Fil info
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE
16:50Bergerac : Les ordures au menu du conseil d’agglo de rentrée -> https://t.co/Tf4tQjepMZ
16:45Soulac-sur-mer : le désamiantage du Signal va pouvoir commencer - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/l7KcQqjZPn
16:31RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
16:25Le Pont-Chrétien-Chabenet : Être Pontcabanois rassemble 90 convives -> https://t.co/oZQnZ4C2cI
16:21 Si à vous découvrez cette taxe cela fait longtem… https://t.co/mVTNsIBN8q
16:10 Partenariat public-privé,ils disent.
16:00RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
15:26Périgueux : Un nouvel écrin pour la Vélorution -> https://t.co/4FNeOX5VBg
15:23Marsac-sur-l'Isle : Le cirque Falck pose sa piste aux étoiles au parc des expos -> https://t.co/t09m7UI5qs
12:56RT : L’Histoire retiendra qu’un continent de 500 millions d’habitants a regardé ses pieds lorsque 58 naufragés frappèren… https://t.co/abxWhFhYop
12:55RT : L' est le dernier bateau à secourir les migrant.e.s naufragé.e.s en Méditerranée. Et on veut l'en empêcher… https://t.co/dKpRGX6ur3
10:40RT : Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
10:35Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
06:44Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr

Octogénaire et toujours active

L’ALSEA (association limousine de sauvegarde de l’enfant à l’adulte) célèbrera sa 80e année d’action en faveur de la protection de l’enfant, de l’adolescent et de l’adulte le 30 mai prochain. Pour l’occasion, l’association organise une journée festive, e

Comme le rappelle son actuel président, Claude Virole, l’ALSEA a été fondée en janvier 1938. Au départ elle avait été créée pour venir en aide à l’enfance «coupable» ou en «danger moral» !
Il est bien loin le temps où l’enfance malheureuse était associée à la culpabilité ou à une supposée mauvaise moralité. Au départ œuvre charitable pétrie de bonnes intentions, l’association se transformera au fil des évolutions sociétales et juridiques. C’est ainsi qu’en s’appuyant sur son service fondateur qu’est le placement, transformé en centre de placement familial spécialisé (CPFS) en 1978, l’association s’est étoffée en ouvrant d’autres services, comme par exemple celui d’actions en milieu ouvert (AEMO) ; de prévention spécialisée ou encore le cen-tre éducatif fermé de Moissannes, ouvert en 2004 etc. Depuis le 23 février 2017, l’association est reconnue d’intérêt général par la direction des finances publiques. Françoise Ferry, directrice générale de l’association, indique que l’ALSEA fonctionne avec un budget de 14 millions d’euros, mais qu’elle est toujours en recherche de financements pour pouvoir mettre en place des actions innovantes. «On pense par exemple à faire un camp pour adolescents», indique-t-elle. L’association emploie 240 professionnels répartis dans les neuf établissements qu’elle gère. «Notre engagement premier est d’être au service de l’enfant ou de l’adulte pour lequel les autorités administratives et judiciaires nous confient la responsabilité de sa protection», précise Claude Virole. Outre l’aspect placement, relativement réducteur pour l’association, les missions de l’ALSEA s’articulent aussi autour de l’éducation, mais aussi de la prévention. Son centre d’action médico-sociale précoce (CAMSP) est un lieu de prévention, de dépistage et de soins pour les enfants de moins de 6 ans, présentant un risque de développer un handicap. «Grâce à une collaboration étroite avec les services de néonatologie et de pédiatrie de l’hôpital mère-enfant, le CAMSP assure le dépistage systématique des grands prématurés. Avant toute admission dans la structure, un dépistage des troubles du spectre autistique est également réalisé» précisent les membres de l’association. Elle s’occupe aussi d’Intreval, une structure de vie sociale installée au cœur du quartier du Val de l’Aurence à Limoges, qui assure un accueil et une écoute des habitants du quartier. Elle développe par ailleurs un ensemble de services autour de son point public multimédia, de son Point Information Jeunesse et de ses activités socioculturelles.
Afin de parler de ses nombreuses missions, l’association souhaite donc organiser une grande journée festive le 30 mai à l’espace Crouzy à Boisseuil, réservée aux personnes accompagnées, salariés et partenaires de l’association. «Fêter nos 80 ans est très important pour nous, il s’agit de regarder le chemin parcouru et d’envisager l’avenir avec la volonté de poursuivre nos actions», explique Claude Virole, «nous avons souvent été précurseurs en matière de politiques publiques. Cette journée, pendant laquelle sera organisée une table-ronde, sera l’occasion de se rendre compte de comment nous avons pu être à l’initiative d’un certain nombre de dispositifs» souligne Françoise Ferry.
Elle sera aussi l’occasion de  saluer le travail des équipes.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.