Fil info
15:15 — RT : Julien Lauprêtre, président national du Secours populaire est décédé. Il était venu à Limoges en octobre dernier lo… https://t.co/L2QRTXvjqP
15:14 — RT : Entraînement ce matin au Dorat de l'équipe de France de tonte de moutons et ce, avant le mondial qui va se dérouler… https://t.co/rrOwhYzOPr
12:57 — RT : Julien Lauprêtre, président national du Secours populaire est décédé. Il était venu à Limoges en octobre dernier lo… https://t.co/L2QRTXvjqP
12:47 — Entraînement ce matin au Dorat de l'équipe de France de tonte de moutons et ce, avant le mondial qui va se dérouler… https://t.co/rrOwhYzOPr
12:39 — RT : Julien Lauprêtre vient de nous quitter. Président du , il était la générosité faite homme. Merci Julie… https://t.co/eL3fTHlzpG
12:39 — Julien Lauprêtre, président national du Secours populaire est décédé. Il était venu à Limoges en octobre dernier lo… https://t.co/L2QRTXvjqP
12:32 — L'accident s'est produit à Milhac-d'Auberoche, et non Sainte-Marie...
11:55 — : attention, suite à une collision entre deux voitures à Sainte-Marie-de-Chignac, la circulatio… https://t.co/idnzelJlWU
11:25 — RT : Au coeur de la revolution syrienne: Burning Country. Presentation avec Leila Al-Shami au MGT 26.04 21h https://t.co/u6PolgPAVH
10:35 — RT : Aux conférences de presse, l’ n’aime pas les questions qui fâchent. a demandé à plusieurs reprise… https://t.co/EmdPzLDPlE
10:34 — RT : Donc la suppression de l'ISF, c'est "pragmatique". Un cadeau de 33 euros par jour pour les 358 000 Français les pl… https://t.co/RJ9stHviQS
10:33 — RT : Une conférence de presse sans surprise https://t.co/YSvu6cPGJU
10:33 — RT : Vous avez tort de dire que est sourd. Il n'est pas sourd. Il entend. Le problème est qu'il n'entend que de… https://t.co/OuIXypL91c
10:33 — RT : C'est sympa de nous emprunter notre slogan, nous sommes communistes, donc partageurs. Je rêve mieux encore : que… https://t.co/lVjj5H4fY4
05:16 — : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver https://t.co/sSWwZ0nll6 via
19:17 — Indre : La MSA Berry-Touraine à un an des élections internes -> https://t.co/EmRZJxR7Rd
19:02 — Région : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver -> https://t.co/XVqh7Gf2m7
18:55 — Châteauroux : Chœur et chants venus de Russie dimanche à Saint-André -> https://t.co/wPaBfPeVWw
18:45 — Indre : Le PCF veut convaincre les abstentionnistes -> https://t.co/QOI3EvQ73Z
18:27 — # # - -Vienne : Le développement de la fibre optique se poursuit sur le territoire de Limoges Métropole -> https://t.co/DdBYH6yIf5
18:26 — RT : devrait annoncer, dans ses conclusions du « grand débat », son intention de faire « travailler davantage »… https://t.co/NJS30ctbyU
18:24 — # # - -Vienne : Anne Frank, une histoire d’aujourd’hui pour ne pas oublier hier -> https://t.co/DDQeqqZvu3
18:20 — RT : « Est-ce que depuis deux ans on a fait fausse route ? » s’interroge . Et là on a envie de dire : « b… https://t.co/EuBnR6N1z8
18:20 — RT : Pour le moment, il enfile tellement bien les perles qu'il y a de quoi remplir toutes les vitrines de la Place Vendôme...
18:20 — Samedi, c'est l'ouverture de la pêche du brochet. Hauts-viennois, voisins proches et même touristes en quête de sec… https://t.co/rZuogHCjcs
18:18 — France : Opéra de Limoges: on revisite la musique de Bach -> https://t.co/3ljG8uALHk
18:07 — Région : Encourager le tourisme vert -> https://t.co/JUcJWfN6kJ
17:00 — Le plan d’action, check ! La partenaire, check ! Ne reste que la préparation physique, en bonne voie, et qu’un peu… https://t.co/eMlRQgAwHJ
16:57 — RT : Le 26 mai, mettons un carton rouge à Macron. Mettons un bulletin rouge, celui de . https://t.co/zwKiMRzyOt
16:55 — Périgueux : La SNC au service de l’emploi -> https://t.co/7hMcQav05C
16:50 — Boulazac : Un nouveau timbre célébrant la grotte de Lascaux -> https://t.co/T0YRnEOFVF
16:45 — Pour ceux qui aiment, Chimène Badi sera à l'espace culturel E. Lelcerc, demain dès 16h. Le public est invité.

Une semaine pour se perfectionner

Basket

Connu des lecteurs de
L’écho pour ses analyses sur le basket, Franck Chrétien est également le fondateur d’une association unique en France : la fac de basket. En plus de proposer des formations aux professionnels en quête de «rebond», la fac a également organisé un premier stage de perfectionnement pour 42 jeunes de 10 à 21 ans.
Alors qu’il travaille dans une entreprise de fournitures de bureau,  Franck Chrétien devient pigiste sportif en 2001. Installé du côté d’Angers, il collabore pour plusieurs titres tel que Basket zone  ou Basket Hebdo avant de trouver une place dans les colonnes de
L’écho Haute-Vienne : «J’ai parcouru le monde en suivant
l’équipe de France et c’est comme ça que j’ai mis un pied dans le basket professionnel».
l’ambition née
d’une passion
Licencié de sa boîte de fournitures, il décide de s’accrocher au basket, passion qu’il découvre dès l’âge de 6 ans : «Je me suis dit qu’il fallait absolument que je me lance dans le basket. J’ai alors suivi une formation de 18 mois à la fédération qui m’a appris la gestion d’un club de sport».
Pour valider son diplôme universitaire, Franck doit réaliser un mémoire. C’est ainsi que son projet de «fac de basketball» mûrit : «à la base, l’objectif était principalement d’aider les joueurs professionnels à se maintenir en forme pour qu’ils puissent retrouver un club. L’idée était aussi de créer une équipe de joueurs sans club, entraînée par un coach sans club lui aussi afin qu’ils se confrontent à des équipes pro et qu’ils puissent ainsi retrouver du travail».
En 2011, Franck Chrétien fonde sa fac de basketball, une structure unique en France qui a depuis, comme le veut son slogan, prouvé qu’elle pouvait faire «rebondir et renaître» les pros.
une saison avant l’heure
Si la structure associative s’est faite un nom en remettant sur de bons rails joueurs et entraîneurs, elle propose désormais des stages pour les plus jeunes basketteurs : «J’ai toujours eu dans l’idée de faire un camp de jeunes» explique le passionné de basket qui a concrétisé son idée avec ce premier stage intitulé «basket summer camp».
Encadrés par des professionnels du ballon orange, 42 jeunes ont ainsi eu l’occasion de perfectionner leur jeu durant toute une semaine : échauffements collectifs, ateliers individuels, séances de nutrition et autres concours de lancers francs, «il n’y a aucun niveau requis, ça va de la nationale à la départementale. C’était notre volonté de pouvoir accueillir tout le monde. Et il faut noter que sur les 42 inscrits, il y a quand même 10 filles de très bon niveau et de tout âge, ce qui est très positif».
Un stage plutôt intensif avec sept heures de basket par jour : «L’idée est qu’ils aient progressé entre le moment où ils arrivent et celui où ils repartent. 42 heures de basket, c’est approximativement une saison complète pour un jeune qui s’entraîne une fois par semaine».
Le succès de ce premier camp
d’été, Franck Chrétien compte bien le pérenniser : «Le stage est complet mais nous avons été obligé de refuser du monde venant de loin car nous n’avions pas de solution d’hébergement». Alors, l’année prochaine, l’objectif est bien d’offrir aux jeunes basketteurs de France et d’ailleurs la possibilité de dormir en Limousin. Des discussions ont commencé avec le lycée des Vaseix.
Johan Detour