Fil info
09:38 Attention, suite à un accident de la circulation, la route entre Périgueux et Sarlat (D 710) es… https://t.co/FbdhHNMpss
09:38Corrèze : Ils veulent créer un collectif pour « sauver Ruffaud » -> https://t.co/dp595UDUgj

Bellac: salon de l'imaginaire et du polar

Culture

Le Salon de l’imaginaire et du polar, troisième du nom, se tiendra le samedi 13 octobre de 10h à 18h à la médiathèque de Bellac. Une trentaine d’auteurs sont attendus. C’est l’un des temps forts de l’automne bellachon, co-organisé par le réseau intercommunal de lecture du Haut Limousin et l’association Leberon, qui édite une revue limousine des littératures de l’imaginaire. Pour cette troisième édition, le Salon va une nouvelle fois s’attacher à montrer le dynamisme éditorial du territoire et faire découvrir au grand public de jolies plumes locales aux styles très variés. Après le romancier lillois Jérôme Leroy l’an dernier, c’est Sandrine Gestin qui a été choisie comme invitée d’honneur. Habitante de Sarlat-la-Canéda (24), l’auteure et illustratice partagera son univers féérique avec comme personnages des elfes, lutins, dragons, ogres, sorcières et autres créatures magiques. Figure de proue du polar limousin, Franck Linol sera au rendez-vous pour parler à ses fidèles lecteurs de nombreuses nouveautés (dont un roman co-écrit avec son ami Joël Nivard). L’auteur se dit très attaché à «la notion d’imaginaire, processus inconscient sans lequel il n’y a pas de création. Dans no-tre société actuelle, numérisée et industrialisée, nous avons plus que jamais besoin d’imaginaire». L’auteur de polar souligne également l’importance de la tenue d’une telle manifestation à Bellac : «La culture est une réponse à l’abandon que peuvent ressentir les habitants de cette commune du nord du Limousin, que l’on peut qualifier de quasi sinistrée». Plus de 400 lecteurs, de Bellac mais aussi d’ailleurs, sont attendus  à la médiathèque ce samedi. Ils pourront rencontrer tout au long de la journée Sébastien Vidal, Aurélien Morinière, David Glomot, Pierre-Jean Baranger, le bédéiste Michaël Bettinelli, l’illustratrice Laure Phelipon, et bien d’autres. L’écrivain britannique installé à Berneuil Patrick K. Dewdney sera aussi de la partie. Après avoir publié poésie et roman noir, il s’illustre aujourd’hui dans la fantasy historique et s’impose comme une valeur sûre dans le paysage littéraire français. Son roman L’Enfant de poussière paru aux Éditions Au Diable Vauvert lui a d’ailleurs permis de décrocher une récompense nationale le week-end dernier : le Prix Imaginaire de la 25e Heure du Livre, Salon du livre du Mans. Patrick K. Dewdney dédicacera également La peste et la vigne, le deuxième tome de cette saga paru mi-septembre. C’est donc une journée riche en découverte, en frisson et en évasion qui s’annonce, avec toujours ces mêmes envie et fierté de faire découvrir ces nombreux auteurs de talents que compte le Limousin. M.L.