Fil info
19:10Thenay : L’incroyable résurrection du calvaire d’Usseau -> https://t.co/e00UXRflgJ
19:08Châteauroux : Un air de rentrée à la librairie -> https://t.co/5MpJzmxxlP
19:06Châteauroux : Des cours de français pour profiter au mieux du stage -> https://t.co/3wdQwk9Ngf
18:32Favars : La Croix Rouge, citoyenne et festive | L'Echo https://t.co/1qf140gvWm via
18:08Favars : La Croix Rouge, citoyenne et festive | L'Echo https://t.co/XlpIgXlahp via
18:05Dordogne : La SPA arrivée à saturation -> https://t.co/t4vmfDX8DX
17:31Favars : La Croix Rouge, citoyenne et festive -> https://t.co/HaWRhfR7EZ
16:05Bergerac : Elles font un périple cyclo pour vaincre la mucoviscidose -> https://t.co/Q5lQL7iNJm
16:01 peut- t-il y vivre? Se prétendre 2eme force de l'opposition française fait 😂😂😂… https://t.co/vjtt2BtWEM
11:26https://t.co/h3Hxzp6wkW la fête en 2018 c'est à Lacelle, Corrèze https://t.co/8Mhuxs3GQR
22:44International : Gênes : 43 morts et la société d'autoroute en accusation -> https://t.co/otWSJ3qcDj

Problèmes environnementaux : qui est concerné!

Pour les plus anciens, il y a maintenant plus de 15 ans, à l'instigation de personnes impliquées et voisines du site, la bataille «contre ALVEOL» était enclenchée, menée... et presque heureusement gagnée.
Presque heureusement car, en vérité, c'est le procédé vendu comme révolutionnaire qui n'a absolument pas fonctionné et qui de plus  a engendré auprès du SYDED des dépenses imprévues. Rappelons au passage que le SYDED (Syndicat départemental d'élimination des déchets) c'est de l'argent public.
Exit donc le procédé quasi-naturel et les odeurs, mais ALVEOL, dans le bois des Roys est bien toujours là... et ressurgit, fin juin début juillet 2017 avec l'idée de la Préfecture de Limoges et... du SYDED, de transporter 42.000 tonnes de pneus des «résidus Wattelez», du bord de Vienne au Palais-sur-Vienne qui vont valoir si cher en proximité de l'ancienne capitale régionale... vers «chez les ploucs», au bout d'une route sans nom et près d'une cité dont on a enlevé les services publics (c'est de la faute ou grâce aux technologies numériques... rappela un préfet en sous-préfecture pour l'inauguration d'un lieu d'accueil... qui n'accueille quasiment plus).
Mobilisations
Il y a quinze ans, les «anciens» n'étaient pas férus des réseaux sociaux alors que pour les «pneus Wattelez» tout en se rappelant de la presse régionale et nationale «classiques» tout fut parfaitement mis en branle.
Jusqu'au point où il fallut les forces de l'ordre pour dégager la livraison de ce qui, dans d'autres pays... est recyclé.
Réunions, assemblées techniques, témoignages, promesses technologiques et/ou économiques, présence sur les événements publics... Les plus actifs ne lâchaient pas l'affaire... alors que le déménagement se faisait... et se concluait. D'ailleurs, avec bien moins de déchets que prévu... donc de l'argent en mois au SYDED. Les estimations d'ANTHEA ont donc été aussi creuses que leurs études scientifiques.
On pensait donc n'avoir eu qu'une alerte écologique sur la «région de Bellac» quand est apparu le méthaniseur «industriel» de Saint-Junien-les-Combes et Berneuil. Si toute personne bien éduquée est pour la méthanisation... c'est à visage, à taille humaine. Un équipement par ferme...
Mais quand la ferme fait la taille de deux communes (ou presque) et vient de s'agrandir de plus de 100 ha par la vente de terres qui auraient pu installer des jeunes, cela devient un projet industriel et qui fait de plus ressortir ALVEOL... puisque des déchets pourraient à nouveau se retrouver fermentescibles et... intéressants pour un énorme méthaniseur.
On a donc entendu les justes mots d'odeurs, de risques (il y a le mot industriel, donc...), mais aussi de valeurs immobilières en baisse (tiens! Comme pour empêcher la venue d'éoliennes...).
Le jeudi 23 novembre à partir de 19 h au CCM, avec toute la communication qui convient, avait lieu une assemblée débat publique qui évoquait donc l'affaire Wattelez-SYDED, le méthaniseur, les cours d'eau et autres problèmes environnementaux et écouter les propositions pour un SYDED vraiment éco-citoyen.
Soirée fort intéressante où, hélas, il n'y eut aucun «nouveau participant». Un peu comme, pour ceux qui regardent passer les manifs d'ouvrier inquiets de leurs entreprises c'était «le problème des autres».
André Clavé

Le Collectif Environnement Basse-Marche donne deux rendez-vous, le 23 décembre à l'occasion du Marché de Noël de Bellac et la projection du film « Les Sentinelles » en janvier au cinéma Le Lux. Ce film évoque les pollutions paysannes... qui touchent les paysans...

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.