Fil info
01:11 DESDE SALUDOS A Y A TODOS LOS COMPAÑEROS LUCHADORES DE… https://t.co/FZrMHxRNmM
23:17Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes | L'Echo https://t.co/txBydPUZxh via
23:11Basket : Les dés sont jetés -> https://t.co/S9nwin3FrL
23:09Football : Et Mboné surgit… -> https://t.co/dHlUp7oKmN
19:34Châteauroux : La rectrice auprès des tous petits -> https://t.co/X4UdYiXwuo
19:32Indre : La couveuse : un dispositif qui a fait ses preuves -> https://t.co/KeDoShBSY7
19:31Châteauroux : Des travaux à la résidence des Rives de l’Indre -> https://t.co/hoFMaELL8E
18:52RT : Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
18:36Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
16:41Saint-Barthélemy-de-Bellegarde : Le pastolarisme en exemple -> https://t.co/WTVlHIibwi
16:29Sarlat-la-Canéda : Vers de nouvelles modalités de collecte -> https://t.co/LKSm8QZgRn
15:14RT : Les salariés de Carrefour se battent pour une revalorisation de leurs salaires : « On ne vit pas, on survit »… https://t.co/u0GCFAwa2q
15:07Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes -> https://t.co/fHGJLF3bLu
15:06Périgueux : La permanence du député Philippe Chassaing vandalisée -> https://t.co/DFIpWtOj4F
15:00Dordogne : Un bol d’air financier pour la Semitour qui veut voir plus loin -> https://t.co/8U8VMDUtrp
14:58Dordogne : L’école pour tous les enfants -> https://t.co/0aqEHYICp3
14:32Bergerac : Cheminots et retraités s’invitent à la permanence En Marche -> https://t.co/XINzPaf5J6
13:56Vous souhaitez devenir partenaire du ! Contactez nous via Gael Champier ou Michel Bremont https://t.co/42ZRHT1UBH
11:08Bergerac : CAB : les deux points de hausse fiscale définitivement entérinés -> https://t.co/6s7DbBAq0r
11:05Mérinchal : prévention du risque routier et aide à la conduite Le département de la Creuse, la conférence des finan… https://t.co/qMg9uuj0K1

Du grand spectacle... pour les tout petits!

Porte Océane du Limousin

C’est un homme qui prend son bain. Non, c’est un danseur qui sculpte des nuages. Non, c’est plutôt un nuage qui prend dans ses bras un danseur. Non, c’est plutôt un homme qui crée des paysages pour mieux y disparaître. Non, c’est encore autre chose...
Imaginé pour les tout petits, Le Petit Bain est une création à partir d’une matière «amie» de l’enfance: la mousse de bain, formidable terrain de jeu pour l’imaginaire… Une montagne de mousse prend vie sous nos yeux... Plongé dans ce cube blanc, à quelques centimètres à peine du public, le danseur nous emporte d’un univers à l’autre, sculptant la mousse pour en dompter les formes, jonglant avec des bulles légères et éphémères pour créer des masses fragiles, des paysages ou des personnages éphémères.
Un subtil moment de poésie et de douceur, sur fond de musique lyrique, dans lequel on plonge et on s’immerge, comme dans un bain.
Comme le dit Johanny Bert : «Chaque création est pour moi l’occasion de chercher un nouveau rapport entre la matière et la dramaturgie, entre l’humain et les formes animées. L’exigence de recherche est la même. Pour cette création, je ressentais le besoin de retrouver une écriture plus sensitive, conscient de la responsabilité de m’adresser à un public qui vient au théâtre probablement pour la première fois.
Je me souviens des premiers spectacles que j’ai vus. Je ne comprenais pas tout mais des sensations fortes demeurent encore aujourd’hui. C'est un spectacle que j’ai conçu comme un dialogue puisque l’enfant est toujours accompagné d’un ou plusieurs adultes. Le regard de l’un vers l’autre est passionnant (...) Pour cette création, j’ai proposé à Yan Raballand, chorégraphe, de m’accompagner. Nous l’avons écrit avec envie, curiosité, comme un plongeon dans le bain de notre enfance, en évitant la nostalgie. Nous avons essayé, je crois de rester exigeants et fidèles à nos sensations pour pouvoir les partager avec ce jeune public si précieux, et peut-être tenter de fonder en eux des sentiments nouveaux, des bulles de souvenirs qu'ils garderont ou qui peut-être disparaîtront mais qui laisseront je l’espère, une couleur, une lumière, un mouvement, ou une sensation.»
Un très beau spectacle et une belle initiative puisque les séances, destinées aux scolaires, sont ouvertes à un public plus large.
Le Petit Bain, par le Théâtre de Romette, le lundi 23 avril, à 10 h et à 14 h 30 et le mardi 24 avril également à 10 h et à 14 h 30. Durée : 30 minutes. Tout public à partir de 3 ans. Tarifs : 12 €, 6 €, 4 €.
Infos/réservations : 05.55.02.87.98.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.