Fil info
20:08 — PĂ©rigueux : Des petites voitures pour apaiser le passage Ă  l’hĂŽpital -> https://t.co/ztOxC0MiAL
20:02 — Coulounieix-Chamiers : Un marchĂ© bio chez EmmaĂŒs -> https://t.co/2ip0ThVUlP
19:40 — RT : Ces chiffres de l'OCDE sur les 15-34 ans rĂ©sument tout le mal français.
18:47 — RĂ©gion : Vaste chantier, oui mais... -> https://t.co/PEDFJDvVvu
18:32 — Sainte-FĂ©rĂ©ole : La Nuit de la bourrĂ©e en Limousin c’est samedi ! -> https://t.co/XJBhLEGM2C
18:15 — # # - -Vienne : La face sombre du BrĂ©sil et la vitalitĂ© des luttes -> https://t.co/sNu40manf1
17:18 — Indre : Gilets jaunes : dĂ©jĂ  deux mille personnes inscrites pour le 2 fĂ©vrier -> https://t.co/Vb2spLO9xe
17:04 — Sarlat-la-CanĂ©da : Installation du NRO de Sarlat -> https://t.co/5K9nBd29Ry
17:00 — # # - -Vienne : Expulsions du territoire : RenĂ© Bokoul doit rester en France ! -> https://t.co/8JvbCDawIu
16:18 — RT : On ne parle pas assez des bienfaits du calva 😃 https://t.co/19MoJ7qVeH
16:18 — RT : Petite balade à Montmartre sous la neige ce matin quand soudain magnifique rencontre avec ce chanteur... avec cette
 https://t.co/bZ9DxrrmnF
16:04 — # # - -Vienne : Rocío Márquez : pur flamenco -> https://t.co/4KedhmzEy0
15:49 — PĂ©rigueux : 1 000 euros rĂ©coltĂ©s au profit des clowns hospitaliers -> https://t.co/QUffOt5vYY
11:51 — Dupuytren 2 et ils fermeront bientĂŽt St-Junien et St-Yrieix !!! ComplĂštement Ă  cĂŽtĂ© de la plaque !!!
11:43 — Pour ne prendre aucun risque sur la neige aujourd’hui, l’atelier “comprendre comment mon enfant se sent aimĂ©â€ animé  https://t.co/tyIN7407KI
11:11 — Bergerac : Six mois de travaux et un accueil de la mairie entiĂšrement repensĂ© -> https://t.co/UCNI92L8W5
09:14 — Sport : Lucas Pouille en 1/2 finale de l'open d'Australie -> https://t.co/EiKadoldBD
08:32 — il faut amĂ©liorer le cheminement des visiteurs et malades qui viennent Ă  la journĂ©e c'est h
 https://t.co/1BzdlWBdiu
08:30 — # - -Vienne : Les Steva ne sont guùre enthousiastes -> https://t.co/1QerQipBbz
08:28 — RT : RĂ©gion : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
08:23 — RĂ©gion : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
21:36 — Assises de la Creuse. Une amitiĂ© d’enfance qui se brise. Un rĂ©fectoire qui renvoie Ă  sa propre solitude... Debout a
 https://t.co/B0mZ92DWiN
21:34 — RĂ©gion : Des tĂ©moignages d’amitiĂ©s aux paroles d’experts... -> https://t.co/rqUUQrw0rW

Une semaine pour se perfectionner

Basket

Connu des lecteurs de
L’écho pour ses analyses sur le basket, Franck ChrĂ©tien est Ă©galement le fondateur d’une association unique en France : la fac de basket. En plus de proposer des formations aux professionnels en quĂȘte de «rebond», la fac a Ă©galement organisĂ© un premier stage de perfectionnement pour 42 jeunes de 10 Ă  21 ans.
Alors qu’il travaille dans une entreprise de fournitures de bureau,  Franck ChrĂ©tien devient pigiste sportif en 2001. InstallĂ© du cĂŽtĂ© d’Angers, il collabore pour plusieurs titres tel que Basket zone  ou Basket Hebdo avant de trouver une place dans les colonnes de
L’écho Haute-Vienne : «J’ai parcouru le monde en suivant
l’équipe de France et c’est comme ça que j’ai mis un pied dans le basket professionnel».
l’ambition nĂ©e
d’une passion
LicenciĂ© de sa boĂźte de fournitures, il dĂ©cide de s’accrocher au basket, passion qu’il dĂ©couvre dĂšs l’ñge de 6 ans : «Je me suis dit qu’il fallait absolument que je me lance dans le basket. J’ai alors suivi une formation de 18 mois Ă  la fĂ©dĂ©ration qui m’a appris la gestion d’un club de sport».
Pour valider son diplĂŽme universitaire, Franck doit rĂ©aliser un mĂ©moire. C’est ainsi que son projet de «fac de basketball» mĂ»rit : «à la base, l’objectif Ă©tait principalement d’aider les joueurs professionnels Ă  se maintenir en forme pour qu’ils puissent retrouver un club. L’idĂ©e Ă©tait aussi de crĂ©er une Ă©quipe de joueurs sans club, entraĂźnĂ©e par un coach sans club lui aussi afin qu’ils se confrontent Ă  des Ă©quipes pro et qu’ils puissent ainsi retrouver du travail».
En 2011, Franck ChrĂ©tien fonde sa fac de basketball, une structure unique en France qui a depuis, comme le veut son slogan, prouvĂ© qu’elle pouvait faire «rebondir et renaĂźtre» les pros.
une saison avant l’heure
Si la structure associative s’est faite un nom en remettant sur de bons rails joueurs et entraĂźneurs, elle propose dĂ©sormais des stages pour les plus jeunes basketteurs : «J’ai toujours eu dans l’idĂ©e de faire un camp de jeunes» explique le passionnĂ© de basket qui a concrĂ©tisĂ© son idĂ©e avec ce premier stage intitulĂ© «basket summer camp».
EncadrĂ©s par des professionnels du ballon orange, 42 jeunes ont ainsi eu l’occasion de perfectionner leur jeu durant toute une semaine : Ă©chauffements collectifs, ateliers individuels, sĂ©ances de nutrition et autres concours de lancers francs, «il n’y a aucun niveau requis, ça va de la nationale Ă  la dĂ©partementale. C’était notre volontĂ© de pouvoir accueillir tout le monde. Et il faut noter que sur les 42 inscrits, il y a quand mĂȘme 10 filles de trĂšs bon niveau et de tout Ăąge, ce qui est trĂšs positif».
Un stage plutĂŽt intensif avec sept heures de basket par jour : «L’idĂ©e est qu’ils aient progressĂ© entre le moment oĂč ils arrivent et celui oĂč ils repartent. 42 heures de basket, c’est approximativement une saison complĂšte pour un jeune qui s’entraĂźne une fois par semaine».
Le succĂšs de ce premier camp
d’étĂ©, Franck ChrĂ©tien compte bien le pĂ©renniser : «Le stage est complet mais nous avons Ă©tĂ© obligĂ© de refuser du monde venant de loin car nous n’avions pas de solution d’hĂ©bergement». Alors, l’annĂ©e prochaine, l’objectif est bien d’offrir aux jeunes basketteurs de France et d’ailleurs la possibilitĂ© de dormir en Limousin. Des discussions ont commencĂ© avec le lycĂ©e des Vaseix.
Johan Detour