Fil info
23:19 Bravo BB et la photo est trop mignonne
22:01 Soirée gros blaireaux c bien aussi😡😡😡😡😡
19:41 Bravo à toute l'équipe de la Fondation !… https://t.co/F26JcRwzuX
17:50 Bravo Monsieur et merci de montrer votre i… https://t.co/czrVLcRYvt
17:42 Une petite pensée pour ce pauvre Germinable Pe… https://t.co/OqinFYBe5e
17:31 Ah une très bonne nouvelle, je tweetais su… https://t.co/6DDQ1hpxhx
16:55 Félicitations, cela démontre une intelligence, un humanisme . Merci
16:30 Bravo pour cette énièmes victoire mais à v… https://t.co/uMu8YbMta2
13:16 personne n’a pris contact avec moi aucun nettoyage de la voie ferrée. https://t.co/LhqHOeKvZm
00:59Le 21 septembre se prépare pour le Mouvement de la Paix de Corrèze Arbres de la Paix : Brive :Cérémonie le 26/09 à… https://t.co/lmek7JXLjs

Vie et commerces au cœur des quartiers

Gérard Vandenbroucke et Bruno Genest, respectivement président et 1er vice-président de Limoges Métropole ont reçu une délégation de l’EPARECA (établissement public national d’aménagement et de restructuration des espaces commerciaux et artisanaux).

Gérard Vandenbroucke et Bruno Genest, accompagnés de Catherine Mauguien-Sicard, adjointe au maire de Limoges et des différents partenaires du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPRU) ont reçu il y a quelques jours une délégation de l’EPARECA, Christelle Breem, directrice des études et Mohamed Touchi, directeur des programmes, pour une visite des zones commerciales situées dans les quartiers prioritaires de Limoges.
Créé en 1996 par la Loi du Pacte de Relance pour la Ville, l’EPARECA, Etablissement Public National d’Aménagement et de Restructuration des Espaces Commerciaux et Artisanaux, accompagne les collectivités locales dans la reconquête de leurs zones commerciales et artisanales de proximité, au sein des quartiers en difficulté, afin d'apporter du confort de vie et recréer durablement du lien social.
L’établissement public inscrit son action dans les orientations fixées par le gouvernement, visant à favoriser le développement économique, la cohésion et la mixité sociale, l’amélioration de la qualité de vie des habitants et l’accès aux commerces.
Aussi, de la galerie commerciale de Beaubreuil, à l’entrée du Val de l’Aurence (parking de l’Eco Frais), en passant par la nouvelle entrée du quartier de la Bastide et l’espace commercial des Portes-Ferrées, toutes ces galeries marchandes de la ville, situées dans des quartiers dits « prioritaires » et nécessitant des aménagements pour le développement du commerce ont été présentées à l’EPARECA.
Une visite qui a permis à l’organisme d’Etat de découvrir le territoire, ses problématiques et ses attentes afin de pouvoir, très prochainement, proposer un plan d’accompagnement pour la redynamisation de ces différents sites.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.