Fil info
21:00Indre : Ian Brossat, tête de liste PC aux Européennes, demain dans l’Indre -> https://t.co/s2mM7rZ8bC
20:58Indre : E. Macron face à l’entreprise -> https://t.co/tYGEyi80Kx
19:38Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/QmzR1p5h55 via
18:52RT : [🏆🗳 Mobilisation Générale !!!] On est une nouvelle fois en liste pour les ! Alors on a besoin de votre so… https://t.co/oi8EpoZCNU
18:10RT : Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
18:10RT : 🎊👉FESTIVAL AUX CHAMPS 👍😊 Rendez-vous JEUDI 21 FÉVRIER à 16H pour découvrir les premiers noms !!! 💥CONCOURS 💥 Ga… https://t.co/1HVVlDkLDX
17:22Dordogne : Jean-Philippe Granger dans un fauteuil pour six ans -> https://t.co/RVSvJjYYIS
17:22Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
17:02Sarlat-la-Canéda : Le grand débat débouchera-t-il sur du concret ? -> https://t.co/57px26e5G1
16:21RT : Compte rendu du SNUipp87 du Cden de ce jour : 14 classes fermeront et 8 ouvriront en septembre 2019… https://t.co/vBbKW6b112
16:21Après le CDEN de ce matin : rien de nouveau concernant le projet de carte scolaire présenté hier et publié dans notre édition de ce jour.
16:00Trélissac : La commune s’engage dans le sport sur ordonnance -> https://t.co/WRGi8arfLO
15:56RT : : stéphane ostrowski attaque le aux prud’hommes
15:48 ce n'est qu'un début....continuons le....
15:31Argenton-sur-Creuse : Victoire des défenseurs de la gare ! -> https://t.co/755BJMTeaz
14:38RT : C'est bien beau de vouloir CHANGER LE MONDE. ✊🌏✊ Mais y a un moment, on peut pas boire son CAFÉ dans un Ché Gu… https://t.co/HliiWSFUTZ
14:13RT : Alain Juppé, premier homme politique condamné à entrer au https://t.co/o69hV4IkTS
14:10Neutralisation de la voie de droite entre les échangeurs n°37 « Boisseuil » et n°28 « Grossereix » sur l’autoroute… https://t.co/mdkj3AbYks
14:07Dordogne : Incertitudes sur l’avenir de Condat -> https://t.co/mruMxrPUAb
13:51 en vidant les etangs, il y a une serie a produire tellement il y avait de curieux qd chichi etait roi,
12:56Tulle : Le téléfilm « Meurtre en Corrèze » recherche des figurants -> https://t.co/PLUWz4NzoX
12:37Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/lObLn8tbDH via https://t.co/izT1fh7mXG
12:16RT : Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
12:00Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
11:29 C'est que ce n'est pas le débat que vous cherchiez mai… https://t.co/ezvpCqvKVk
10:40RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:59RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:41Région : Gibo fait la tête à la fac -> https://t.co/mrEwm78VQj
09:39Région : Les étudiants au service de la prévention routière -> https://t.co/g6H587qvTD
09:37# # - -Vienne : 14 fermetures de classes au lieu de 17 , encore trop pour les syndicats -> https://t.co/6OXHYQjAe6
09:35# # - -Vienne : Fermeture du PADE : recul de l’accès au droit des étrangers -> https://t.co/ManYacVHdi
09:32# # - -Vienne : Limoges Métropole, investir et préserver l’avenir -> https://t.co/X0nvPHLEcP
09:29France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
07:49# # - -Vienne : Cambriolages : les auteurs interpellés et emprisonnés -> https://t.co/d6WCOzXfbK
07:48France : Dans l'Indre, Macron prend le pouls des ruraux -> https://t.co/FHPVLx50cX
00:08Corrèze : Surendettement : la précarité au cœur des dossiers -> https://t.co/c3PPrlijNW
00:07Corrèze : Surendettement : la précarité au cœur des dossiers -> https://t.co/FdIDEU7yXg

Nouvelles ponctions des CCI par l’Etat

Des salariés de la CCI de la Haute-Vienne ont débrayé hier pendant une heure pour protester contre les nouveaux prélèvements «exorbitants» et continus demandés aux CCI, par le ministre du Budget Bruno Le Maire.

Les CCI sont de nouveau mises à mal par l’Etat. C’est ce qu’ont dénoncé hier des salariés de la CCI lors d’un débrayage d’une heure, pendant l’intervention de Bruno Le Maire devant l’assemblée générale de CCI France. Ce mouvement national a été initié par les syndicats UNSA et CFDT. Entre 2012 et 2016 déjà le gouvernement  avait  réduit les ressources financières des CCI. Les chambres sont en effet financées en partie par une taxe pour frais de chambre (TFC) versée par les entreprises et perçue par Bercy qui la reverse ensuite aux CCI.  Le produit de cette taxe s’élève cette année à 750 millions d’euros, de quoi combler «le puits sans fond de
l’Etat», comme le souligne ironiquement Pierre Massy, président de la CCI 87. Ce rassemblement devant la CCI était  soutenu par le directeur de la structure et par les élus.  Henda Lasram, une des syndicalistes rappelle que les CCI sont au service des entreprises et ont des missions de service public : «nous accompagnons les petites entreprises dans leurs différentes démarches, de la création à la cession, en passant par la reprise et la formation. Nous avons aussi un rôle considérable pour le développement économique des territoires. Notre rôle est d’aider les petites entreprises en leur donnant les meilleurs conseils». Les CCI pouvaient compter sur la TFC pour assurer leurs différentes missions, sauf qu’elles ont déjà dû s’adapter à une première baisse qui se chiffre en millions d’euros au national et doivent faire face à une nouvelle baisse de 100 millions par an sur les 4 prochaines années. «Bercy veut supprimer la totalité de la taxe d’ici à 4 ans, sans proposer d’alternatives au-tres que celles de nous retirer des missions, comme la formation», déplore Henda Lasram. Le délégué du personnel UNSA, Philippe Restoueix indique que la CCI départementale compte 70 salariés, «des efforts considérables ont déjà été faits avec la première ponction. Une vingtaine de salariés sont partis, soit après une rupture conventionnelle, soit par des départs à la retraite non remplacés. Cette nouvelle ponction nous fait craindre des suppressions d’emplois. L’annonce est d’autant plus choquante qu’elle est en totale contradiction avec avec les objectifs de la loi PACTE qui vise à améliorer les performances des TPE et PME». Le directeur de la CCI, Olivier Claudon précise qu’entre 2012 et 2022 la CCI 87 perd 80% de la ressource fiscale affectée à la CCI. «Pour 2018 nous perdons 750.000 euros» Pierre Massy déplore que cette ponction soit généralisée. Les CCI ne seront pas impactées de la même façon, «pour  Paris par exemple, cette baisse compte pour 7% de la ressource fiscale alors que pour celle de la Creuse c’est 60% et 47% pour la Haute-Vienne»
Fatima Azzoug