Fil info
23:24 Tellement vrai ! Et triste...
22:42A lire et à méditer: Que vaut une association de bénévoles dans une société qui promeut l’individualisme, le «je pa… https://t.co/ZUpeipEpgl
20:28notre communiqué sur l' et le dans l ' aujourd'hui https://t.co/6ChbCQK4k5
19:58Périgueux : Grosse mobilisation contre la haine et les racismes -> https://t.co/U2RwAQ8i6J
19:14Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/BzKlvfJ5fM via
18:19Le Blanc : Un chèque pour le Secours populaire -> https://t.co/F7fTiGPw9h
18:18Bélâbre : La Comédie bélâbraise rigole en famille -> https://t.co/zx8EuH26Ts
18:17La Châtre : Chantal Goya a enchanté petits et grands -> https://t.co/fTxaqCSl3C
18:15Indre : Appel à témoin -> https://t.co/QhzYi1g2dU
18:15Indre : La région sera bien représentée au salon de l’agriculture -> https://t.co/lLuf3D2Ly1
17:49Face au mécontentement social grandissant, la CGT met en place les mardis de l'urgence sociale. Premier rassembleme… https://t.co/tm7c2QaZsX
17:17RT : L’appel du Barreau pour les rassemblements républicains du 19 février. https://t.co/ZMpHg1kAPw
17:11# # - -Vienne : Une centaine de harpistes du monde entier attendus à Limoges -> https://t.co/yQqMoCOxbi
17:08# # - -Vienne : «En Israël, nous allons droit dans le mur» -> https://t.co/Zs5YCA1on4
17:06# # - -Vienne : Toujours plus de droits humains à défendre -> https://t.co/ep5v1Yd9XO
15:57Région : Plus de trente ans de prestige -> https://t.co/WFDMdoJxZ2
15:45Périgueux : Le vivre ensemble passe par le respect -> https://t.co/g5aoBcWOgl
15:16 Avec L'Echo, j'espère aussi !!!
15:02Disparition de Joseph Akouissonne - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/NnFyGaLQ4C
14:47RT : Fier de mon journal préféré. https://t.co/kQN5TphI73
14:21RT : 🚨⚠️ [FLASH-INFO] Intervention en cours à , rue des Dahlais ⏩ EVITEZ CE SECTEUR et FACILITEZ LE PASSAGE DE… https://t.co/e8a5tv1876
13:35 Votre pizzeria-épicerie fine italienne ouverte à l'année au coeur de Belvès en Périgord Noir https://t.co/dnKTGWPRDC
10:05Périgueux : la FSU appelle les adhérents et plus largement l’ensemble des citoyens à rejoindre le rassemblement pré… https://t.co/6QZtf0teAW

Stop Mines : une délégation reçue par le préfet

 Comme l’annonçait le porte- parole de l’association Stop Mines 87, Antoine Gatet : «Stop Mines 87 est reçue par le préfet  pour faire le point sur l’ensemble des engagements qu’il a lui même pris il y a un an et qui n’ont trouvé aucune mise en œuvre réelle depuis cette date». Car le problème est que la communication entre les différents services de l’Etat et l’association Stop Mines a du mal à se faire. «La préfecture s’était engagée à nous informer régulièrement et nous devions avoir des contacts réguliers avec la DREAL ((direction régionale de l'environnement, de l’aménagement et du logement). Sauf que nous n’avons eu ni information, ni contact» déplore Antoine Gatet,  juriste et spécialiste de l’environnement. Il explique que l’association a dû saisir la commission d’accès aux documents administratifs, afin d’obtenir le bilan des travaux du permis exclusif de recherche, pour les années 2017 et 2018,  déposé par la société Cordier Mines, filiale de l’entreprise minière australienne MZM. «La DREAL a refusé de nous le communiquer. Nous avons donc fait une procédure, ce qui nous a permis de récupérer les informations». Antoine Gatet a d’ailleurs évoqué cette situation avec le préfet, ce dernier a parlé de dysfonctionnements. Antoine Gatet a d’ailleurs eu la sensation d’avoir été entendu par le préfet lorsqu’il a évoqué avec lui les effets néfastes pour l’économie locale et l’environnement, imputables à l’extraction de l’or. D’autant que  ce projet impacte 10 communes sur 300 km.  «Il n’y a pas eu d’enquête publique et les élus n’ont pas été consultés» déplore la porte parole de l’association. Il ajoute : «Nous sommes une association d’actifs de ce territoire qui y vivons, qui y travaillons, pas des gens qui ont des résidences secondaires. Nous développons des projets durables, alors la société minière empêche les projets des acteurs locaux du territoire, à cause du sien». Aujourd’hui le discours de Stop Mines est plus que clair : «Nous ne voulons pas de mines. Ce projet n’a pas d'intérêt économique, si ce n’est à très court terme et est une catastrophe pour l’environ-nement». Samedi une manifestation est organisée à 15h, gare de Saint-Yrieix.Fatima Azzoug