Fil info
15:44Atur : Atur : les investissements continuent -> https://t.co/DkPLh0JbWm
15:40Périgueux : Dénoncer les entreprises finançant l’armement nucléaire -> https://t.co/q8RYy1Y6rn
15:37Périgueux : Le droit à la vie quotidienne -> https://t.co/zM8tGmRIe2
12:23RT : Dernière minute. Barcelone annonce fermer ses ports au réfugié . Elle cherche une solution à l’échelle… https://t.co/6fDQfD5Tfu
12:22RT : Manuel Valls réfugié politique à Barcelone https://t.co/3jHpUAn7tt
12:21RT : Ce soir au , la droite a voté contre un projet de logements sociaux dans le 16e et contre l'installa… https://t.co/lbn3BitBTv
12:20RT : L’émission « L’Heure des Pros » n’a jamais aussi bien porté son nom. https://t.co/BTCsN5Y9Uv
12:20RT : Conférence de presse des salariés de GM&S à la salle de la mairie de La Souterraine https://t.co/vY2SDlyQ4x
12:19RT : . ce qu'on veut mette en évidence c'est la réalité de la vie. On n'acceptera pas les situations de dé… https://t.co/LsSZuYTSVO
12:19Ce soir à 19h, espace Simone-Veil, Limoges, conférence des Amis du musée des Beaux-Arts sur l'artiste Mary Cassatt,… https://t.co/G0RVuCLnji
11:48Avant de faire des travaux coûteux le long des quais il serait plus judicieux, utile et respectueux de faire un gou… https://t.co/rioDkdorBr
11:14Conférence de presse des salariés de GM&S à la salle de la mairie de La Souterraine https://t.co/vY2SDlyQ4x
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE
16:50Bergerac : Les ordures au menu du conseil d’agglo de rentrée -> https://t.co/Tf4tQjepMZ
16:45Soulac-sur-mer : le désamiantage du Signal va pouvoir commencer - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/l7KcQqjZPn
16:31RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
16:25Le Pont-Chrétien-Chabenet : Être Pontcabanois rassemble 90 convives -> https://t.co/oZQnZ4C2cI
16:21 Si à vous découvrez cette taxe cela fait longtem… https://t.co/mVTNsIBN8q

Des salariés de la Banque postale dénoncent leurs conditions de travail

Une trentaine de salariés se sont réunis hier devant le centre financier de la Banque postale pour faire savoir leur mécontentement au sujet de conditions de travail qui ne peuvent plus durer.

Manque de personnel, problèmes de gestion des pauses et autres situations de souffrances au travail, 90% des salariés du service «client mandat transfert de fonds» étaient en grève hier pour interpeller leur direction.
à l’appel du syndicat CFTC Postes et télécommunications du Limousin puis soutenue par FO et la CFDT, la quasi-totalité des employés qui gèrent les transactions de Western Union  ont fait savoir leur mécontentement par rapport aux conditions de travail de leur service. En effet, alors qu’ils sont censés s’occuper de 800 appels par jour, les salariés de ce service répondent en fait à 1.200 coups de fil, voire plus : «Ils passent donc la majeure partie de leur temps à traiter des appels et ne peuvent donc pas faire le reste» déplore Philippe Rosa-Arsène pour la CFTC. Il explique que  Limoges possède le «seul centre en France à traiter toutes les  transactions Western Union. Tout ce qui va au niveau des bureaux de Poste et des clients arrive ici». Alors, aux «courriers de réclamation qui datent de décembre 2017» s’ajoutent des problèmes techniques qui font que la cadence devient infernale, avec des pics à 2.000 appels par jour :  «Vu que tous les clients n’arrivent pas à joindre le plateau téléphonique, cela se répercute sur nos collègues en bureau de Poste avec des flux de clients mécontents. ça engendre du malaise partout en fait, certains collègues prennent des médicaments et sont à la limite du burn out» alerte Frédéric Niguet pour la CFDT. Il explique qu’«entre un manque de personnel qui se fait ressentir depuis des mois et le nombre d’appels qui explose, ça devient très compliqué» de travailler dans des conditions dignes. C’est ainsi qu’une délégation a porté hier matin les revendications des salariés à la direction locale, qui doit  faire suivre à Paris. Alors qu’ils avaient posé un préavis de 4 jours, les personnels ont décidé de reprendre le travail dès aujourd’hui. Ils préviennent pourtant que s’ils n’obtiennent pas satisfaction, notamment sur l’arrivée d’un personnel formé supplémentaire pour pallier les départs à la retraite et renforcer des équipes à bout, ils n’hésiteront pas à abandonner de nouveau leur poste. Philippe Rosa-Arsène rappelle que la Banque postale a obtenu la garantie de travailler avec l’entreprise américaine dans le futur et doit,  comme elle s’y était engagée, octroyer de «vrais moyens pour ce service. Car la lutte est interrompue mais elle continue. La grève pourrait vite reprendre en septembre si nous ne sommes pas écoutés».
Johan Detour

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.