Fil info
15:44Atur : Atur : les investissements continuent -> https://t.co/DkPLh0JbWm
15:40Périgueux : Dénoncer les entreprises finançant l’armement nucléaire -> https://t.co/q8RYy1Y6rn
15:37Périgueux : Le droit à la vie quotidienne -> https://t.co/zM8tGmRIe2
12:23RT : Dernière minute. Barcelone annonce fermer ses ports au réfugié . Elle cherche une solution à l’échelle… https://t.co/6fDQfD5Tfu
12:22RT : Manuel Valls réfugié politique à Barcelone https://t.co/3jHpUAn7tt
12:21RT : Ce soir au , la droite a voté contre un projet de logements sociaux dans le 16e et contre l'installa… https://t.co/lbn3BitBTv
12:20RT : L’émission « L’Heure des Pros » n’a jamais aussi bien porté son nom. https://t.co/BTCsN5Y9Uv
12:20RT : Conférence de presse des salariés de GM&S à la salle de la mairie de La Souterraine https://t.co/vY2SDlyQ4x
12:19RT : . ce qu'on veut mette en évidence c'est la réalité de la vie. On n'acceptera pas les situations de dé… https://t.co/LsSZuYTSVO
12:19Ce soir à 19h, espace Simone-Veil, Limoges, conférence des Amis du musée des Beaux-Arts sur l'artiste Mary Cassatt,… https://t.co/G0RVuCLnji
11:48Avant de faire des travaux coûteux le long des quais il serait plus judicieux, utile et respectueux de faire un gou… https://t.co/rioDkdorBr
11:14Conférence de presse des salariés de GM&S à la salle de la mairie de La Souterraine https://t.co/vY2SDlyQ4x
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE
16:50Bergerac : Les ordures au menu du conseil d’agglo de rentrée -> https://t.co/Tf4tQjepMZ
16:45Soulac-sur-mer : le désamiantage du Signal va pouvoir commencer - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/l7KcQqjZPn
16:31RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
16:25Le Pont-Chrétien-Chabenet : Être Pontcabanois rassemble 90 convives -> https://t.co/oZQnZ4C2cI
16:21 Si à vous découvrez cette taxe cela fait longtem… https://t.co/mVTNsIBN8q

«Il faut valoriser les qualités des territoires»

Jacques Mézard en visite en Haute-Vienne

Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des Territoires était hier dans le département où il a effectué différentes visites en cette semaine consacrée au comité de suivi des fonds européens en Nouvelle-Aquitaine. Dotés de 2,5 milliards d’euros pour la Nouvelle-Aquitaine, les fonds européens sont de véritables outils leviers pour la région, des tremplins pour l’innovation et une réponse aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux.L’Europe en région, tel était le thème de cette journée d’hier à laquelle a participé le ministre de la Cohésion des Territoires, Jacques Mézard.Et sa première visite l’a conduit à l’ICER (Institut de Recherche sur les Céramiques) basé au centre européen de la céramique à Ester technopole. C’est un lieu où se concentrent enseignements supérieurs et centres de recherche de premier plan sur les matériaux céramiques. Implanté à Limoges au cœur d’un tissu technologique et institutionnel spécialisé dans ces domaines de pointe et fédéré par le Pôle européen de la céramique, il accueille plus de 450 chercheurs, enseignants, enseignants-chercheurs, techniniens, doctorants et étudiants.L’ICER travaille sur trois grands axes de recherche : procédés céramiques, procédés de traitements de surface, analyse structurale multi-échelle de matériaux.Accueilli par son directeur Philippe Thomas, le ministre, entouré des élus locaux, a visité les laboratoires et a eu droit à des explications très pointues. «Dans nos territoires, il y a de l’intelligence, de la créativité et on peut travailler dans de bonnes conditions. Il faut le faire savoir» lançait le ministre qui préfère que soit valorisé ce qui marche. En effet, chargé de la cohésion des territoires, il a été questionné sur l’éventuelle disparition de l’académie de Limoges. «Il ne faut pas cacher les difficultés, mais il faut valoriser les qualités de ces territoires» a-t-il esquivé avant de glisser, quant aux conséquences de la fusion des régions, «je n’ai pas voté pour la loi NOTRe». Mais son propos a plutôt porté sur les fonds structurels européens. «Nous avons intérêt à la coopération européenne comme ici, au niveau de la recherche. C’est l’Europe qui permet d’avancer plus vite et il y a besoin de maintenir la politique des fonds structurels.» Et l’ancien ministre de l’Agriculture  qu’il fut n’a pas manqué de rajouter «on a besoin d’une PAC (Politique Agricole commune) forte.»Le ministre est ensuite parti vers Vassivière où se tenaient un comité de suivi des programmes européens régionalisés et un débat en présence du président de Région Alain Rousset.En fin de journée, Jacques Mézard a effectué une visite dans le quartier de La Bastide à Limoges, dont les derniers travaux engagés dans le cadre du programme de rénovation urbaine sont en cours de finalisation, et signent le changement d’image de ce quartier. Le ministre a terminé sa visite par une présentation des projets des 4 quartiers de Limoges retenus dans le cadre du Nouveau programme de renouvellement urbain (NPNRU) : Beaubreuil (priorité nationale), Val de l’Aurence Sud (priorité nationale), les Portes Ferrées (priorité régionale), Val de l’Aurence Nord (priorité régionale).Puis le ministre a signé la convention-cadre Action Cœur de Ville de Limoges après une présentation des projets inscrits au sein de cette convention par Emile Roger Lombertie, maire de Limoges, et Gérard Vandenbroucke, président de Limoges métropole. Action Cœur de Ville permettra à 222 villes moyennes de bénéficier de 5 milliards d’euros sur 5 ans pour revitaliser leur centre-ville.Voilà, un ministre est venu et on nous en promet un autre prochainement en la personne de Elisabeth Borne, ministre des Transports. Ce sont les cheminots qui vont être contents.C.A.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.