Fil info
18:19RT : Déraillement d’un train à Bégaar (40) : le wagon d’ammoniaque évacué mardi matin https://t.co/1F6zmCHEx8 https://t.co/9XSHz12zyg
18:17RT : À Alger, plusieurs dizaines de journalistes et autres personnels de la TV nationale ont manifesté aujourd'hui pour… https://t.co/dNCgsfju3i
18:16RT : Journée Nationale du Sport et du Handicap ce mercredi au champ de juillet . Cette journée a pour objectif d… https://t.co/8f4SbSQmuU
16:29 Eyrolle # - -Vienne : Le voyage de pierre digan premier roman de max eyrolle est paru -> https://t.co/iRyLuxZX5w
16:09Bergerac : Dégradations sur la future mosquée : « Ils n’auront pas notre colère » -> https://t.co/FAgeabA8Qr
16:00Dordogne : Les méfaits de la réforme du ferroviaire -> https://t.co/c1CRO1oDAc
15:48Dordogne : L’occitan vivant et contemporain -> https://t.co/g3gv1aIXrm
10:55Guéret : Une panne de réveil douloureuse | L'Echo https://t.co/j728aOzsqi via
10:28 a commencé en Corrèze. Un spécimen géant a été vu ce matin au pied de la collégiale Sain… https://t.co/gEc1ncGXA9
09:22# # - Grands-Chézeaux : Maçons et paveurs migrants à l’honneur -> https://t.co/liZyD5c2CD
09:18# # - : Un concours de belote qui a fait salle comble -> https://t.co/YkOIdUh1ZC
09:16# # - : L’association des commerçants de la ville mis en veille -> https://t.co/d1Tjql8aKn
09:13Région : Unis pour la maison de santé et pour les services publics de Chabanais (16) ! -> https://t.co/5QOHB586v4
09:10# # - -Anne-Saint-Priest : Editions La Veytizou, la mémoire se perpétue -> https://t.co/AciWv1WdnH
09:02# # - : Faites des Livres 2019 : une formation au Kamishibai, une autre façon de lire -> https://t.co/oGtFwSUjUH
08:58# # - -Martin-de-Jussac : Une fête toujours populaire sous le signe de Panazô -> https://t.co/t0SXJjZyxq
08:55# # - -Vienne : Agathe en concert vendredi à Limoges -> https://t.co/LQWPTocB73
08:53# # - -Vienne : Vendredi à Jean-Gagnant: trio de cordes improvisé -> https://t.co/7FuegBnzdE
08:51# # - : Valoriser les métiers de la salle et des arts de la table -> https://t.co/jgbadjZgmc
07:58# # - -Vienne : Lutte Ouvrière se bat pour une Europe qui porte les intérêts des travailleurs -> https://t.co/cE177b1CfZ
07:55# # - -Vienne : Les Gilets jaunes toujours inventifs -> https://t.co/TXGqMoxu4c
07:53Région : Loger pour rebondir -> https://t.co/YjIvr9MTxT
07:51Région : La Région et le CNRS renforcent leur coopération -> https://t.co/YX8T5WeSVs
07:36 Retrouvez le questionnaire en ligne : https://t.co/fAdpBdQPtk, à vous de jouer !
21:23Naves : L’agglo de Tulle mise sur les circuits courts -> https://t.co/QWWfgVIdne
19:42Boulazac : Souvenir et vigilance -> https://t.co/OUB59l94YS
19:36Périgueux : Ta différence, c’est ma richesse -> https://t.co/IzYsbhRbgm
19:28Trélissac : Besoin d’honnêteté en politique -> https://t.co/SxaTVJI2tz

Les artisans à la relance

20 ans ça se fête, 70 encore plus. Pour son anniversaire, la Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) de la Haute-Vienne avait mis les petits plats dans les grands en privatisant le «Tapis Rouge» à Limoges.

C’est donc dans une ambiance cabaret et lumière tamisée que s’est tenue l’assemblée générale, avec comme maître de cérémonie le président de la CAPEB de la Haute-Vienne Alain Ravanne. En introduction, ce dernier a tenu à rendre hommage à ses prédécesseurs qui «ont su créer les fondations d’une organisation pérenne à l’écoute des petites entreprises qui font la richesse de notre pays» : en 1948, Gabriel Meaud fonda le syndicat unifié des maîtres artisans du bâtiment de Haute-Vienne et en fut le président. Lui succédèrent en 1974 Maurice Vareille, en 1979 André Moreau, en 1994 Claude Perrier, en 2011 Dominique Carraud, en 2004 Gilles Deschamps et depuis 2013 Alain Ravanne. à l’occasion de cet anniversaire, plusieurs membres de la CAPEB ont réalisé une rétrospective sous la forme d’une vidéo projetée lors de cette assemblée générale. Pour cela, ils ont ouvert leurs archives et relu avec intérêt les pages de leur histoire. «La ligne de notre organisation a peu changé depuis ses origines, commente Alain Ravanne. On parlait déjà à l’époque de défendre le savoir-faire et la proximité».
pénurie de main d’œuvre
Lors de cette réunion, deux tables rondes ont permis d’évoquer le sujet du recrutement et de la formation. Une véritable problématique d’après Alain Ravanne : «L’activité redémarre mais les entreprises peinent à trouver du personnel qualifié, il y a un manque d’attractivité de la branche. En attendant, les chantiers n’avancent pas et les clients attendent». La reprise   observée en 2016 s’est en effet confirmée en 2017 avec une croissance de + 4%  en Nouvelle-Aquitaine.  Pour la première fois depuis dix ans, l’emploi repart à la hausse. En Haute-Vienne, le secteur du BTP représente 6.158 salariés (hors intérim). L’année 2017 a vu la création de 292 entreprises du bâtiment sur le département, et 260 radiations, soit un solde net de + 30 entreprises.
la crainte
de l’ubérisation
Autre sujet à l’ordre du jour, l’évolution des métiers liée notamment aux innovations technologiques. Gérant de la société Confort’tech située à Limoges, Jérémy Seguin est venu parler de son utilisation du dessin numérique pour proposer des salles de bain à ses clients. «Le numérique est une évolution indispensable. Nous ne nous sommes pas encore fait «ubériser», et nous allons faire en sorte que ça n’arrive pas en prenant notre destin en main», souligne Benjamin Chimol, secrétaire général de la CAPEB 87 dont le projet est de créer une plateforme marchande dédiée à ses adhérents.
Si le président confédéral Patrick Liébus n’a pu se rendre à Limoges faute de train, les participants à l’assemblée générale on tout de même débattu des changements qui vont les préoccuper durant cette année 2018 avec le rythme effréné des réformes et des projets de lois annoncés : apprentissage et formation professionnelle, assurance chômage, droit à l’erreur, plan de rénovation énergétique des bâtiments etc.
Forte de ses 400 adhérents, la CAPEB 87 se revendique toujours comme une force de premier plan pour représenter et défendre les artisans et petites entreprises du bâtiment. L’année 2018 devrait également être marquée par la réhabilitation de locaux en vue d’implanter le siège de l’organisation dans une maison dédiée à l’habitat et à la rénovation énergétique. Située à Limoges, cette entité accueillera les particuliers pour les conseiller et les guider dans leurs projets de rénovation énergétique.
Par Mégane Lépine