Fil info
16:16Dordogne : Enquêtes dans le passé -> https://t.co/CAqIDvr7mt
14:42Seilhac : Un réseau de Voisineurs en projet -> https://t.co/2U3Ql5pM1y
13:48Faux-la-Montagne : Fichés F comme Fraternité https://t.co/NlxpLr9W7O via
12:49RT : Plus que 3 et on a bioman https://t.co/LJi54gAME6
12:48RT : Retour à « l’ancien monde » : en visite à pour évoquer le désenclavement de la région la ministre des tran… https://t.co/r4wWEiCMP5
12:46RT : Hier, nous avons appris la démission du doyen de la fac de droit https://t.co/7Vb1p3lHKi
22:48International : L’Aquarius veut repartir « au plus tard fin juillet » -> https://t.co/L6bzOStr2v
22:46International : Trump-Poutine : un face-à-face de détente -> https://t.co/Tx4pilXpwv
19:30Région : Avec la mort de l’auteur des faits l’enquête est close -> https://t.co/RX3HdkC3HV
18:32Châteauroux : Sur la voie de l’harmonie avec l’aïkido et les arts martiaux -> https://t.co/BEqnD9GWNZ
18:15Argenton-sur-Creuse : L’AIDAD en recherche d’employeurs -> https://t.co/xng5F78M5P
17:59Indre : A Buzançais, tous européens ! -> https://t.co/xjPbeSRNoG
17:38Bergerac : Victoire des Bleus, parenthèse populaire mais pas amnésique -> https://t.co/LeWCMKAIee
17:34Lubersac : 120 jeunes rugbymen en stage sous le soleil -> https://t.co/WzR5wotPmv

Les bus de la STCLM à l’arrêt après l’agression d’un conducteur

Hier à 10h, l’ensemble des bus de la STCLM se sont arrêtés de circuler une heure durant pour manifester leur soutien à leur collègue agressé vendredi dernier par un usager.

Hier en fin de matinée, l’ensemble du réseau des bus et trolleybus de la STCLM s’est mis au point mort. En cause, l’agression de l’un des conducteurs survenue vendredi après-midi sur la ligne 2. Visiblement, c’est le dysfonctionnement d’une portière qui aurait entraîné un déchaînement de violence. Des invectives, des coups de poing puis, après l’intervention d’usagers qui permit de «sortir» l’agresseur du bus, la volonté de remettre le couvert avec une arme blanche.
«Notre collègue est en arrêt de travail. Il a eu une ITT de plus de 8 jours, explique Isabelle Brachet, (CFDT SNTU) qui reconnaît le caractère exceptionnel de cette agression. «Ce n’est pas notre quotidien mais des agressions verbales sont relativement fréquentes, comme c’est le cas dans d’au-tres services publics. Mais ce n’est pas parce que c’est pareil ailleurs qu’on le supporte mieux.»
Même si l’agresseur a été rapidement appréhendé par les policiers et que le dispositif d’alerte a donc bien fonctionné, même si la direction a aussitôt signifié son soutien au conducteur frappé et convoqué dans la foulée une réunion du CHSCT, la volonté du personnel était hier de marquer le coup. Aux différents terminus,  au pôle Faugeras, à la place Winston-Churchill et à la gare des Bénédictins, les bus et trolley ont été mis à l’arrêt pendant une heure.
Dans un communiqué, le président de Limoges Métropole, Gérard Vandenbroucke, a lui aussi dénoncé «cette agression barbare et incompréhensible» souhaitant  «apporter également tout son soutien à la victime ainsi qu’à ses collègues». «En tant qu’autorité organisatrice de la mobilité, Limoges Métropole veille à la qualité du travail des conducteurs des véhicules circulant sur son territoire et à la sécurité des chauffeurs et usagers des transports en commun. L’Agglo a ainsi mis en place un système de vidéosurveillance sur l’ensemble du réseau, des équipes de la police municipale sont également présentes régulièrement dans les véhicules.»
Jérôme Davoine

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.