Fil info
18:50RT : Indre : Maternité : la commission d'appui n'a pas eu lieu ! -> https://t.co/4hXbbbn92f
18:49RT : Le 20/9/17 était arrêté à la préfecture de , il faisait son métier de en filmant… https://t.co/ze1YoNyWTG
18:49RT : A la préfecture de , en Creuse , l’an dernier à la même date, lors de l’occupation par les… https://t.co/sEDGkus9oh
18:49RT : Tulle : Sécheresse : Les restrictions maintenues -> https://t.co/Ozp4tkH15P
18:12Indre : Une nouvelle association pour les acharnés du jeu -> https://t.co/JaOpdOPM4A
18:07Indre : Maternité : la commission d'appui n'a pas eu lieu ! -> https://t.co/4hXbbbn92f
17:30Tulle : Sécheresse : Les restrictions maintenues -> https://t.co/Ozp4tkH15P
16:11Région : La transition énergétique divise -> https://t.co/NB8561KJHK
16:09# # - -Vienne : L’implication par le dessin -> https://t.co/3h3TQkKXse
15:51Marcillac-Saint-Quentin : Une rue en la mémoire de l’ancienne institutrice -> https://t.co/f3RjRnSEC7
15:47Carsac-Aillac : Les moulins entrent en scène -> https://t.co/Ukmp4T7eMS
15:43Mussidan : La déviation est en bonne voie -> https://t.co/Nwe5gD0Ymm
15:42Dordogne : Une journée pour s’informer sur le mal de dos le 25 septembre -> https://t.co/89CeYCmTrr
15:40Dordogne : Le Périgord s’exporte jusqu’en Australie -> https://t.co/W81TRX9Kj4
15:36Dordogne : La « petite histoire » n’en finit pas de grandir -> https://t.co/sp5jjVhcys
15:33Périgueux : Deux jours pour prendre véritablement soin de soi -> https://t.co/gMUzMdwADs
14:54Saint-Benoît-du-Sault : 130 minots ont repris le chemin du stade -> https://t.co/gGe8tWRHE9
14:52Le Blanc : à quand le retour des coquelicots dans les campagnes ? -> https://t.co/AhSI0EREpq
14:52Pouligny-Saint-Pierre : La commune s'enrichit d'une nouvelle association -> https://t.co/0itB3FKHi6
14:44 😍😍
14:44 Yess
14:43 c'est Martin ? 😱
14:07Périgueux : Des locaux sécurisés et adaptés -> https://t.co/lFf1ComIiO
12:39RT : le bel article de l' pour la Journée Internationale de la Paix https://t.co/Qgnd5U9f7k
12:37RT : Pour le coup, Céline a sans doute la meilleure formule pour parler de : « La merde a de l'avenir, vous ver… https://t.co/TAornnQb8U
12:33RT : Contrairement à ce que je lis et j'entends, non, le ne propose pas d'agir dans le cadre des traités européens… https://t.co/yVJtV5QwsL

Les bus de la STCLM à l’arrêt après l’agression d’un conducteur

Hier à 10h, l’ensemble des bus de la STCLM se sont arrêtés de circuler une heure durant pour manifester leur soutien à leur collègue agressé vendredi dernier par un usager.

Hier en fin de matinée, l’ensemble du réseau des bus et trolleybus de la STCLM s’est mis au point mort. En cause, l’agression de l’un des conducteurs survenue vendredi après-midi sur la ligne 2. Visiblement, c’est le dysfonctionnement d’une portière qui aurait entraîné un déchaînement de violence. Des invectives, des coups de poing puis, après l’intervention d’usagers qui permit de «sortir» l’agresseur du bus, la volonté de remettre le couvert avec une arme blanche.
«Notre collègue est en arrêt de travail. Il a eu une ITT de plus de 8 jours, explique Isabelle Brachet, (CFDT SNTU) qui reconnaît le caractère exceptionnel de cette agression. «Ce n’est pas notre quotidien mais des agressions verbales sont relativement fréquentes, comme c’est le cas dans d’au-tres services publics. Mais ce n’est pas parce que c’est pareil ailleurs qu’on le supporte mieux.»
Même si l’agresseur a été rapidement appréhendé par les policiers et que le dispositif d’alerte a donc bien fonctionné, même si la direction a aussitôt signifié son soutien au conducteur frappé et convoqué dans la foulée une réunion du CHSCT, la volonté du personnel était hier de marquer le coup. Aux différents terminus,  au pôle Faugeras, à la place Winston-Churchill et à la gare des Bénédictins, les bus et trolley ont été mis à l’arrêt pendant une heure.
Dans un communiqué, le président de Limoges métropole, Gérard Vandenbroucke, a lui aussi dénoncé «cette agression barbare et incompréhensible» souhaitant  «apporter également tout son soutien à la victime ainsi qu’à ses collègues». «En tant qu’autorité organisatrice de la mobilité, Limoges métropole veille à la qualité du travail des conducteurs des véhicules circulant sur son territoire et à la sécurité des chauffeurs et usagers des transports en commun. L’Agglo a ainsi mis en place un système de vidéosurveillance sur l’ensemble du réseau, des équipes de la police municipale sont également présentes régulièrement dans les véhicules.»
Jérôme Davoine

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.