75e anniversaire et recherche des documents ou autres. Voir l'appel https://t.co/Jaevpldqx5
13:24 Votre site web est HS ? Impossible de se connecter...
12:15RT : Anny Duperey de retour à Guéret pour un moment culturel le 11 février prochain.
11:52Anny Duperey de retour à Guéret pour un moment culturel le 11 février prochain.

Loi Travail : toujours la colère

Dans un contexte de régression sociale continue, les syndicats ne se résignent pas et appellent, à nouveau pour certains pour la première fois pour d’autres, à manifester contre une loi Travail largement rejetée par les salariés.

«On n’est qu’à six mois de mandat présidentiel et déjà on constate les effets d’un véritable rouleau compresseur contre le droit social français.»
Pour Arnaud Raffier (CGT), si on savait à quoi s’attendre avec Macron «beaucoup ne pensaient peut-être pas que la charge serait aussi violente.» De son côté, Serge Rozier (FO) estime qu’Emmanuel Macron a sans doute bénéficié d’une image combinant «jeunesse et dynamisme. Mais sous ce vernis, il y a la réalité d’une politique qui se fait toujours au détriment des salariés et qui, sur le plan, économique, détruit plus d’emplois qu’elle n’en crée.»
En ce sens, les effets délétères de mesures qui, sous prétexte de faciliter l’emploi, simplifient la tâche à ceux qui veulent licencier, doivent selon les deux organisations syndicales qui se retrouvent la première fois sur la mobilisation contre les ordonnances de la loi Travail susciter une riposte à la hauteur. Et qu’on n’évoque pas  l’essoufflement d’une mobilisation qui, selon Arnaud Raffier, n’en est encore qu’à ses prémisses : «Personne ne peut dire s’il y aura du monde dans les cortèges prévus jeudi. Ce qui est sûr en revanche, c’est que le mécontentement est bien là. Selon les dernières consultations, 69% des salariés sont opposés à cette loi Travail. Ils ne veulent pas de ce soi-disant exemple allemand où, si le taux de chômage est faible, c’est parce que la précarité explose. Ils ne veulent pas d’un travail qui ne leur permette plus de vivre mais tout juste de survivre.»
«Au-delà des salariés, tout le monde est concerné notamment les retraités et les chômeurs avec les mesures qu’on nous annonce, embraye Serge Rozier. On aurait pu croire que le bon score de Mélenchon à la présidentielle aurait pu générer une sorte de recadrage de la politique annoncée par Macron, mais il n’en est rien. Aujourd’hui, on voit bien que tout est fait pour les plus riches et que les salariés et les plus modestes s’en prennent plein la figure.»
Face aux commentateurs de la chose politique et sociale qui, sur le sujet de la loi Travail, estiment que la messe est déjà dite, les organisations syndicales sont bien moins catégoriques. Et voient au contraire des motifs d’espoir. «Les routiers et les dockers en ont fait la preuve. Leur mobilisation pour faire reculer le gouvernement a réussi puisque pour eux les ordonnances ont été vidées de leur contenu.»  
Un exemple que FO ou la CGT aimeraient bien voir se diffuser dans les autres secteurs. «Mais qu’on ne s’y trompe pas. En Haute-Vienne il y a beaucoup de luttes dans les entreprises», souligne Arnaud Raffier. Et puis, plus visible, la récente et imposante manifestation intersyndicale des fonctionnaires a également montré la voie. «Pour, nous il s’agit bien d’un même champ revendicatif,» juge Arnaud Raffier. Alors, même si «l’unité syndicale est parfois bien difficile à bâtir» et que «les salariés ont parfois du mal à s’y retrou-ver», la manifestation de jeudi «doit être un moment fort pour exposer son mécontentement.»
Par Jérôme Davoine

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.