Fil info
18:48Dordogne : En mémoire de ceux de la BAL -> https://t.co/LUkmeQ8UxN
18:05Lurais : Humour et récup à l'affiche -> https://t.co/n8om9aNZFD
17:58Châteauroux : A un mois du stage-festival, Darc accélère les préparatifs -> https://t.co/DI9tWf1nm0
17:55Indre : Une réserve d’arbres à visiter -> https://t.co/r9KDCwroAF
17:44 La fameuse Cliotiris !
17:23France : De Rugy emporté par le homard https://t.co/jAG7ou9dx2 via
17:02Terrasson-Lavilledieu : Conseil municipal : acheter du foncier, pour quoi faire ? -> https://t.co/tjTv7N8HNz
16:59Sarlat-la-Canéda : Sarlat se met à l’heure du Festival de Théâtre -> https://t.co/V5UMa5HWsm
16:52RT : François à fraudé le fisc et enfreint les règles de l'. En France, quand on est un fraudeur fi… https://t.co/T7hshyJsWI
16:50RT : Payer ses cotisations à en utilisant son indemnité représentative de frais de mandat pour ensuite déduire ce… https://t.co/ggK91ow95O
16:49RT : François de Rugy a utilisé ses frais de mandat de député (non fiscalisés) pour 1) payer ses cotisations à EELV et 2… https://t.co/Mkzy2PvspZ
16:15 Corrèze : Il recherche les familles de Poilus français oubliés | L'Echo https://t.co/Ncw5tBRvOM via
15:44RT : À l’aube du 16 juillet 1942 débute à Paris la «rafle du Vél d’Hiv». Elle voit l’arrestation par surprise de plus de… https://t.co/Kiub0VSQTH
15:41RT : La Une de La Marseillaise du 16 juillet à retrouver en kioques ou en ligne ici 👉 https://t.co/CpONyPG6tHhttps://t.co/QcmFEfKLbY
15:38RT : Le train des primeurs Perpignan-Rungis, censé être supprimé cet été, circule-t-il à vide ? La réponse est oui. C’es… https://t.co/g3gp8GQJgG
15:24RT : DERNIERE MINUTE | Fragilisé par des révélations, François de Rugy présente sa démission https://t.co/Sb5wtrvOlt
15:24RT : Mood. https://t.co/AbVcKbPJr5
15:24France : Rugy emporté par le homard -> https://t.co/my5FpAob3P
15:24RT : donne la Légion d'honneur à l'ex-directrice de France․.. qui supprime 1.000 emploi… https://t.co/ZP8iTAsa8W
15:22RT : François vient de présenter sa démission. Nous lui avions envoyé hier soir des questions en vue de la publi… https://t.co/9g5nV5ynvh
14:33Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère -> https://t.co/1S9MjqKUuV
14:16Corrèze : Cinq jours pour sublimer la matière -> https://t.co/kEeF8zxz1M
12:58 Tandis que chacun sait qu'il s'agit d'un modèle de Renault!
12:51RT : Et , c'est de la délation aussi ? Le travail d’investigation des journalistes permet de révéler la corrupti… https://t.co/dXQYGuk9Io
12:51RT : Le ministre écologie minimise sa responsabilité il plaide l’ignorance et le pardon concernant les repas somptueux s… https://t.co/LhGvOKS5R1
12:47RT : Un défilé du 14 juillet presque parfait https://t.co/MjPZIXUI9g
12:47RT : Sondage : 89% des hommes pensent que le clitoris est un modèle de Toyota https://t.co/FdUUwenjeF
07:52Découverte à Limoges d'un parchemin de l'ordre de Grandmont datant de 1496 https://t.co/NbP7Wbp4QJ https://t.co/mPOD0mqX9l
07:46# # - -Vienne : A Clédat, la pause nature s’impose -> https://t.co/Ia2O2vr9Yt
07:40# # - : Quel futur pour l'îlot Elie-Berthet? -> https://t.co/zMs31MMn5t
07:37# # - -Vienne : 1001 Notes s’ouvre au Zénith de Limoges -> https://t.co/aKiWwRFXzR
07:35Région : La croissance économique ralentit -> https://t.co/DuwYyEZWQD
07:33# # - -Vienne : Pas si simples que ça! -> https://t.co/WrMAkEOlWz
23:45France : Le cabinet de curiosité de Saint-Pardoux -> https://t.co/vV7qC0hGPF

Décès de Frédéric Forte : après la stupeur, l’émoi

Deux jours après la brutale disparition du président du Limoges CSP, la grisaille du ciel entrait hier en résonance avec celle qui a empli le cœur des Limougeauds.

Un nuage de larmes s’est effondré sur la ville de Limoges. Un temps hélas tristement raccord avec les visages que l’on croisait hier dans les rues de la ville. Comme si la gueule de bois qui nous était tombée dessus quelques heures avant la nouvelle année ne voulait plus nous lâcher.
Quand l’information de la disparition de Fred Forte s’est répandue dimanche soir, c’est d’abord l’incrédulité qui l’a emporté. «Je ne voulais pas y croire et je n’arrive toujours pas y croire», avoue un jeune homme les yeux rougis par le chagrin.
Dans la boutique de la rue Ferrerie, où un registre de condoléances a été installé, les signataires se succèdent. Dans une échoppe d’ordinaire si joyeuse avec ses maillots et ses drapeaux colorés, transformée pour l’occasion en lieu de recueillement, flotte une ambiance de cathédrale. Un père et son jeune fils ont collé une photo du petit en compagnie du champion d’Europe devenu président. Un homme entre, la voix pleine de sanglots : «Je faisais partie du service d’ordre en 1993. En quelque sorte, j’étais là pour le protéger...» Il raconte aussi la gentillesse de l’homme et de sa famille, toujours agréables, prévenants et proches de ces petites mains qui font les grands clubs. Plus loin, on échange à voix basses. On évoque l’émotion des joueurs «à qui il avait dit qu’il les accompagnerait en Italie. Bien sûr, ils vont se battre pour lui.»
L’après est vite balayé : «De toutes façons, administrativement et sportivement, tout est parfaitement carré.» En réalité, c’est le présent qui compte, cette douleur diffuse dont on n’arrive pas à se défaire, ces soupirs qui ponctuent chaque respiration, les larmes qui embuent les regards et troublent les voix.
Au siège du club, rue Haute-Vienne, trois roses ont été simplement déposées devant l’entrée. Au Palais des Sports, quelques bouquets attachés aux grilles bordant le parc de Beaublanc observent sous la bruine l’édifice où les géants de la balle orange multiplient les exploits, où celui qui allait devenir président écrivit quelques-unes des plus belles pages d’un club qui  sut se hisser au firmament de sa discipline. Emile Roger Lombertie, maire de Limoges, vient d’ailleurs de proposer que le palais des sports porte son nom.

L’hommage de Jean-Claude Leblois

Hier, Jean-Claude Leblois, président du conseil départemental de la Haute-Vienne a ainsi réagi au décès de Frédéric Forte : «Basketteur de talent, dirigeant à l’implication sans faille, Frédéric Forte laissera une empreinte indélébile dans le sport français. Convaincu du rôle du sport dans la vie sociale, il a également su, en tissant des liens étroits avec les collectivités, faire rayonner le sport de haut-niveau sur l’ensemble du territoire haut-viennois.
Toujours disponible pour ses supporters, il était il y a quelques jours encore à l’hôtel du département pour remettre en toute simplicité un ballon dédicacé. Ce moment d’échange convivial est à l’image de l’homme qu’il était pour notre territoire, un véritable ambassadeur, ambitieux pour son club et à l’écoute de son public. En mon nom personnel et au nom du Conseil départemental, j’adresse mes sincères condoléances à sa famille et ses proches, ainsi qu’aux salariés du club et à l’ensemble de la grande communauté du CSP.
Dans la période de transition qui s’annonce, le Département apportera tout son soutien à l’équipe dirigeante, pour conforter l’avenir du magnifique club qu’il nous a laissé en héritage.
Merci à vous, Monsieur Forte pour tout ce que vous avez su donner à notre territoire, nous veillerons collectivement à le faire vi-vre.»

Par Jérôme Davoine

FILA Luminous Pack