Fil info
21:24 : Des ateliers théâtre pour dénoncer les discriminations | L'Echo https://t.co/L4N1ho0lqg via
19:16RT : "On nous a vendu le carrosse et on se retrouve avec une citrouille !" Ce soir, meeting national de présentation d… https://t.co/FCMKINUa3c
18:52# # - -Vienne : Tous acteurs de la sécurité -> https://t.co/XSkZBBP0wf
18:50# # - : Soirée Upper Klub samedi à John-Lennon -> https://t.co/qgmZdrHkUv
18:46# # - -Vienne : Histoires d’animaux fantastiques au Moulin du Got -> https://t.co/MbmMzkP76O
18:43# # - -Vienne : Chasse : haro sur le «rodéo en 4x4» -> https://t.co/Y1ZdfaQ643
18:38Région : Monet à la sauce fresselinoise -> https://t.co/dHEdIA8TnF
18:20RT : La est en vigilance aux orages ⛈️. Soyez vigilant dans vos déplacements et si vous pratiquez une… https://t.co/pg0ypPqzHt
18:15Périgueux : L’unité pour nos droits -> https://t.co/UY2AbZ7SgM
18:12Coulounieix-Chamiers : La libre pensée à l’international -> https://t.co/uybwRECwga
18:11Châteauroux : La fête du sport pour tous -> https://t.co/5asfVwTLfP
18:10Indre : [intégral] Ciné-débat autour du « Champ des possibles » -> https://t.co/jUD5KqJfEL
18:00Froid, le métal ? A vrai dire, pas trop, enfin, pas pendant le Hammer. Disons plutôt qu’il a à peine le temps de re… https://t.co/suojgKGtUc
17:39# # - -Vienne : Rendez-vous jeudi et vendredi soir -> https://t.co/KzLt33kCF5
17:36Limoges Opéra rock à retrouver sur le scène de l'opéra théâtre de Limoges jeudi et vendredi à 20h. Plus d’une trent… https://t.co/7YTBj35h1x
16:55Brive-la-Gaillarde : Soyons pop & solidaire au quotidien -> https://t.co/hGLAeeiQbf
16:37RT : Sympa la mention en couv & l’article sur en p.2 de du jour 🧡 Merci 👍 https://t.co/4PzomCGlY1
15:52Coulounieix-Chamiers : A la découverte des richesses du sous-sol -> https://t.co/QH6iQpzk1m
15:45Le Blanc : Une foire-expo en demi-teinte -> https://t.co/6Vq6hQvIvv
15:43La Châtre : Un petit nombre de délinquants exaspère tout le monde -> https://t.co/a3EjfuNANO
13:33Creuse : Le tabou du mal-être paysan | L'Echo https://t.co/36YQxxUAgf via
12:34 Ah trop bien ! Ils veulent toujours pas dire "autrice" par contre.
11:24 hummm...les pommes de terre sarladaises ma préféré, au marché du samedi!
10:44 😂😂😂
09:45RT : Région : Un trafic de cocaïne démantelé entre Limoges et Orléans -> https://t.co/MUO48zee2o
09:27Ma très chère collègue Marion (alias ) en couv' de 😍 Rocks ! 😍 (tu auras le droit… https://t.co/XrfuRoU50U
07:49# # - -Vienne : Enseignant, un métier formidable, une loi fort minable -> https://t.co/T7yo5LIqDU
07:47# # - -Vienne : Une nouvelle moto pour initier les adolescents à la prévention -> https://t.co/COYZ9blKIN
07:45# # - : La fête des 50 ans pour les Portugais de Limoges -> https://t.co/jRxC1qdPet
07:42Région : Un trafic de cocaïne démantelé entre Limoges et Orléans -> https://t.co/MUO48zee2o
07:40France : «Que le préfet apporte des réponses, il y a des pistes» -> https://t.co/QryUXyW6ZS

Excursion au milieu de la faune et de la flore

Saint-Léger-la-montagne

La réserve Naturelle Nationale de la tourbière des Dauges ouvre ses portes pour faire découvrir les différentes espèces et habitats qui y subsistent. En compagnie de Murielle Lencroz, responsable pédagogique, les amoureux de la nature peuvent s’immerger au cœur d’une réserve naturelle aux multiples propriétés, qui surprend par la kyrielle d’espèces présentes dans le site.
Découverte dans les années 70 par un professeur de l’université de Limoges, La tourbière des Dauges était un vaste site complètement abandonné, qui disparaissait progressivement sous la forêt naissante. C’est par un décret ministériel qu’un plan de sauvegarde a été amorcé, débouchant sur la création d’une réserve naturelle. Depuis lors, le Conservatoire d’Espaces Naturels du Limousin s’est attelé, avec sollicitude, à conserver les habitats et les espèces pour la pérennisation du milieu.
En outre, la réserve naturelle a été mise en place par rapport à la tourbière afin d’éviter toute perturbation. Avec une superficie de près de 600 hectares, le site continue de prospérer depuis l’enclenchement de ce cercle vertueux qui a permis la préservation de nombreuses espèces rares et le maintien d’une agriculture durable.
La tourbière qui, en passant, date de plus 11 000 ans, est un des rares milieux au monde où il n’ y a pas de terre en dessous. La particularité de la tourbe réside dans son abondance en eau acide qui permet la conservation des corps organique.
C’est aussi un lieu propice aux fouilles archéologiques avec des vestiges médiévaux, qui mettent en exergue les pratiques de l’homme d’antan.  Avec sa zone riche en eau, la Tourbière des Dauges a indubitablement constitué un pôle de croissance, en plus d’assurer au peuple autochtone une pitance. C’est donc un site imprégné d’histoire, qui recèle en lui le témoignage de plusieurs millénaires, lui qui fut à l’origine un plateau, laissant sa place à un massif de granit, qui s’est érodé engendrant ainsi une dépression. Le froid, l’acidité et l’eau ont été autant d’éléments qui ont permis la formation de la tourbière en stoppant la décomposition de la matière organique, créant par la-même, des sphaignes qui se sont accumulées pour former des tourbes.
Le point d’orgue de la sortie est sans aucun doute la traversée des «tremblants», qui donnent l’impression de marcher sur un sol mouvant. Cette couche de mousse offre au public une sécurité garantie sur la tourbe. La responsable pédagogique en profite aussi pour raconter des anecdotes au sujet des tourbières, lieux tristement célèbres à cause des nombreux sacrifices  qui ont eu lieu durant l’antiquité. L’Homme de Tollund est un exemple concret de ses offrandes. Découvert en 1950 dans un parfait état de conservation au Danemark dans la Tourbière de Tollund, son cadavre naturellement momifié date entre 375 et 210 av. J.-C.
Les visites de la réserve Naturelle Nationale des Tourbières des Dauges ont lieu chaque mercredi pendant tout le mois d’août. Une visite avec le centre La Loutre aura lieu mardi 21 août. Rendez-vous à 9h au parking de Sauvagnac.
Issam Bencheikh