Fil info
09:38 Attention, suite à un accident de la circulation, la route entre Périgueux et Sarlat (D 710) es… https://t.co/FbdhHNMpss
09:38Corrèze : Ils veulent créer un collectif pour « sauver Ruffaud » -> https://t.co/dp595UDUgj

Dernier festival avant liquidation de l’été

L’association «Monts d’Ambazac production» organise samedi au domaine du Muret à Ambazac, un festival de musique actuelle : Festi’Zac.

Festi’Zac présente la particularité d’être un festival solidaire et responsable. Sa première édition se déroulera sur une journée, le 22 septembre, de 15h à 2h du matin environ.
Il propose une scène extérieure gratuite, dès 15h, ainsi que 4 concerts payants sur une grande scène intérieure, à partir de 19h.
En intérieur, ce sont des têtes d’affiche bien connues qui se produiront : Babylon Circus (reggae, ska, rock), Les Hurlements D’ Léo (rock, chanson française),  La P’tite Fumée (world, tribal, trance) et Arkabash (rock français).
La scène extérieure sera animée par des groupes de la région : Americans do it better, originaire d’Aubusson (funk - pop), Initial Data, originaire de Brive (rock alternatif - électro), et Manas, originaire de Limoges (funk - chanson française).
Americans do it better proposera un set de reprises anglo-saxonnes allant du standard jazzy à la power pop en passant par le rock and roll et le funk. Initial Data qui a assuré la première partie de Texas au Zénith de Limoges plongera le public dans un univers électro rock alternatif, et Manas séduira avec son groove pop et funky, ainsi que par ses textes mêlant auto-dérision, doutes et simples constats. Son univers est marqué par ce partage et cette bonne humeur que Festi’Zac entend précisément faire partager au cours de ce festival.
Le billet d’accès à l’ensemble des concerts payants est à 19e en prévente dans les magasins et sur les plateformes habituels. Sur place, il sera à 24e. L’accès sera gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.
Le tarif très abordable des concerts, et  la volonté d’avoir une scène extérieure gratuite traduisent la dimension solidaire du festival. «On veut développer quelque chose de convivial,  qui soit accessible à tous les publics», précise Eric Chevée, président de Festi’Zac. Le lieu est magnifique, l’accueil adapté aux personnes en situation de handicap, et l’équipe organisatrice soucieuse de tous les aspects du développement durable. Il y aura des animations street art, un espace restauration, un village d’artisans/exposants locaux, un espace détente, un camping et bien d’autres choses encore...
G.F.