Fil info
15:44Atur : Atur : les investissements continuent -> https://t.co/DkPLh0JbWm
15:40Périgueux : Dénoncer les entreprises finançant l’armement nucléaire -> https://t.co/q8RYy1Y6rn
15:37Périgueux : Le droit à la vie quotidienne -> https://t.co/zM8tGmRIe2
12:23RT : Dernière minute. Barcelone annonce fermer ses ports au réfugié . Elle cherche une solution à l’échelle… https://t.co/6fDQfD5Tfu
12:22RT : Manuel Valls réfugié politique à Barcelone https://t.co/3jHpUAn7tt
12:21RT : Ce soir au , la droite a voté contre un projet de logements sociaux dans le 16e et contre l'installa… https://t.co/lbn3BitBTv
12:20RT : L’émission « L’Heure des Pros » n’a jamais aussi bien porté son nom. https://t.co/BTCsN5Y9Uv
12:20RT : Conférence de presse des salariés de GM&S à la salle de la mairie de La Souterraine https://t.co/vY2SDlyQ4x
12:19RT : . ce qu'on veut mette en évidence c'est la réalité de la vie. On n'acceptera pas les situations de dé… https://t.co/LsSZuYTSVO
12:19Ce soir à 19h, espace Simone-Veil, Limoges, conférence des Amis du musée des Beaux-Arts sur l'artiste Mary Cassatt,… https://t.co/G0RVuCLnji
11:48Avant de faire des travaux coûteux le long des quais il serait plus judicieux, utile et respectueux de faire un gou… https://t.co/rioDkdorBr
11:14Conférence de presse des salariés de GM&S à la salle de la mairie de La Souterraine https://t.co/vY2SDlyQ4x
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE
16:50Bergerac : Les ordures au menu du conseil d’agglo de rentrée -> https://t.co/Tf4tQjepMZ
16:45Soulac-sur-mer : le désamiantage du Signal va pouvoir commencer - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/l7KcQqjZPn
16:31RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
16:25Le Pont-Chrétien-Chabenet : Être Pontcabanois rassemble 90 convives -> https://t.co/oZQnZ4C2cI
16:21 Si à vous découvrez cette taxe cela fait longtem… https://t.co/mVTNsIBN8q

La Form’UL de l’université

L’université de Limoges fait partie de la liste des 19 lauréats du second appel à projets «Nouveaux cursus à l’université» du Programme d'investissements d'avenir (PIA) 3, doté d'une enveloppe de 176 M€ sur dix ans et dont la gestion est confiée à l'Agen

La liste des 19 lauréats du PIA 3 a été révélée hier par le ministère de l’Enseigne-ment supérieur. Le projet de l’université de Limoges a été retenu.
Comme le rappelle le ministère, l’action «Nouveaux cursus à
l’université» a pour objectif de soutenir les universités, les écoles et les regroupements d’établissements qui souhaitent faire évoluer leur offre de formation afin de répondre aux enjeux auxquels est confronté le système français d’enseignement supérieur. «Elle vient naturellement en appui de la réforme du premier cycle universitaire et du plan étudiants portés par le gouvernement». Cette action  a été mise en place pour assurer «une meilleure réussite des étudiants par une diversification et un décloisonnement des formations au sein du premier cycle des études supérieures. Il s’agit à la fois de développer des approches pédagogiques nouvelles, notamment pluridisciplinaires, et de construire grâce à une spécialisation et à une professionnalisation progressives, à une architecture modulaire et à un accompagnement des étudiants tout au long de leur cursus,  des parcours plus flexibles et plus individualisés, débouchant sur une insertion professionnelle ou sur une poursuite d’études dans le nouveau cadre du master». Les projets sélectionnés prévoient des actions structurantes, susceptibles de faire l’objet d’un déploiement à grande échelle, et témoignent de la capacité des établissements porteurs à faire évoluer leur offre et à mettre en œuvre une politique de formation ambitieuse dans le cadre de leur autonomie.
48 projets ont été déposés dans le cadre de ce second appel et 19 ont été retenus, sur la base du classement effectué par le jury international. Ces 19 projets seront soutenus pendant dix ans, pour un montant total de 175,9 M€ de dotation décennale. Ils bénéficieront ainsi d’un financement pendant une période suffisamment longue pour permettre aux établissements concernés de transformer leur offre de formation, en particulier en premier cycle, et d’améliorer ainsi, selon le ministère, la réussite et l’insertion professionnelle des étudiants. L’université de Limoges a présenté sa Form’UL dont l’objectif principal est de permettre au plus grand nombre possible d’étudiants d’obtenir un diplôme de niveau Bac+3, en tenant compte des acquis, du projet professionnel et du rythme d’apprentissage de chacun, grâce à la mise en place de nouveaux cursus universitaires qui favorisent la mobilité sociale ascendante. «Il s’agit par ailleurs de proposer des formations en adéquation avec les besoins de qualifications des entreprises, afin de faciliter l’insertion professionnelle des jeunes diplômés et de contribuer au dynamisme économique du territoire. Les cursus universitaires seront remodelés pour atteindre 60% de réussite (contre 42% actuellement), en s’appuyant sur quatre grands principes : accompagner, décloisonner, innover pédagogiquement et renforcer les liens avec l’environnement socio-économique. Ces principes seront déclinés en plusieurs dispositifs reposant chacun sur un socle d’actions pour la plupart déjà expérimentées sur des périmètres restreints. Il s’agit ainsi de renforcer et de déployer plus largement les dispositifs qui contribuent à la réussite des étudiants». Les parcours de licence seront notamment repensés autour de différents parcours :
- académique : obtenir son diplôme de Licence en trois ans sans redoublement grâce à une capacité de travail accrue et des acquis maîtrisés, permettre à l’étudiant d’affiner son projet personnel et professionnel et de définir ses perspectives de poursuite d’étude ;
- excellence : valoriser les étudiants à fort potentiel et/ou disposant déjà d’acquis importants, en leur permettant d’obtenir la licence à un rythme plus soutenu pour poursuivre immédiatement en master ou acquérir des compétences complémentaires (entrepreneuriat, recherche, international, double diplôme) ;
-  rythme progressif : expérimenter les orientations possibles pour des étudiants dont les acquis sont à consolider ou qui n’ont pas défini clairement un projet de formation, consolider leurs bases méthodologiques et leurs connaissances, renforcer leur motivation, développer leur estime de soi et leur offrir un accompagnement ; permettre enfin à des étudiants à besoins spécifiques (salariés, sportifs, handicap) de progresser sans redoublement ;
- professionnel : proposer aux étudiants qui visent une insertion professionnelle au niveau Bac+3 des parcours adaptés.
Des formations à la carte qui vont ravir les syndicats étudiants ...

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.